Conseils Nos 5 conseils à suivre pour votre remplacement de système de chauffage

Nos 5 conseils à suivre pour votre remplacement de système de chauffage

conseils chauffage

Avec des tarifs en hausse constante, les combustibles fossiles tels que le gaz naturel ou le fioul pèsent toujours plus lourd sur le budget annuel de chauffage des Français. De plus, si votre maison est équipée d’une installation assez ancienne, vos consommations n’en seront que plus importantes. Et si vous vous lanciez pour changer d’équipement et investir dans un générateur de chaleur plus performant et plus économique ? Nos experts IZI by EDF vous guident et vous permettent de définir quel sera l’équipement le mieux adapté à votre logement et à vos besoins. Une étude en plusieurs temps qui vous garantit, à l’avenir, un confort optimal et de véritables économies d’énergie.

1- S’adapter à son système de chauffage existant

Changer de système de chauffage n’est pas une action anodine. Avant de faire son choix, il est important de faire un état des lieux des installations existantes dans votre logement. De cette analyse préliminaire dépendra votre choix d’équipement. Il sera déterminé par une question centrale : la présence, ou non, d’un circuit de chauffage central.

Dans le cas d’un maison avec chauffage central

Cette configuration est particulièrement présente dans des habitations chauffées avec une chaudière fioul, bois bûches, ou encore au gaz propane. Le logement est ainsi équipé d’un générateur de chaleur (la chaudière), raccordé à tout un réseau d’émetteurs, répartis dans les différentes pièces de la maison.

Dans ces émetteurs circulent un fluide caloporteur, le plus souvent de l’eau, chauffé par la chaudière et permettant la diffusion de chaleur. Ils peuvent prendre différentes formes : radiateurs à haute ou basse température, ou plancher chauffant.

Dans ce cas de figure, il est recommandé de profiter de l’existant et de se doter d’un appareil plus performant : chaudière gaz condensation à haute performance énergétique, ou encore une pompe à chaleur air/eau. Cette dernière est par ailleurs compatible avec le plus grand nombre de radiateurs, selon sa puissance. Vous faîtes ainsi le choix d’un équipement innovant, voire ayant recours à l’énergie renouvelable.

Dans le cas d’un chauffage décentralisé

Pour certaines habitations, la priorité a été mise sur un chauffage composé à 100 % de radiateurs électriques, ou encore en combinant cet équipement avec un autre, du type poêle à bois, le plus souvent dans la principale pièce de vie.

Il sera compliqué et très coûteux de tout modifier, en intégrant un réseau d’émetteurs pour un chauffage central. Parmi les options les plus confortables, vous pouvez alors vous tourner vers une pompe à chaleur air/air, ou climatisation réversible. Utilisant l'énergie renouvelable pour vous chauffer, elle a également l'avantage d'assurer un confort optimal dans votre foyer en toutes saisons, grâce à sa réversibilité : chauffage en hiver, climatisation en été.

Sinon, vous pouvez faire le choix de déposer vos anciens radiateurs électriques "grille-pain" au profit de modèles à inertie fluide ou sèche. ils sont plus performants et économes en énergie par rapport aux équipements ancienne génération.

Vous avez besoin de conseils pour choisir un nouveau système de chauffage ?

2- Choisir la meilleure énergie pour se chauffer : notre comparatif

Différentes sources d'énergie sont à disposition pour chauffer son logement. Pour choisir celle qui sera la plus adaptée, il faut prendre en compte différents éléments : votre situation géographique et la disponibilité des ressources, l'envie ou non d'avoir recours à une énergie propre, la configuration du logement, etc.
Ainsi, différents systèmes de chauffage sont présents sur le marché, pour répondre au différents besoins.

Le chauffage au fioul

Très présent dans les maisons anciennes, le chauffage au fioul est aujourd'hui décrié du fait de l'origine de son combustible, très polluant et émetteur de gaz à effet de serre. Dès juillet 2022, il sera impossible d'installer une chaudière au fioul neuve chez soi. Il sera également nécessaire de réfléchir à une solution pour la remplacer, si elle n'est pas réparable en cas de panne. Outre le caractère peu écologique de ce combustible, il est également peu économe, avec des tarifs fréquemment revus à la hausse. Cependant, il affiche de bonnes performances, pour des maisons de grande superficie et mal isolées.

Le chauffage au gaz naturel / propane

Distribué par le réseau GRDF de gaz de ville ou entreposé en citerne (propane), le gaz est un combustible fossile à la fois économique et écologique, associé à une chaudière très haute performance. L'avantage du chauffage au gaz est également d'être très efficace et son recours à des équipements à la durée de vie moyenne de 20 ans. Le principal bémol est la hausse progressive du prix de cette énergie depuis quelques mois.

Le chauffage électrique

Idéal pour les petites superficies ou les logements bien isolés, le chauffage à l'électricité se décline dans une large gamme d'appareils, pour une intégration optimale dans votre aménagement. Il est également peu onéreux à l'installation et facile d'utilisation. En privilégiant des modèles à inertie liquide ou sèche, le chauffage électrique est à associer à un thermostat d'ambiance pour contrôler ses consommations d'énergie et réduire sa facture énergétique, par rapport à de vieux radiateurs type "grille-pain".

Le chauffage au bois

Le bois fait son retour dans les solutions de chauffage performant grâce aux chaudières ou poêles à granulés. Cette énergie est actuellement la moins chère et peut aisément être issue de productions locales, réduisant ainsi les coûts de transport. De plus, les appareils disposent désormais de très bonnes performances énergétiques. Inconvénient : ce type de chauffage nécessite de disposer d'un espace de stockage pour le combustible.

