Accueil Menuiseries Menuiseries en bois : quels avantages et inconvénients ?
menuiseries en bois
Menuiseries

Menuiseries en bois : quels avantages et inconvénients ?

Temps de lecture 7 min

Agathe
Agathe

Mis à jour le 04 novembre 2022

Sommaire

Comme les menuiseries jouent un rôle essentiel dans l’isolation thermique et acoustique d’une habitation, il est important de bien choisir leur matériau de fabrication !

Parmi eux, le bois est réputé pour être à la fois noble et durable ; mais est-il judicieux d’opter pour des menuiseries en bois dans le cadre de la rénovation de votre logement ? Zoom sur les avantages et les inconvénients de ce matériau naturel !

Les avantages des menuiseries extérieures en bois

Choisir des fenêtres, portes-fenêtres ou portes d’entrée en bois dans le cadre d’une rénovation présente quelques avantages, tant sur le plan de la performance énergétique que de l’esthétisme.

Un matériau naturellement isolant, souple et robuste

Faible conducteur, le bois est un isolant naturel contre le froid et l’humidité. Ainsi, il présente de bonnes performances en termes d’isolation thermique et acoustique, à condition qu’il soit entretenu régulièrement !

Par ailleurs, comme le bois est à la fois souple et robuste, il est idéal pour la fabrication de menuiseries de grandes dimensions, telles que les baies vitrées et les ouvertures panoramiques ! En effet, ce matériau est assez robuste pour accueillir un vitrage lourd, et assez souple pour concevoir des menuiseries sur mesure.

Le respect de l’environnement 

Le bois est un matériau à la fois écologique, durable et renouvelable ! En effet, s'il s'agit d'un matériau naturel, son traitement ainsi que sa gestion doivent également être éthiques et respectueuses de l'environnement. 

🌿 Une fabrication éthique et durable

Contrairement au PVC ou à l’aluminium, le bois requiert très peu d’énergie pour sa production. Mais, pour être considéré comme un matériau totalement éthique, ce dernier doit provenir d’une forêt gérée durablement. Dans cette optique, certains labels offrent une traçabilité de fabrication, de production et de gestion du bois. C’est notamment le cas du label de fabrication PEFC !

🌿 Un traitement écologique

Comme le bois des menuiseries doit être traité pour être protégé, il est important de choisir un traitement respectueux de l’environnement !

Par exemple, le traitement de Classe C3A repose sur l’utilisation d’un produit écologique et novateur, ne contenant pas de solvant. Un produit efficace, puisqu’il garantit une protection contre les insectes, les champignons et les moisissures sur une période de 10 ans !

🌿 Le rabotage et le recyclage

Enfin, contrairement à des menuiseries en alu ou en PVC qui doivent être remplacées si elles sont abîmées, les modèles en bois peuvent être rabotés et repeints ! Dans le cas contraire, ils sont facilement recyclables ; par exemple, le bois peut être utilisé pour alimenter le chauffage des entreprises fabricantes.

Une esthétique chaleureuse et de nombreuses nuances (chêne, exotique…)

Agréable au toucher, authentique et chaleureux, le bois est aussi intemporel et s’adapte à tout type de logement : moderne ou rustique, neuf ou ancien.

🎨 De nombreuses nuances de bois

Les menuiseries sont disponible en de nombreuses teintes et nuances, du fait des différents types de bois existants :

  • Résineux (sapin, pin, mélèze) : des types de bois abordables et robustes.

  • Feuillus (chêne, châtaignier, hêtre…) : des essences de bois robustes et élégantes, ne nécessitant aucun traitement fongicide, insecticide ou hydrofuge.

  • Bois exotiques (teck, tauari, sapelli, moabi...) : des bois résistants, mais qui nécessitent des traitements spécifiques contre les insectes, les rongeurs, le feu et l’humidité. Les bois exotiques ont l’avantage de comporter moins de nœuds, d’où une densité et une durabilité plus élevées que sur les autres types de bois.

Toutefois, des bois tels que l’orme, le noyer ou le hêtre sont déconseillés pour des menuiseries extérieures !

🎨 La possibilité de personnaliser et de repeindre vos menuiseries en bois

Les menuiseries en bois sont proposées dans de nombreuses finitions, permettant un niveau de personnalisation variable selon le projet et l’envie de chacun. Par exemple, chez IZI by EDF, nos volets sont proposés dans les finitions suivantes :

  • Brut non traité : le traitement et la finition sont à votre charge, à réaliser lors de la pose.

  • Traité Classe 3 A ou pré-peint blanc ou prêt à peindre : la finition est à votre charge, à réaliser après la pose.

  • Fini, lasuré ou laqué : les volets sont prêts à être posés sans retouche de votre part !

Une fois peintes, vos menuiseries doivent être entretenues régulièrement. Mais, le fait de les entretenir, de les vernir, de les laquer ou de les peindre vous permet de modifier leur aspect au fil des ans, au gré de vos envies !

L’info IZI
Lorsque vous rénovez un logement situé dans un quartier classé, la pose de menuiseries en bois est bien souvent requise par le PLU ou les architectes des Bâtiments de France. En effet, le bois respecte l’esprit traditionnel du bâtiment d’origine !

