Ventilation VMC Pourquoi améliorer la qualité de l’air de votre logement ?

Pourquoi améliorer la qualité de l’air de votre logement ?

Amélioration de la qualité d'air de la maison

Si la qualité de l’air extérieur fait l’objet d’une attention accrue, celle de nos intérieurs est aussi importante ! Pour cause, nous passons près de 80 % de notre temps dans des espaces clos où le renouvellement de l’air n’est pas toujours correctement assuré. Comment savoir alors si l’air que nous respirons est de bonne qualité ? Et surtout, comment l’améliorer de façon durable ?

1. Confort : l'importance d'un air sain pour la santé et le logement
2. Les signes d'une mauvaise qualité de l'air dans la maison
3. Comment améliorer la qualité de l'air à l'intérieur ?

Confort : l'importance d'un air sain pour la santé et le logement

Entre la pollution liée aux particules fines, les polluants chimiques de nos meubles ou encore ceux d’origines bactériologiques, l’air de nos maisons est facilement pollué. Il le serait même 8 fois plus que celui extérieur ! Une pollution qui n’est pas sans impact sur votre santé, mais aussi sur l’intégrité de votre logement ! En effet, si il est facile d’imaginer qu’un air vicié peut avoir des conséquences néfastes sur la respiration, il peut aussi engendrer :

    • Des maux de tête ;

    • Des irritations de la peau et de la gorge ;

    • De la fatigue et des nausées.

Plus graves, certains symptômes peuvent devenir chroniques et amener à des maladies comme de l’asthme ou des allergies. Par ailleurs, certains polluants sont cancérigènes ou neurotoxiques.

Au-delà de la pollution, un air chargé en humidité ou trop sec peut abîmer votre maison en abîmant l’intérieur des murs, les plafonds, les menuiseries…

Les signes d'une mauvaise qualité de l'air dans la maison

Dès lors, comment savoir si l’air que vous respirez chez vous est de bonne qualité ? Avant de vous lancer, il est conseillé d’appeler un spécialiste et d’effectuer des tests, quelques signes peuvent déjà vous alerter.

De la condensation et des moisissures persistantes

Vous constatez régulièrement des traces d’humidité sur vos miroirs, fenêtres ou même vos murs ? L’hygrométrie, c’est-à-dire le taux d’humidité contenu dans l’air de votre maison est certainement trop élevée ! Si la condensation peut être ponctuelle, suite à la cuisson d’aliments ou la prise d’une douche chaude, sa présence doit vous alerter lorsqu’il n’y a pas de source visible.

De plus, l'accumulation de condensation est propice au développement de moisissures sur les murs ou encore sur le linge humide. Celles-ci peuvent alors être responsables de maladies respiratoires ou encore d’allergies, en augmentant le risque de prolifération des acariens.

Derniers points qui peuvent vous signaler que l’hygrométrie de votre maison est trop élevée : des murs et plafonds abîmés. Si votre papier peint se décolle, votre peinture craque / gonfle ou que vous observez des tâches blanches ou vagues, l’air de votre logement est alors trop humide.

L’info IZI
D’après les professionnels de santé, le taux d’humidité idéal d’une maison doit être situé entre 40 et 60 % !

Un excès de poussières et des fissures

S’il est normal d’avoir de la poussière dans son habitation, la présence excessive de celle-ci peut vous alerter sur la qualité de l’air de votre intérieur ! En effet, celle-ci se retrouve particulièrement dans les logements dont le taux d’humidité est trop bas.

L’électricité statique étant davantage présente lorsque l’air est sec, elle attire et retient les poussières. Vous respirez alors un air saturé, mauvais pour votre santé.

Par ailleurs, vous pouvez observer de nombreuses fissures :

    • Sur vos meubles en bois ou votre parquet, signe qu’ils sont asséchés.

    • Au niveau de vos portes et fenêtres, déformant alors leurs cadres et rendant leurs ouvertures / fermetures difficiles.

    • Sur vos murs, soit au niveau de la peinture, soit directement au niveau du plâtre.

Des écarts de température entre les pièces

Plus subtiles, les différences de température entre les diverses pièces de votre maison sont pourtant parmi les signes qui doivent vous alerter. En effet, celles-ci sont le signe que l’air ne circule pas correctement, et qu’il n’est donc pas de bonne qualité.

L’air étant mal brassé, il peut engendrer de l’humidité ou au contraire être trop sec. Il peut alors provoquer des dégâts sur votre habitation en plus d’être mauvais pour votre santé.

