Accueil Pompes à chaleur Comment savoir si je suis éligible à l'installation d'une pompe à chaleur pour mon logement ?
critères d'éligibilité pour installer une pompe à chaleur
Pompes à chaleur

Comment savoir si je suis éligible à l'installation d'une pompe à chaleur pour mon logement ?

Temps de lecture 8 min

Valentine
Valentine

Mis à jour le 26 décembre 2022

Sommaire

Flambée du prix des énergies fossiles, préoccupations face au réchauffement climatique… Les envies de changer son système de chauffage au profit d’un équipement plus vertueux et alimenté à l’énergie renouvelable ne manquent pas.

En février 2022, le déclenchement de la guerre en Ukraine a d’autant plus amplifié cette incitation de la part de l’État français, notamment pour investir dans l’installation de pompes à chaleur air/eau. Plusieurs dispositifs d’aides financières permettent ainsi de faciliter cette démarche de transition vers un appareil de chauffage plus performant et propre.

Si cet argument pèse lourd dans le choix des particuliers, pour chauffer leur logement, d’autres critères de faisabilité d’un tel projet sont à prendre en compte. Avant d’investir, il faut, en effet, s’assurer que cet équipement est adapté à votre logement. Êtes-vous éligible à l'installation d'une pompe à chaleur air/eau dans votre logement ? Aides financières, modalités techniques… IZI by EDF vous accompagne et vous conseille, pour que votre projet se réalise dans les meilleures conditions.

Éligibilité technique : répondre aux caractéristiques de votre logement

Installer une pompe à chaleur chez vous nécessite de prendre en compte différents éléments techniques, primordiaux pour déterminer le modèle et la puissance adaptés à vos besoins. Différentes actions sont à mener avant d’installer votre PAC air/eau chez vous.

Vérifier l’isolation de votre maison

Une pompe à chaleur air/eau ne peut fonctionner au meilleur de ses performances si elle doit chauffer un logement aux fortes déperditions thermiques.

Votre première préoccupation, avant de choisir votre PAC, est donc de vérifier l’état de l’isolation de votre maison et de réaliser des travaux au besoin. En effet, dans le cas d’une maison mal isolée, que ce soit dans ses combles ou encore ses murs ou planchers bas, la chaleur produite risque de s’échapper et l’appareil doit alors fonctionner à plein régime pour atteindre, difficilement, la température de consigne voulue.

Ainsi, même si vous craignez de voir votre investissement réévalué à la hausse avec ces travaux complémentaires, vous avez l’assurance de gagner en confort thermique dans votre foyer. De plus, vous pouvez réaliser des économies sur votre facture énergétique, en profitant des services optimaux d’un appareil de chauffage fonctionnant majoritairement à l’énergie renouvelable.

Chauffage central ou non ?

Votre envie d’installer une pompe à chaleur air/eau chez vous doit également prendre en compte le système de chauffage existant. En effet, dans le cas d'une rénovation énergétique de votre logement, cet investissement est intéressant si vous êtes déjà équipé d’un circuit de chauffage central comprenant plancher chauffant et /ou radiateurs à eau.

Dans le cas où votre maison est chauffée exclusivement par des convecteurs électriques, vous devez alors procéder à la dépose de ces radiateurs pour l’installation d’un réseau hydraulique dans les différentes pièces à chauffer. Un projet lourd, à la fois sur le plan logistique comme financier.

Vous êtes dans ce cas de figure et vous souhaitez malgré tout une pompe à chaleur chez vous ? Tournez-vous plutôt, dans ce cas vers les pompes à chaleur air/air ou climatisation réversible. Un appareil plus simple d’installation, et qui propose, parmi ses avantages, un fonctionnement en toute saison, grâce à sa réversibilité et sa production d’air frais en été, et d’excellentes performances énergétiques !

