Accueil Isolation L'Isolation Thermique par l’Intérieur (ITI), comment ça marche ?
isolation des murs par l'intérieur
Isolation

L'Isolation Thermique par l’Intérieur (ITI), comment ça marche ?

Temps de lecture 6 min

Claire
Claire

Mis à jour le 13 septembre 2022

Sommaire

Vous aimez par-dessus tout la façade en pierre de votre maison ? Vous avez raison, c'est elle qui lui donne tout son cachet ! Mais vous en avez marre de vos factures de chauffage qui ne cessent d’augmenter ? L'idéal est de procéder à une isolation des murs par l'intérieur ! Quand faut-il privilégier une isolation par l’intérieur ? Comment fonctionne une ITI ? Quel est son prix ? Quel matériau utiliser ? IZI by EDF vous en dit plus sur le sujet !

ITI : pourquoi choisir cette technique d’isolation ?

0 à 25 % de la chaleur d’une maison s’échappe par les murs. Il ne faut donc pas négliger leur isolation ! Pour ce faire, 2 techniques d’isolation existent : l’isolation thermique par l’intérieur (ITI) ou bien par l’extérieur (ITE). L’isolation par l’intérieur est plus simple à mettre en œuvre qu’une ITE. L’opération consiste à intégrer un isolant sur la face intérieure du mur. Elle comporte de nombreux avantages et inconvénients, mais en tant que type d’isolation des murs la plus appliquée, elle cumule bon nombre de points positifs. Zoom sur les points forts et les points faibles :

Points forts
  • Réduction immédiate de vos factures énergétiques
  • Confort thermique optimal (été comme hiver)
  • Ne modifie pas l'aspect extérieur
  • Peut se réaliser en étape (pièce par pièce)
  • Améliore le confort acoustique
  • Prix attractif
  • Augmentation de la valeur patrimoniale de votre bien
  • Occasion de réaménager ou d'embellir les murs
  • Éligible à de nombreuses aides financières
Points faibles
  • Réduit la surface habitable
  • Ne supprime pas tous les ponts thermiques
  • Implique des petits travaux supplémentaires (prises, radiateurs, etc.)
  • Nécessite des travaux de finition


Et malgré ses atouts, l'isolation des murs par l'intérieur n'est cependant pas la méthode plus performante. À elle seule, la technique d'isolation ne permet pas d'obtenir la performance énergétique d'un bâtiment basse consommation (BBC). Sauf, si elle est accompagnée de solutions très performantes telles que des menuiseries triple vitrage, une surisolation de la toiture ou encore un système de VMC optimisé.

Pour vous garantir une isolation des murs dans le respect des normes en vigueur, nous vous recommandons de solliciter un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Recourir à ce type d’artisan vous donne, en plus, accès à plusieurs aides financières !

Comment isoler les murs d'une maison par l'intérieur ?

Il existe deux principaux types de pose pour la mise en œuvre d'une isolation des murs intérieurs. Le professionnel peut procéder à un doublage sous ossatures ou bien à un doublage collé.

Isolation par doublage sous ossature

La pose est rapide et pratique. Elle peut s’adapter à tout type de pièce dans le neuf comme en rénovation. Elle consiste à intercaler l’isolant dans une « cavité » le long du mur. La pose doit être jointive et continue sur l’ensemble de la paroi.

L’ossature métallique placée au-devant de l’isolant va limiter les ponts thermiques. Il faut ensuite finaliser l’aménagement intérieur en vissant une plaque de plâtre. Le doublage sous ossatures est réalisable peu importe l’état du mur support. C’est donc l’occasion de rattraper les irrégularités qui peuvent s’y trouver. Vous pouvez utiliser plusieurs types de matériaux isolants, selon le niveau de performance thermique que vous souhaitez. Pour ce type de travaux, les laines minérales sont les plus utilisées.

Isolation par doublage collé avec panneau isolant

Cette solution d'isolation associe par collage deux éléments :

  • Un isolant (laine de verre ou laine de roche, par exemple)

  • Une plaque rigide

L'opération est rapide. Le panneau de doublage est directement fixé sur le mur intérieur. Attention tout de même, ce type d'isolation a des limites. Les panneaux doivent être posés sur des murs parfaitement plans et lisses (sans irrégularités). De plus, l'isolant ne doit pas être découpé du côté froid des parois pour passer les gaines et réseaux (sauf s'il s'agit de la laine de verre), sous peine d’être inefficace.

Quel matériau pour isoler un mur intérieur ? Pour quelle épaisseur ?

Pour une isolation des murs intérieurs, nous vous recommandons de sélectionner un isolant dense. Il permet d’éviter les tassements avec le temps !

