Les énergies Chauffage au fioul : fonctionnement, types d'appareils et coût

Chauffage au fioul : fonctionnement, types d'appareils et coût

Chauffage au fioul : fonctionnement, coûts et type d'appareils

Utilisé par plus de 3 millions de foyers en France, le fioul est une énergie encore relativement présente ! Pour cause, les dernières générations de chaudières offrent de très bons rendements en plus d’une grande longévité, donnant d’excellents atouts à ce système de chauffage.

Néanmoins particulièrement polluant, le chauffage au fioul ne pourra plus être installé à partir du 1er juillet 2022. Quelles sont les solutions vers lesquelles se tourner ? Existe-il des aides financières pour changer de système de chauffage ? Suivez le guide !

1. Qu'est-ce que le chauffage au fioul et comment fonctionne-t-il pour chauffer la maison ?
2. Quelles sont les différentes installations de chauffage central au fuel ?
3. Quels sont les avantages et inconvénients du chauffage au fioul ?
4. Interdiction du fioul : quel avenir pour ce mode de chauffage ?
5. Par quoi remplacer sa chaudière au fioul ?
6. Prix et aides : combien coûte une chaudière au mazout ?

Qu'est-ce que le chauffage au fioul et comment fonctionne-t-il pour chauffer la maison ?

Fioul, fuel ou encore mazout, chacun de ces termes désigne une énergie, issue du raffinage du pétrole, qui chauffe les maisons depuis plus de 150 ans ! Utilisé depuis les années 1860 pour alimenter des petites machines à vapeur, afin de réchauffer les habitations, c’est après la Seconde Guerre mondiale que le fioul domestique prend son essor. Il est même celui qui a permis de démocratiser le chauffage central dans les années 1950 !

À partir de 1973 et le premier choc pétrolier, le fioul, jusqu’ici une énergie particulièrement prisée, se retrouve de plus en plus délaissé. Si un regain fût observé dans les années 1980, les années 1990 et les prises de conscience écologiques ont confirmé son déclin. Le chauffage au fioul n’est plus utilisé aujourd’hui que par 12 % des ménages.

Le chauffage au fioul désigne un système de chauffage central qui permet de chauffer l’entièreté d’un domicile. Fonctionnant grâce à une chaudière, ce mode de chauffage individuel peut parfois être utilisé en collectif, pour chauffer l’ensemble des logements d’un bâtiment.

Dans tous les cas, les installations au fioul domestique sont composées :

👉 D’une cuve où le combustible est stocké. Elle peut être installée en extérieur ou en intérieur, à la condition qu’aucun espace de vie ne soit situé en dessous. Il est possible de la disposer en plein air, en fosse ou enfouie, plusieurs normes doivent toutefois être respectées.

👉 Une chaudière, comme pour le chauffage au gaz, qui se charge de brûler le fioul. La combustion permet d’obtenir de la chaleur et de la restituer à un fluide caloporteur, souvent de l’eau.

👉 Le circuit de chauffage achemine ensuite l’eau jusqu’aux radiateurs (ou plancher chauffant). Historiquement en fonte, ils peuvent alors chauffer l’intérieur du logement.

Par ailleurs, certaines chaudières au fioul sont aussi en capacité de fournir de l’eau chaude sanitaire.

Contrairement aux installations au gaz, qui peuvent être reliées au gaz de ville, ou aux solutions électriques, le fioul nécessite à la fois un espace de stockage et un réapprovisionnement au moins une fois par an.

Quelles sont les différentes installations de chauffage central au fuel ?

Il existe plusieurs types de chaudières au fioul, comme c’est le cas pour les systèmes de chauffage au gaz. Les technologies qu’elles utilisent permettent de les différencier les unes des autres.

✔️ La chaudière classique

Cette chaudière standard est un modèle traditionnel, qui brûle simplement le fioul afin de chauffer l’eau du circuit de chauffage. Elle présente l’avantage d’être la moins chère disponible, environ 2 000 € à l’achat.

En raison de son mauvais rendement, la chaudière standard est plus souvent utilisée par des petits consommateurs, en tant que chauffage d’appoint. Elle est toutefois aujourd’hui de plus en plus remplacée par des chaudières au bois ou au gaz.

✔️ La chaudière basse température

Cette dernière consomme 10 à 15 % de moins que le modèle standard. La différence avec les appareils des anciennes générations réside dans la température de chauffe de l’eau du réseau. En effet, celle-ci atteint 50 à 90°C, permettant de réduire la consommation de fioul domestique.

La chaudière basse température est particulièrement efficace, en étant reliée à des radiateurs et planchers chauffants fonctionnant aussi à basses températures. Cet appareil, plus énergivore que son équivalent à condensation, est recommandé pour les budgets plus limités, étant vendu en moyenne à 5 000 €.

