Accueil Chauffage Comment bien redémarrer son système de chauffage ?
Comment bien redémarrer son système de chauffage ?
Chauffage

Comment bien redémarrer son système de chauffage ?

Temps de lecture 5 min

Clémence
Clémence

Mis à jour le 13 septembre 2022

Sommaire

La période de chauffe approche et vous vous apprêtez à démarrer votre chaudière ou votre pompe à chaleur. Votre système n’ayant pas fonctionné depuis plusieurs mois, il est nécessaire de suivre quelques étapes pour ensuite profiter pleinement du confort de votre chauffage.

Découvrez la marche à suivre pour redémarrer votre installation en toute sérénité !

Quand redémarrer son système de chauffage central ?

Les températures extérieures sont fraîches le matin et le soir mais encore bonnes en journée, vous ne savez pas s’il faut allumer votre chauffage, ou non ? Si votre maison est bien isolée et que son taux d’hygrométrie est bon, vous pouvez attendre encore un peu, sinon, il est conseillé d’allumer votre chauffage.

Que vous décidiez ou non d’effectuer la remise en route, il est recommandé d’anticiper le redémarrage lorsque l’automne arrive. Vous avez ainsi le temps de vérifier que tout fonctionne parfaitement et de procéder à quelques réparations si besoin.

Il est d’autant plus important de s’y prendre en avance qu’en fin d’année, lorsque tout le monde redémarre son chauffage, les chauffagistes peuvent être débordés !

👉 Le cas du chauffage collectif

Il n’existe pas de date prédéfinie par la loi pour le démarrage du chauffage collectif. Celui-ci est fixé par le syndicat de copropriété et par décision de l’assemblée. Toutefois, la remise en route intervient généralement aux alentours du 15 octobre.

Si les températures extérieures sont particulièrement froides, il est possible de demander à allumer le chauffage plus tôt, à la condition que celle-ci soit effectuée par plusieurs habitants. En règle générale, il est estimé que la température du logement doit être inférieure à 19°C pour que la demande soit acceptée.

L’info IZI
S’il est commun de parler de “redémarrage”, les chaudières, quand elles fournissent l’eau chaude, et les pompes à chaleur ne sont jamais totalement arrêtées, mais simplement en mode été !

Comment remettre en route une chaudière ?

Que votre chaudière soit au gaz naturel, au fioul ou encore au propane, quelques vérifications sont recommandées pour vous assurer que tout fonctionne parfaitement. Celles-ci permettent aussi de prolonger la durée de vie de votre installation de chauffage et d'optimiser son rendement. Si vous ne rencontrez pas de difficultés, les étapes à suivre, dans l'ordre, sont les suivantes :

    1. Purger les radiateurs
    2. Vérifier la pression de l’eau
    3. Dépoussiérer la grille de ventilation

Une fois que vous avez tout vérifié, vous pouvez alors passer votre appareil en mode hiver. Si votre chaudière ne fournit pas d’eau chaude sanitaire, il faut aussi procéder à l’ouverture de la vanne de gaz ou fioul.

1. Purger vos radiateurs

Lors des longs mois d’arrêt de votre système de chauffage central, de l’air peut s’être accumulé dans vos radiateurs et le circuit de distribution. Il est donc vivement conseillé de les purger. En effet, cette petite manipulation permet :

  • D’avoir une meilleure diffusion de la chaleur. La purge permet notamment d’éviter que certains radiateurs chauffent excessivement tandis que d’autres peinent à monter en température.

  • D’optimiser le rendement de votre chaudière. L’air peut en effet l’obliger à puiser plus d’énergie que nécessaire pour obtenir la température souhaitée.

  • De prolonger la durée de vie de votre installation.

🔎 N’hésitez pas à lire notre article “comment purger un radiateur ?” !

2. Vérifier la pression

Au cours de l’été et de l’arrêt de votre chaudière, il est probable que la pression du circuit de chauffage ait baissé. Or, cette dernière est importante pour assurer le bon fonctionnement des radiateurs et une bonne diffusion de la chaleur. Il est, par ailleurs, important de vérifier la pression de l'eau après avoir purgé les radiateurs, puisqu'en faisant s'échapper l'air, celle-ci baisse automatiquement.

Vous pouvez facilement vérifier la pression grâce à un manomètre. Cet élément de sécurité, obligatoire, est situé directement au niveau de la chaudière.

Si la pression est trop basse, c’est-à-dire en dessous de 1 bar, vous pouvez tout doucement ouvrir le robinet d’eau pour la faire monter, en surveillant le manomètre. Attention toutefois à ne pas la régler trop haut ! Cela pourrait endommager durablement votre chaudière, tout comme une pression trop basse.

3. Dépoussiérer la grille de ventilation

Il est important de nettoyer régulièrement la grille de ventilation de votre chaudière et de la pièce où elle se situe, particulièrement lorsque vous passez en mode hiver. Grâce au dépoussiérage, vous vous assurez un apport d’air sain en limitant la prolifération de moisissures, et garantissez le bon fonctionnement de votre installation.

👉 Cette étape permet aussi de vérifier que rien n’obstrue la ventilation, ce qui présenterait un risque d’intoxication au monoxyde de carbone.

Quelles sont les étapes pour redémarrer une pompe à chaleur ?

Hors de la période de chauffe, une pompe à chaleur n’est jamais éteinte, mais simplement en mode été, il n’est donc pas nécessaire de la redémarrer. Comme avec une chaudière, il suffit alors de la passer en mode hiver pour enclencher votre chauffage.

👉 Avec une pompe à chaleur air/eau

Si vous possédez une pompe à chaleur air/eau, les étapes à suivre pour remettre le chauffage sont sensiblement les mêmes qu’avec une chaudière. En effet, il peut être nécessaire de purger vos radiateurs et de procéder à un réajustement de la pression de l’eau du circuit de chauffage.

En plus de ces deux étapes, il est conseillé tout au long de l’été et particulièrement en automne, de retirer les feuilles mortes qui peuvent entraver la circulation de l’air.

👉 Avec une pompe à chaleur air/air

Tout comme avec une pompe à chaleur air/eau, il est important de nettoyer l’unité extérieure de votre PAC afin que rien n’obstrue la circulation de l’air.

Par ailleurs, il est conseillé de régulièrement nettoyer et dépoussiérer vos splits intérieurs. En effet, ces derniers soufflant l’air chaud dans votre logement, leur entretien est nécessaire pour limiter l’air vicié.

Si ces quelques vérifications permettent de contrôler le bon fonctionnement de vos appareils de chauffage, celles-ci n’excluent pas l’entretien annuel par un chauffagiste ! En effet, les chaudières doivent être entretenues une fois par an par un professionnel certifié. De son côté, la maintenance des pompes à chaleur doit être effectuée tous les 2 ans.

À lire également
Une question ?
Veuillez valider le captcha
2 Commentaires
Bernard 06/11/2022 08:01

Bonjour Je possède une pompe à chaleur Saunier Duval mise en place en février 2022 par vos soins , la pompe d'alimentation des radiateurs ne démarre pas . Comment la remettre en route. Merci d'avance

Notre réponse 10/11/2022 09:49

Bonjour M. PARIES,
Je viens d'avertir Alexis, votre chargé d'affaires, qui va reprendre contact avec vous rapidement pour solutionner cela.
Bonne journée,

CHRISTIAN 18/09/2022 08:27

Fonction on off bloqué Pression eau basse purge radiateur