Les performances d’un isolant dépendent également de l'épaisseur mise en place. Plus l’épaisseur est élevée, plus sa résistance thermique est élevée et donc le matériau plus isolant. Il est important de trouver le juste milieu entre bonne efficacité thermique et superficie de l’espace habitable, car plus l’épaisseur de l’isolant est élevée plus la surface de votre pièce va diminue !

Voici les épaisseurs à mettre en œuvre pour une isolation des murs selon les isolants : 

Matériau isolant

Épaisseur pour une performance moyenne (R = 3,7)

Épaisseur pour une performance élevée (R = 5) 

Laine de verre

 12 cm

16 cm

Laine de roche 

 12,5 cm

16 cm

Fibre de bois

14 cm

18 cm

Ouate de cellulose

15 cm

20 cm

Polystyrène

12 cm

16 cm

Polyuréthane (en panneaux)

 8 cm

11 cm


La Réglementation Thermique préconise d’utiliser un isolant doté d’une résistance thermique importante, autour de 4 m².K/W pour les murs intérieurs. Pour cela, vous devez choisir un isolant avec une faible conductivité thermique (coefficient lambda). 

Les isolants peuvent être présentés sous forme de plaques ou en rouleaux semi-rigides tels que le polystyrène expansé ou des laines minérales. Nous vous recommandons également d’installer un pare-vapeur afin de protéger l’isolant contre la vapeur d’eau produite au quotidien au sein de votre logement.

Quel prix pour isoler un mur de l’intérieur ?

L'isolation des murs par l'intérieur est la méthode qui dispose du meilleur rapport qualité/performance/prix. Son coût dépend de la surface à isoler ainsi que de la technique de pose et du type d'isolants utilisé.

Elle est en générale choisie car elle est moins onéreuse qu’une ITE : Comptez environ 60 € par m² de surface à isoler. Pour la main-d’œuvre, il faut compter en moyenne 18 € TTC du m². Concernant le matériel, estimez à environ 42 € TTC le m².

Les aides financières pour une ITI

Pour pouvoir bénéficier des aides financières nationales, vous devez contacter et faire réaliser vos travaux de rénovation énergétique par un artisan certifié RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). Ainsi cela vous donne accès aux aides suivantes :

  • MaPrimeRénov' : une subvention versée par l'ANAH (Agence Nationale de l'Habitat) ! Le montant de l'aide dépend de vos revenus et de votre lieu de résidence. Aussi, votre logement doit avoir plus de 15 ans.

  • MaPrimeRénov' Sérénité : une aide financière accordée aux revenus modestes et très modestes, pour des travaux réalisant un gain énergétique d'au moins 35 %

  • Les primes CEE (Certificats d'Économie d'Énergie) : une prime versée par les fournisseurs d'énergie pouvant alléger nettement vos factures de travaux d'isolation des murs intérieurs.

  • L'Éco-PTZ : une emprunt à taux 0 pour tous vos travaux de rénovation énergétique ! Pour une ITI, le montant est plafonné à 15 000 €. Pour un bouquet de travaux, le plafond est de 50 000 €.

  • Le taux de TVA réduit à 5,5 % : en maison ou en appartement, pour une ITI ou une ITE : bénéficiez d'un taux de TVA réduit à 5,5 % !
Isolation des murs par l'intérieur : nous répondons à toutes vos questions !

Quelle épaisseur de laine de verre pour isoler un mur ?

L’épaisseur à mettre en œuvre varie en fonction de la résistance thermique que vous souhaitez atteindre ! Pour atteindre un R de 3,7 m².K (seuil préconisé pour l’isolation des murs afin de pouvoir bénéficier des aides financières), il faut mettre en place environ 12 cm de laine de verre.

Quel est le meilleur isolant thermique ?

Le choix de l’isolant dépend de plusieurs facteurs tels que : l’épaisseur que vous devez poser, la résistance thermique que vous souhaitez, ou encore vos aspirations sur l’origine de l’isolant qui peut être minéral, biosourcé ou synthétique.

Comment bien isoler un mur de l'intérieur sans perdre trop de place ?

Pour une isolation des murs dans les règles de l’art, l’idéal est de faire appel à un professionnel. Les travaux sont réussis, avec un résultat optimal tant au niveau des performances énergétiques, qu’au niveau des finitions et donc vous perdrez moins de surface habitable. Aussi, vous pouvez choisir d’isoler votre logement avec des PMR (Produits Minces Réfléchissants), appelés également isolants minces. Leur faire épaisseur permet de gagner de précieux millimètres lors de l’isolation des murs !

 

Isolez facilement votre logement avec IZI by EDF !

Ici, les travaux c'est simple, c'est IZI ! Aucune démarche administrative pour bénéficier des aides financières, un devis en 24h... Contactez votre conseiller dédié expert en isolation !

Obtenir un devis
À lire également
Une question ?
Veuillez valider le captcha
0 Commentaire