Si la circulation n’est pas homogène, il est aussi possible d’observer des mauvaises odeurs dans certaines pièces de votre logement. Ces dernières persistent alors, malgré une aération régulière du domicile.

Comment améliorer la qualité de l'air à l'intérieur ?

Comment améliorer la qualité de l'air de la maison

Une mauvaise qualité d’air n’est néanmoins pas une fatalité, et celle-ci peut être améliorée ! Si ouvrir vos fenêtres ou utiliser un purificateur d’air sont des solutions efficaces contre la pollution et l’humidité, elles ne sont toutefois que ponctuelles. Pour une amélioration durable de l’air intérieur de votre logement, il est vivement conseillé d’effectuer quelques rénovations.

Changez la ventilation de votre habitation

Afin d’assurer une bonne circulation de l’air, il est nécessaire de posséder une ventilation mécanique contrôlée (VMC). Cette dernière évite que l’humidité ne stagne dans votre salle de bain ou votre cuisine. De plus, elle évacue l’air pollué vers l’extérieur du domicile et permet aussi de lutter contre l’air sec.

Avec une VMC, le renouvellement de l’air se fait en continue, de la façon suivante :

  • 1

    Un apport d’air s’effectue par le biais des entrées d’air dédiées.

  • 2

    Celui-ci circule au cœur du logement et est amené progressivement vers les bouches d’aération.

  • 3

    L’air intérieur est acheminé vers l’extérieur, éliminant les différents résidus de pollution, l’humidité, les poussières… Tandis qu’un nouvel apport s’effectue.

Selon la configuration de votre habitation, vous pouvez opter soit pour une VMC simple, soit pour une VMC double flux. Notez que cette dernière, en plus d’assurer que l’air que vous respirez soit de bonne qualité, permet aussi de lutter contre les déperditions thermiques.

Optez pour une pompe à chaleur air/air

Si la fonction première d’une pompe à chaleur air/air, aussi appelée climatisation réversible, est de rafraîchir ou chauffer votre intérieur, elle peut aussi participer à l’amélioration de la qualité de votre air intérieur ! En effet, ce type de PAC permet d’agir sur trois points concrets :

    • Dans le cas d’une humidité trop élevée, elle peut assurer la déshumidification de l’air.

    • À l’inverse, en assurant la circulation de l’air, elle permet qu’il ne soit pas trop sec.

    • Dotée de filtres, elle assainit et purifie l’air des polluants.

Attention toutefois à régulièrement bien nettoyer les filtres de votre PAC air/air et les changer 2 fois par an, pour garantir un air sain dans votre logement !

Découvrez nos pompes à chaleur air/air :

[sliderShortcode product1="445" product2="440" product3="618"]

Remplacez vos portes et fenêtres

Si vous possédez des fenêtres avec du simple vitrage ou des menuiseries un peu anciennes, celles-ci peuvent en plus être étanches à l’eau. Elles favorisent donc les infiltrations mais aussi l’apparition de moisissures due à une humidité trop élevée.

Par ailleurs, si vos fenêtres ou portes d’entrée ferment mal, il est plus simple pour l’air pollué extérieur de se frayer un chemin à l’intérieur de votre logement. C’est pourquoi il peut être nécessaire de changer vos menuiseries pour améliorer l’air de votre habitation !

En outre, un mauvais vitrage peut faciliter l’apparition de condensation et augmenter l’hygrométrie de vos pièces. Selon l’exposition de vos maisons et la zone géographique où vous vivez, il peut alors être conseillé d’opter pour un double ou un triple vitrage !


Si la mauvaise qualité de votre air intérieur semble venir d’un problème d’humidité, notez qu’il peut être utile d’effectuer des travaux de rénovation globale incluant l’isolation. En effet, celle-ci peut favoriser une hygrométrie élevée et détériorer votre habitation si elle est en mauvais état. En améliorant ces divers points de votre logement, vous améliorez ainsi durablement la qualité de votre air, qui est alors meilleure pour votre santé et votre logement !

 

Améliorez la qualité de votre air avec la pompe à chaleur air/air !

Nos conseillers IZI by EDF vous accompagnent tout au long de votre projet, afin d'opter pour le modèle qui correspond à vos besoins.

Demander un devis

 

0 Commentaire à propos de « Pourquoi améliorer la qualité de l’air de votre logement ? »
Laisser un commentaire
Veuillez valider le captcha
Obtenez un devis

Recevez votre devis sur-mesure sous 24h

IZI by EDF collecte ces informations personnelles en vue de vous proposer un devis. Voir notre politique de confidentialité des données.