 

IZI by EDF vous accompagne pour l'installation de votre pompe à chaleur

 

Réfléchir à l’installation de l’unité extérieure

Détail parfois oublié lors de l’élaboration de votre projet, il est important de préparer en amont le lieu d’implantation de votre pompe à chaleur, notamment son unité extérieure. Sur une façade de votre maison ou posée au sol contre un mur, elle doit être dans un endroit à l’abri des vents dominants. Il faut également veiller à ce qu’elle ne soit pas à proximité immédiate des fenêtres de vos chambres, ou de celles de votre voisinage.

En effet, même si les différentes marques de pompes à chaleur travaillent à réduire le bruit, il faut prendre en compte la pression acoustique liée au fonctionnement de la PAC et donc prévoir en amont sa pose dans un espace où les risques de résonance sont limités.

À noter que des dispositifs permettent de réduire le son tels que la pose sur des plots antivibratiles, ou encore des caches unités extérieures servant à réduire le bruit tout en apportant une touche esthétique à votre installation.

L’importance de bien dimensionner votre PAC

Votre maison est bien isolée et vous avez répondu aux précédentes étapes ci-dessus. Place maintenant au choix de votre PAC air/eau ! Vous aurez peut-être déjà des idées sur la marque grâce au bouche-à-oreille ou encore à des recherches préalablement réalisées sur le Net.

Cependant, les caractéristiques techniques de la pompe à chaleur ont toute leur importance et ont une incidence sur la qualité de votre chauffage à l’avenir. Avec IZI by EDF, plusieurs critères majeurs sont pris en compte pour la réalisation d’une étude de dimensionnement. Cette dernière permet ainsi de déterminer le modèle le plus adapté pour répondre à vos besoins :

  • Le choix de la puissance de votre PAC. La note de dimensionnement a toute son utilité pour déterminer la puissance de fonctionnement nécessaire pour chauffer votre logement. Un bon expert identifie ainsi l’appareil correspondant exactement à vos besoins et aux caractéristiques de votre logement. À l’issue de cette étude vous avez ainsi une estimation sur la puissance nécessaire ainsi que la marque de la pompe à chaleur idéale.

  • Associer la bonne PAC à vos émetteurs. Plancher chauffant, radiateurs basse température ou radiateurs en fonte… Le choix de votre PAC implique de veiller à ce que la température de sortie d’eau, pour chauffer vos émetteurs, corresponde à vos besoins. Il est alors nécessaire de distinguer les pompes à chaleur dites à haute ou basse température, pour chauffer vos émetteurs au juste niveau, sans risque de sous/surconsommation.

  • La production d’eau chaude sanitaire. Avec votre ancienne chaudière ou un ballon électrique, vous souhaitez certainement réaliser des économies sur cette fonction en investissant dans une pompe à chaleur produisant également de l’eau chaude.
    En ballon intégré ou déporté, ou encore via un ballon thermodynamique indépendant de votre PAC, cette fonction peut également être source d’économie sur votre facture énergétique. N’hésitez pas à demander conseil sur cette fonctionnalité !

Découvrez une sélection de nos pompes à chaleur air/eau :

[sliderShortcode product1="412" product2="428" product3="484"]

Éligibilité aux aides : quelles subventions de l'État pour installer une pompe à chaleur ?

Vous avez réussi à répondre à ces différents critères et vous vous interrogez désormais sur un dernier point incitant à changer votre ancienne chaudière fioul ou gaz au profit d’une pompe à chaleur : à quelles subventions de l’État êtes-vous éligible ?

La rénovation énergétique des systèmes de chauffage est en effet un enjeu de taille pour réduire l’empreinte carbone des foyers français. Pour cela, des dispositifs d’aides sont mis en place pour soutenir financièrement les Français dans leurs démarches.

L’info IZI
Pour bénéficier de ces différentes aides, il est important de veiller à faire la demande auprès des organismes concernés AVANT la signature de votre devis et la réalisation de vos travaux.