Les énergies renouvelables

Un investissement à première vue plus important à l’installation, mais des économies constatées sur les factures énergétiques, les appareils ayant recours aux énergies renouvelables ont le vent en poupe.

La pompe à chaleur air/eau remplace aisément de vieilles chaudières au fioul, en prélevant les calories présentes naturellement dans l’air pour produire de la chaleur.
D’autres énergies telles que le solaire ou encore la géothermie sont des alternatives intéressantes. Cependant, ces dernières imposent un budget d’installation très important.

3- Envisager ce changement dans un projet de rénovation globale

réflexions sur un projet de rénovation globale

Tous les experts vous le diront : rien ne sert de choisir un nouvel équipement de chauffage si vous ne pensez pas, dans un premier temps, à faire un état des lieux de l’état de votre habitation.

En effet, votre équipement ne pourra vous assurer confort et économies d’énergie s’il n’est pas dimensionné selon la configuration de votre logement. En présentant votre projet à un de nos conseillers, ce dernier vous demandera divers éléments permettant de trouver le type de chauffage et la puissance parfaitement adaptés à vos besoins. Situation géographique, nombre de résidents dans l’habitation, surface à chauffer… Chaque détail a son importance.

Notre conseiller IZI by EDF fera également une analyse de votre logement en fonction de sa date de construction et des normes de construction alors en vigueur. Plusieurs éléments majeurs sont à prendre en compte :

👉 L’isolation de votre maison ou appartement

👉 L’état des menuiseries (portes, fenêtres...)

👉 La qualité de la ventilation

En fonction de ces différents critères, vous aurez peut-être à réaliser, dans un premier temps des travaux d’isolation (combles perdus ou aménagés, isolation des murs par l’intérieur ou l’extérieur, planchers bas), pour réduire les risques de déperditions thermiques.

Il en va de même pour vos menuiseries. En passant du simple au double vitrage pour vos fenêtres, vous améliorez la couverture thermique de votre logement et réduisez les pertes de chaleur à l’intérieur de votre foyer.

Enfin, la qualité de la ventilation a toute son importance pour limiter la condensation liée à une mauvaise évacuation des vapeurs d’eau. En installant, par exemple, une VMC (ventilation mécanique contrôlée) double flux, vous vous assurez d’une bonne circulation de l’air dans votre logement, mais aussi de sa qualité. Un moyen complémentaire d’assurer un confort optimal dans votre quotidien.

4- S’informer sur les aides à la rénovation énergétique

Ce projet de changement de système de chauffage peut représenter un certain investissement financier, selon l’équipement choisi. En effet, les différentes technologies proposent des tarifs très variables :

Chaudière gaz à condensation à haute performance énergétique : 1 600 à 4 000 euros

Pompe à chaleur air/eau : 8 000 à 13 000 euros

Pompe à chaleur air/air (ou climatisation réversible) : entre 1 500 et 6 000 euros (variable selon le nombre d’unités intérieures)

Chaudière à granulés : 15 à 25 000 euros

Poêle à granulés : 3 000 à 6 000 euros

Afin de favoriser les démarches vers la rénovation énergétique, l’État a mis en place différentes primes pour changer de système de chauffage. Ces dotations sont accordées en fonction de différents critères tels que les revenus de votre foyer fiscal, le système de chauffage choisi, ou encore votre situation géographique. Parmi les différentes aides, vous pouvez obtenir :

MaPrimeRénov’ : versée par l’Anah en remplacement du Crédit d’impôt, elle accorde des aides dans le cadre d’un projet de changement de chauffage, d’isolation ou encore de remplacement de vos fenêtres.

Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) : elle permet de financer une série de travaux pour la rénovation performante de votre logement. La prime bonifiée dite "Coup de pouce" permet ainsi de réduire l'investissement dans le cas, par exemple, de l'achat d'une pompe à chaleur.

L’Éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) : permettant de bénéficier d’un prêt bancaire au taux nul pour financer des travaux de rénovation…
Ces différentes aides doivent être demandées avant de lancer votre chantier de rénovation. L’appui d’un professionnel pour la gestion de ces dossiers peut être un plus pour présenter une demande complète et dans les règles.

5- Demander l’avis d’un expert pour faire les bons choix

La clé pour faire le bon choix est avant tout de demander un avis auprès d’experts en rénovation énergétique. En faisant appel à un de nos conseillers IZI by EDF, vous bénéficiez d’un contact privilégié avec un professionnel qui vous guidera de l’élaboration du projet jusqu’à la réception de votre chantier d’installation.

État des lieux sur les travaux à réaliser dans votre maison, évaluation de votre système de chauffage central et étude sur le meilleur équipement adapté à vos besoins... Vous voyez ainsi votre projet de changement d'équipement se concrétiser avec l'assurance qu'il sera le plus adapté pour répondre à vos besoins de chauffage. Une rénovation énergétique réalisée en bénéficiant de conseils d'experts, pour profiter des bienfaits d'un équipement dernière génération sur le long terme !

Vous souhaitez changer de système de chauffage sans savoir vers quelle énergie se tourner ?

Demandez conseil auprès de nos experts, pour dessiner un projet totalement adapté à vos besoins et à la configuration de votre logement.

Contacter un expert

 

0 Commentaire à propos de « Nos 5 conseils à suivre pour votre remplacement de système de chauffage »
Laisser un commentaire
Veuillez valider le captcha
Obtenez un devis

Recevez votre devis sur-mesure sous 24h

IZI by EDF collecte ces informations personnelles en vue de vous proposer un devis. Voir notre politique de confidentialité des données.