Fenêtres Quelle est la durée de vie d’une fenêtre ?

Quelle est la durée de vie d’une fenêtre ?

duree-de-vie-fenetre

Infiltrations d’air, problème d’étanchéité, dégradation de l’encadrement… Comme les fenêtres sont soumises à l’usure et aux intempéries, elles peuvent s’abîmer et voir leurs performances diminuer au fil du temps. Dès lors, quelle est la durée de vie de vos fenêtres ? Quand les changer et comment optimiser leur longévité ? Que faire en cas de défectuosité ou de vétusté de vos menuiseries ? Voici tout ce que vous devez savoir sur la durée de vie de vos fenêtres !

1. Quelle est la durée de vie des fenêtres en PVC, en bois et en aluminium ?
2. Comment allonger la durée de vie des menuiseries ?
3. Comment savoir quand réparer ou changer ses fenêtres en PVC, en bois ou en alu ?

Quelle est la durée de vie des fenêtres en PVC, en bois et en aluminium ?

Si la durée de vie d’une fenêtre dépend de sa qualité d’origine et de son type de vitrage, elle dépend surtout de son matériau de fabrication. En effet, le PVC, le bois et l’aluminium ne présentent pas une résistance équivalente face aux conditions météorologiques : vent, pluie, fortes chaleurs, UV du soleil…

Ainsi, les fenêtres en PVC peuvent durer entre 15 et 35 ans, tandis que les fenêtres en aluminium présentent une durée de vie moyenne de 25 à 35 ans.

Concernant les fenêtres en bois, leur longévité dépend avant tout de leur entretien (traitement, vernissage, peinture…). En effet, ces dernières ne durent que 20 ans si elles sont peu entretenues, alors qu’elles peuvent atteindre une durée de vie de plus de 50 ans si elles sont entretenues régulièrement !

Comment allonger la durée de vie des menuiseries ?

Le meilleur moyen d’optimiser la longévité de vos fenêtres ? Les entretenir et les nettoyer régulièrement ! En effet, l’entretien de vos fenêtres permet de conserver leurs performances thermique et phonique, ainsi que leur bon fonctionnement. En jeu : votre confort de vie et votre sécurité !

Dès lors, l’entretien des fenêtres passe par différentes tâches :

💧 Le nettoyage des menuiseries dans leur ensemble (cadre, volets, vitres, poignée…).

💧 Le graissage des ferrures (charnières, gonds…).

💧 Le dépoussiérage des grilles d’aération et des rails pour les fenêtres coulissantes.

💧 Le traitement et le vernissage des fenêtres en bois.

Ainsi, l’ensemble de ces tâches est à réaliser 1 à 2 fois par an, excepté le traitement et le vernissage des fenêtres en bois, qu’il est recommandé d’effectuer tous les 2 à 5 ans. Toutefois, la fréquence d’entretien dépend de votre environnement ! En effet, les fenêtres d’un logement situé en bord de mer ont besoin d’être entretenues plus souvent (environnement salin).

Enfin, si les fenêtres en bois requièrent un traitement particulier, les menuiseries en PVC et en aluminium sont extrêmement simples d’entretien ! En effet, un lavage à l’eau savonneuse une à deux fois par an est amplement suffisant.

Comment savoir quand réparer ou changer ses fenêtres en PVC, en bois ou en alu ?

reparer-ou-remplacer-fenetre

En raison des manœuvres à répétition et de l’usure, vos fenêtres s’abîment dans le temps à des degrés plus ou moins avancés, et n’assurent plus correctement leur rôle d’isolation et de protection.

À ce titre, certains signes peuvent vous alerter :

  • Moisissures sur les murs.
  • Courants d’air à proximité de la fenêtre.
  • Condensation sur les vitres, etc.

Ces phénomènes ne sont pas à prendre à la légère ! En effet, ils peuvent avoir des répercussions néfastes sur votre santé, vos factures et votre logement : problèmes respiratoires, augmentation de votre consommation de chauffage et d’électricité, dégradation de l’intérieur des murs...

Ainsi, lorsque vos fenêtres sont usées ou vétustes, vous pouvez choisir de les réparer ou de les remplacer :

👉 Réparation des fenêtres

Envisagez de réparer vos fenêtres dans le cas de dommages mineurs ou partiels : réglage de la fenêtre, remplacement des joints de calfeutrage, changement d’une vitre cassée, défaillance du mécanisme…

👉 Remplacement des fenêtres

En revanche, en cas de vétusté ou d’endommagement important de vos ouvertures, il est nécessaire de les remplacer !

Dès lors, vous pouvez décider de changer l’intégralité de la menuiserie (dépose totale), ou de conserver l’ancien dormant, afin de ne changer que la fenêtre (pose en rénovation). Le choix entre ces deux types de pose dépend de l’état de votre dormant !

Par ailleurs, le remplacement de vos anciennes fenêtres par des modèles plus performants vous permet de bénéficier de certaines aides financières, telles que MaPrimeRénov’, l’éco-prêt à taux zéro ou le taux de TVA réduit à 5,5 %. En proposant ces subventions, l’État souhaite encourager les initiatives permettant de réduire la consommation énergétique des ménages. Ainsi, les fenêtres performantes vous assurent un meilleur confort de vie, tout en réduisant le montant de vos factures d’énergie sur le long terme !