 

MaPrimeRénov

Né de la fusion du Crédit d’impôt pour la Transition énergétique (CITE) et des aides de l’Agence nationale de l’Habitat (ANAH), le dispositif MaPrimeRénov’ permet de percevoir jusqu’à 5 000 € de subventions pour l'installation d’une pompe à chaleur air/eau.

Plusieurs conditions sont à prendre en compte pour vérifier votre éligibilité : votre niveau de ressources, votre lieu de résidence, ou encore que votre maison soit construite depuis au moins 15 ans.

À noter qu'il est possible de financer un bouquet de travaux comprenant l'installation d'une PAC et un autre chantier tel que des travaux sur l'isolation de votre maison, en ayant recours à l'aide MaPrimeRénov' Sérénité.

→ Tout savoir sur le dispositif MaPrimeRénov’

Coup de Pouce chauffage et CEE

Depuis plusieurs années, il est possible de demander une subvention auprès de votre fournisseur d'énergie, à l'exemple d'EDF. Cette démarche permet de récolter des Certificats d'économie d'énergie, politique incitative permettant de participer au financement d'un équipement de chauffage plus respectueux de l'environnement.

Dans le cas d'une PAC air/eau, vous avez ainsi la possibilité de bénéficier d'une prime bonifiée dénommée "Coup de Pouce chauffage", permettant ainsi de récolter jusqu'à 4 000 euros si vous vous séparez d'un appareil de chauffage n'étant pas considéré à haute performance énergétique.

Parmi les conditions d'attribution figurent notamment vos revenus, votre lieu de résidence, où encore le niveau de performance de l'équipement que vous souhaitez installer.

Le conseil IZI
Vous souhaitez vous séparer de votre chaudière fioul ? Bénéficiez de l'aide Coup de Boost mise en place par le Gouvernement fin octobre 2022, et valable jusqu'au 30 juin 2023. Vous bénéficiez ainsi d'une aide bonifiée pouvant atteindre 5 000 euros si vous êtes parmi les foyers les plus modestes.

 

→ Tout savoir sur les CEE et le Coup de Pouce chauffage pour une PAC air/eau

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

Disponible auprès de votre agence bancaire, cet emprunt au taux d’intérêt nul vous permet de financer votre projet de rénovation énergétique sans frais supplémentaires.

Destiné aux propriétaires occupants et bailleurs, il est destiné à financer des projets construits depuis plus de 2 ans et déclarés comme résidence principale. Ce prêt peut s’élever jusqu’à 15 000 euros dans le cas d’une opération seule, telle que l’achat d’une PAC air/eau, et 50 000 euros pour un gros projet de travaux de performance énergétique globale.

À noter, depuis novembre 2022, il est possible de coupler ce prêt avec MaPrimeRénov, grâce au dispositif Mon éco-PTZ Prime Rénov’, permettant de financer le reste à charge de votre projet, avec un taux d’intérêt à zéro euro.

→ Les infos détaillées sur le dispositif éco-PTZ

Important !
Pour bénéficier de ces différents dispositifs d’aides financières, il est impératif de faire appel à un professionnel chauffagiste Reconnu garant de l’environnement (RGE), une certification gage de qualité de service et de connaissances dans l'installation et l’utilisation d’appareils de chauffage tels que la pompe à chaleur.

 

En suivant ces différentes étapes, vous pouvez confirmer la faisabilité de votre projet d’installation d’une PAC et vous assurer de trouver le modèle et la puissance qui répondront parfaitement à vos besoins. En faisant appel à nos experts IZI by EDF, vous bénéficiez d’un accompagnement personnalisé mais aussi d’une aide dans vos demandes d’aides financières.

Passez facilement à la pompe à chaleur avec IZI by EDF !

Un chargé d’étude dédié vous accompagne depuis l'élaboration du devis avec les aides déduites jusqu’à la réalisation de vos travaux par un artisan local RGE.

Demander un devis
À lire également
Une question ?
Veuillez valider le captcha
0 Commentaire