Les inconvénients des portes d’entrée, fenêtres et volets en bois

Si vous optez pour le bois, vous devez également prendre en compte ses inconvénients ! D’une part, il s’agit d’un matériau vivant, davantage soumis aux aléas météorologiques que le PVC ou l’aluminium. Les menuiseries en bois requièrent donc un traitement ainsi qu'un entretien réguliers et précautionneux.

Par ailleurs, le bois est un matériau noble nécessitant des traitements, et dont la chaîne de production est plus complexe que celle du PVC ou de l'aluminium. C’est pourquoi son prix est relativement plus élevé que celui des autres matériaux !

Des traitements et un entretien à effectuer régulièrement

En fonction de l’essence du bois et malgré les traitements, les menuiseries peuvent se déformer ou craqueler dans le temps. En plus d’être entretenu, le bois doit également être traité et vernis tous les 2 à 3 ans.

Ainsi, voici les choses à savoir concernant le traitement et l'entretien des fenêtres en bois :

  • Le ponçage des menuiseries avant de les traiter permet une meilleure absorption des produits.

  • Les traitements à appliquer contre les rongeurs, le feu, l’humidité ou encore les moisissures dépendent du type de bois choisi. Certaines peintures contiennent déjà des composants luttant contre les moisissures ou les rongeurs.

  • Le vernissage, le laquage, l’application de peinture ou de lasure constituent une seconde couche à appliquer après le(s) traitement(s). L’objectif ? Parfaire la protection de vos menuiseries, tout en lui apportant une touche esthétique !

  • Un entretien précautionneux, et notamment l’utilisation d’une éponge bien essorée afin de ne pas humidifier le bois.
  • Le rabotage : le bois étant une matière vivante qui “travaille” et se déforme dans le temps, le rabotage peut parfois être nécessaire pour aplanir le cadre, et ainsi améliorer le système de fermeture de votre menuiserie.
L’info IZI
La durée de vie des menuiseries en bois dépend entièrement de leur entretien ; elle peut être de 20 comme de 50 ans !

Un prix relativement élevé

S’il existe une grande variation de prix sur les gammes de menuiseries en bois, ces dernières sont malgré tout vendues plus chères que les modèles en PVC. Par exemple, le devis moyen d’une fenêtre en bois est plus élevé de 200 € TTC par rapport à celui d’un modèle équivalent en PVC.

Toutefois, des aides financières vous permettent d’amortir les frais d’achat et de pose de votre équipement. Leurs critères d’obtention dépendent ensuite de la subvention concernée (MaPrimeRénov’, les Certificats d'Économie d’Énergie, l’éco-prêt à taux zéro…).

🔎 Récapitulatif des avantages et des inconvénients du bois :

Points forts
  • Matériau naturel et écologique
  • Isolation performante
  • Design chaleureux et authentique, nombreuses nuances de bois
  • Possibilité de les repeindre (changement de couleurs)
Points faibles
  • Entretien régulier nécessaire
  • Prix élevé



Certes, les menuiseries en bois sont moins faciles d’entretien que leurs homologues en alu ou en PVC. En revanche, elles ont l’avantage d’être conçues dans un matériau à la fois naturel et intemporel, parfaitement adapté aux ouvertures de grandes dimensions !

Finalement, sachez que vous pouvez équiper vos menuiseries avec de nombreuses options et accessoires. Ainsi, n’hésitez pas à opter pour des menuiseries en bois avec volets roulants pour améliorer leur performance thermique, ou avec un vitrage phonique pour améliorer leur isolation acoustique !

 

Nous répondons à vos questions sur les menuiseries en bois :

Comment entretenir des fenêtres, des portes ou des volets en bois ?

Les menuiseries en bois doivent être nettoyées régulièrement sans produits abrasifs, et repeintes tous les 2 à 4 ans par temps sec.

Aussi, une nouvelle couche de finition doit être appliquée tous les 2 à 4 ans, selon l’environnement du logement (bord de mer, proximité d’usines, etc…).

Comment décaper une fenêtre ou porte-fenêtre en bois ?

Le ponçage du bois permet de retirer les anciennes couches de traitement et de peinture, afin d’en appliquer de nouvelles. Cette phase permet une meilleure absorption des nouveaux produits.

Le ponçage peut être effectué de deux manières, par vos soins ou par ceux d’un menuisier :

- Manuellement, grâce à un papier abrasif fin.

- Mécaniquement, à l’aide d’une ponceuse à bande. 

Quelle peinture choisir pour une menuiserie en bois ?

Il existe différents types de peintures adaptés aux menuiseries en bois. Le choix de la peinture dépend ensuite de la localisation de votre logement (climat extrême ou tempéré), ainsi que de l’essence de bois de vos menuiseries (bois exotique, feuillus ou résineux…) :

- La peinture glycéro.

- La peinture à base de résine acrylique.

- La peinture à base de résine alkyde.

 

Quel mastic ou quel joint choisir pour une menuiserie en bois ?

Pour garantir l’étanchéité de vos menuiseries en bois, vous pouvez utiliser les mêmes joints d’isolation que pour n’importe quel type de menuiserie, à savoir :

- Des joints en mousse.

- Des joints en silicone (mastic).

- Des joints en caoutchouc.

À lire également
Une question ?
Veuillez valider le captcha
0 Commentaire