L’info IZI
La réparation des fenêtres incombe aux locataires, tandis que leur remplacement doit être pris en charge par le propriétaire du logement.

 

En somme, la durée de vie d’une fenêtre dépend de sa qualité d’origine, mais également de son matériau de fabrication. Toutefois, cette dernière peut être optimisée grâce à un entretien régulier ! Dans cette optique, et contrairement aux fenêtres en alu et en PVC extrêmement simples à entretenir, les fenêtres en bois nécessitent un traitement particulier afin de pouvoir perdurer.

En cas d’endommagement plus ou moins grave de vos menuiseries, vous pouvez alors décider de les réparer ou de les changer. Vous ne souhaitez pas remplacer vous-même vos menuiseries ? Vous ne souhaitez pas remplacer vous-même vos menuiseries ? Faites appel à IZI by EDF pour vos travaux de rénovation, et bénéficiez de notre réseau d’artisans agréés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) ! Ces derniers sont en mesure de réaliser la pose de vos nouvelles fenêtres dans le respect des normes en vigueur.

 

Besoin de nouvelles fenêtres dans le cadre de votre projet de rénovation ?

Contactez nos experts IZI by EDF afin qu'ils vous conseillent sur le modèle le plus adapté à vos besoins !

Demander un devis

 

1 Commentaires à propos de « Quelle est la durée de vie d’une fenêtre ? »
Julien 16/01/2022 08:10

bonjour, Il y a des gens (notamment locataires) qui se permettent d'installer des films opacifiants pour cacher le vis à vis. ce film va augmenter les contraintes du double vitrage dont l'air ou l'argon ou le krypton se dilate lorsque le soleil tape, en effet la vitre intérieure se refroidit moins bien, et la température ne monte que plus. Les concepteurs fabricants n'ont pas prévu qu'on mettrait ce genre de gadgets sur les fenêtres. ça augmente l'amplitude thermique entre le jour et la nuit, et ça réduit la durée de vie des doubles vitrages : l'argon en pression force sur les joints et finit pas passer, et la nuit, c'est le contraire. Il n'y aura plus d'argon et les joints vont laisser passer de l'air ce qui va créer de la condensation entre les vitrages. ça peut aller en certains cas, jusqu'à la casse des vitres. Ces films ne sont pas conventionnels comme le seraient des rideaux, et le locataires ne demandent même pas l'autorisation et "saccagent" plusieurs fenêtres qui ont coûté au propriétaire le prix d'une petite voiture neuve... Les marchands de films disent que ça n'abime pas, car "collé" avec de l'eau... on déplace le problème, si ça n'abime pas la surface du verre, ça bloque davantage la chaleur à l'intérieur du double vitrage, c'est ça le probème et ça n'a pas été prévu. Si la fenêtre était en plein nord, passe encore, mais lorsque c'est bien ensoleillé et que ça tape fort, ça craint. Et les gens feignent de ne pas comprendre, et refusent de les enlever alors même qu'ils n'ont même pas demandé l'autorisation au propriétaire. iL faut préciser que 6 grandes fenêtres coulissantes argon double vitrage faible émissivité argon avec volets roulants coûtent le prix d'une petite voiture neuve. Et ce n'est pas respecté. J'ai lu aussi que le nettoyage à la vapeur pouvait créer un choc thermique Il faudrait que les gens fassent un peu plus attention et que les locataires veillent à ne pas détruire des logements que le propriétaire a sérieusement rénovés ; isolation des murs du plafond (faux plafond thermique et phonique) et du sol, installation de VMC. Au sujet de la VMC, il y a des dégourdis qui bouchent les entrées d'air avec du scotch, et le lendemain, ils signalent une anomalie au propriétaire : tout à coup, ils s'aperçoivent qu'il y a de l'eau sur le bas des fenêtres... cherchez l'erreur. Il n'y a pas que les logements à améliorer, il faudrait aussi que tout le monde comprenne comment ça fonctionne une maison ou un logement, et comprenne aussi la gestion du chauffage. Certains sous prétexte d'économiser coupent complètement le chauffage central la nuit, d'autres ne chauffent pas la chambre, ce qui a tendance à la dégrader, ils se condamnent à l'inconfort parce qu'on leur a bourré le crâne pour économiser, ensuite, ils se plaignent. Perso, je ne bois pas, je ne fume pas, je n'ai pas de chien, ni de chat, je ne roule pas en voiture inutilement, mais je me chauffe correctement sans exagérer, et sans chauffer les oiseaux, (isolation correcte).

Notre réponse 17/01/2022 11:03

Bonjour, l'objectif d’IZI by EDF est justement de promouvoir la rénovation de l’habitat dans les règles de l’art. C’est pourquoi nous faisons appel à des artisans certifiés RGE sur l’ensemble du territoire. Par ailleurs, notre rubrique Blog tient lieu d'espace de conseils, d'information et de sensibilisation, notamment sur le sujet de la réduction des déperditions thermiques d’un logement.
Bien cordialement.

Laisser un commentaire
Veuillez valider le captcha
Obtenez un devis

Recevez votre devis sur-mesure sous 24h

IZI by EDF collecte ces informations personnelles en vue de vous proposer un devis. Voir notre politique de confidentialité des données.