✔️ La chaudière à condensation

Ce modèle est celui offrant le meilleur rendement comparé aux chaudières basses températures et classiques, atteignant les 100 % ! C’est pourquoi il s’agit d’une chaudière à haute performance énergétique.

Pour limiter sa consommation en fioul, celle-ci récupère la vapeur d’eau issue de la combustion pour préchauffer l’eau du réseau. La chaudière à condensation utilise ainsi moins d’énergie pour atteindre la température voulue, réduisant jusqu’à 30 % sa consommation par rapport aux anciennes générations.

Ce système de chauffage est cependant plus cher, la chaudière coûtant entre 5 000 et 9 000 € selon les modèles.

✔️ La chaudière hybride

Cet appareil combine en réalité deux systèmes de chauffage : une pompe à chaleur air/eau avec une chaudière à condensation. Cette combinaison permet de tirer profit des bénéfices de chacune des installations, grâce à un système électronique qui sélectionne la technologie à utiliser selon les variations de température de l’habitation.

Le fioul est alors utilisé comme un chauffage d’appoint et n’est plus le combustible principal, ce qui permet d’effectuer des économies d’énergie. Plutôt utilisé dans les constructions neuves ou rénovées, le prix d’achat de la chaudière hybride est élevé, oscillant entre 7 000 et 11 000 €.

Quels sont les avantages et inconvénients du chauffage au fioul ?

Avantages et inconvénients chauffage fioul

Le principal atout du chauffage au fioul tient au confort thermique qu’il offre. De fait, la chaleur qu’il diffuse est homogène et agréable. Le fioul est notamment recommandé pour les maisons ayant de grandes surfaces, qu’il chauffe parfaitement. D’autant plus que la cuve, couplée à la chaudière, prend beaucoup de place.

D’autre part, les chaudières au fioul sont particulièrement fiables, puisqu’elles offrent une durée de vie entre 20 et 40 ans ! Une fois installées, leur entretien est limité à un nettoyage par un professionnel, une fois par an. Cependant, celui-ci oscille entre 130 et 200 €. En outre, une installation au fioul est un véritable investissement, entre 6 500 et 10 000 €. Par ailleurs, l’État souhaitant l’interdiction du chauffage au fioul, il n’est plus éligible aux aides pour son installation.

Utilisant une énergie fossile, les chaudières au fioul sont en effet très polluantes puisqu’elles génèrent de grandes quantités d'émissions de CO2. De plus, son prix suivant celui du baril de pétrole, il est relativement élevé et instable.


🔍
Avantages et inconvénients du chauffage au fioul

Avantages 👍 Inconvénients 👎
  • Installation fiable avec une grande durée de vie

  • Confort thermique de haute qualité

  • Peu d’entretien pour maintenir l’installation en bon état

  • Très polluant, produit de grandes quantités de gaz à effet de serre

  • Prix d’achat onéreux

  • Prend beaucoup de place et nécessite un espace de stockage

  • Prix élevé et instable du combustible

  • Frais d’entretien élevés

  • L’installation doit respecter de nombreuses normes et contraintes

Pourquoi et quand sera interdit le chauffage au fuel ?

La mise en place de la RE 2020, dans le cadre de la transition énergétique, interdit l’usage du fioul domestique dès le 1er juillet 2022. L’objectif de cette réglementation mise en place par l’État est de limiter la consommation des énergies fossiles.

Ce type de chauffage, utilisant donc un combustible fossile et produisant des gaz à effet de serre, est logiquement visé par cette interdiction. Plus précisément, les cas suivants sont concernés :

❌ Les constructions neuves et les anciennes ne peuvent plus installer de chauffage au fioul.

❌ Dans le cadre d’un changement de chaudière, pour une rénovation ou une panne non réparable, il est obligatoire d’opter pour un autre système de chauffage.

Néanmoins, l’objectif étant une transition énergétique douce, il est toujours possible de continuer à utiliser une chaudière au fioul dans les cadres suivants :

✔️ Il est possible de faire réparer une ancienne chaudière au fioul, si le défaut est réparable.

✔️ Si le fioul est un système d’appoint et non utilisé en chauffage principal, par exemple en utilisant un système hybride couplant pompe à chaleur et chaudière.

✔️ Les logements déjà équipés peuvent bien sûr continuer d’utiliser leur installation.

Par quoi remplacer sa chaudière au fioul ?

Face à cette interdiction se pose donc la question du remplacement de l’énergie au fioul. Plusieurs solutions sont disponibles afin de conserver un système de chauffage central.

🔍 La pompe à chaleur

Écologique et économique, ce système de chauffage peut fonctionner soit grâce à l’aérothermie, soit à la géothermie. Dans le cadre d’une rénovation pour remplacer votre ancien système au fioul, il est conseillé d’opter pour l’aérothermie, la pompe à chaleur capte alors les calories dans l’air pour chauffer votre intérieur.

La géothermie demande en effet un forage afin d’installer des capteurs pour puiser les calories dans le sol. C’est pourquoi elle est recommandée pour les constructions neuves.

C’est le cas de la pac air/eau qui permet de chauffer l’eau du réseau de chauffage. Cette solution est celle recommandée puisqu’elle permet de conserver vos anciens radiateurs.

Vous pouvez aussi opter pour une pompe à chaleur hybride afin de garder le fioul en chauffage d’appoint !

[sliderShortcode product1="484" product2="40" product3="453"]

🔍 Les chaudières au gaz

Bien que les chaudières au gaz soient aussi concernées par la RE 2020, vous pouvez tout à fait en installer dans le cadre d’une rénovation ! Cette énergie, moins chère que le fioul, est aujourd’hui rentable si l’on fait le rapport coût d’achat/entretien/utilisation par rapport à une chaudière au fioul.

 

Le conseil IZI
Vous vivez en ville ? Renseignez-vous, il est possible que vous puissiez être relié directement au gaz naturel !

 

Par ailleurs, les modèles de chaudières diffèrent peu puisque vous pouvez opter pour :

👉 Une chaudière à condensation, obligatoire si vous vivez en maison individuelle.

👉 Une chaudière basse température, appelée Bas NOx aujourd’hui. Celle-ci n’est installée qu’en appartement si la configuration le permet.

[sliderShortcode product1="54" product2="460" product3="299"]

🔍 Les chaudières biomasses

Plus rares, ces chaudières offrent l’avantage d’utiliser des énergies renouvelables. En effet, elles fonctionnent grâce à du bois, des résidus de matières organiques ou encore des granulés. Vous avez le choix entre deux systèmes de chaudières :

👉 Les automatiques dotées d’un silo qui alimente automatiquement le système en combustibles.

👉 Les manuelles, sans silo, pour lesquelles c’est à l’utilisateur de remplir le corps de chauffe.

L’inconvénient majeur de cette installation réside dans la place qu’elle prend, puisqu’étant très volumineuse, surtout lorsqu’elle possède un silo. De plus, il est nécessaire de disposer d’un espace. Néanmoins, celui-ci existe déjà du fait qu'il y ait précédemment eu une chaudière fioul avec citerne.

Prix et aides : combien coûte une chaudière au fioul ?

Prix et aides : combien coûte une chaudière au fioul ?

En moyenne, une chaudière à basse température au fioul oscille entre 3 500 et 6 000 € tandis qu’une chaudière à condensation varie entre 5 000 et 9 000 €.

Nénamoins, il n’existe plus d’aides pour remplacer une chaudière au fioul par un système de chauffage similaire. Mais, en optant pour un autre source d’énergie et en assurant la pose par un artisan RGE (reconnu garant de l’environnement), vous pouvez bénéficier :

💰 Du taux de TVA réduit à 5.5 % ou à 10 % selon l’énergie que vous choisissez et le type d’appareil.

💰 MaPrimeRenov’, qui est une aide accordée par l’Anah selon vos ressources. Cette dernière permet de financer une partie de votre nouvel équipement.

💰 L’éco-prêt à taux zéro qui est cumulable à l’aide précédente. Ce prêt sans intérêt est accordé si votre rénovation permet d’améliorer vos performances énergétiques.

💰 Les Certificats d’Économie d’Énergie (CEE), il s’agit d’aides de quelques centaines d’euros accordées pour la rénovation énergétique d’une résidence principale.

L’info IZI
Il est nécessaire de faire appel à un professionnel pour la dépose de votre cuve, afin qu’elle soit nettoyée et recyclée. Bonne nouvelle, MaPrimeRenov’ vous aide à financer ce retrait !

 


Utilisé depuis de nombreuses décennies, le chauffage au fioul a permis à de nombreux foyers de bénéficier d’un chauffage central très fiable, offrant un confort thermique de qualité. Trop polluantes, elles céderont leur place sur le marché à des systèmes de chauffage plus respectueux de l'environnement, ayant recours à des énergies plus propres.

 

Besoin de remplacer votre chaudière au fioul ?

Contactez nos experts IZI by EDF ! Ils vous accompagnent tout au long de votre projet pour trouver la solution la plus adaptée à vos besoins.

Demander un devis

 

0 Commentaire à propos de « Chauffage au fioul : fonctionnement, types d'appareils et coût »
Laisser un commentaire
Veuillez valider le captcha
Obtenez un devis

Recevez votre devis sur-mesure sous 24h

IZI by EDF collecte ces informations personnelles en vue de vous proposer un devis. Voir notre politique de confidentialité des données.