Pompes à chaleur Air Eau et Air Air Comment bien choisir une climatisation pour sa maison

Comment bien choisir une climatisation pour sa maison

comment choisir sa climatisation

Avec les vagues de chaleur successives de ces dernières années, nombreux sont les Français à faire le choix de s’équiper d’une climatisation, pour améliorer le confort de leur foyer. Si la demande est grandissante, le choix est aussi très vaste ! Mieux vaut prendre le temps de bien réfléchir à son projet, pour trouver l’équipement qui correspondra le mieux à vos besoins.

Mobile ou fixe ? Pompe à chaleur air/air ou pac air/eau ? Pour quel budget ? Nous allons voir les démarches à suivre pour investir dans une climatisation s’adaptant à votre foyer.

1. Quelle climatisation choisir ?
1.1. Le moins cher, le climatiseur mobile
1.2. La plus performante, la climatisation mono et multisplit
1.3. La pompe à chaleur air/eau réversible, éligible aux aides de l'État
2. Bien dimensionner sa clim
2.1. Quels critères retenir ?
2.2. SEER et SCOP : des indices de performances à connaître
3. Quelles options ajouter pour sa chambre ou son salon ?

Quelle climatisation choisir ?

Il existe différents types de climatisation, à tous les prix, pour rafraichir votre habitat durant les périodes les plus chaudes. Cependant, les performances ne sont pas les mêmes entre les différents appareils et différents critères sont à prendre en compte. Trois modèles principaux sont actuellement sur le marché : le climatiseur mobile, le climatiseur mono/multisplit (split signifiant "séparé" en anglais), et la pompe à chaleur air/eau réversible.

Le moins cher, le climatiseur mobile

Cette solution est considérée comme la plus pratique quand son utilisateur doit faire face à une soudaine montée des températures durant un épisode caniculaire. La clim monobloc mobile est facile à déplacer et ne nécessite par la venue d’un technicien pour sa mise en route.

Peu coûteuse à l’achat, elle est néanmoins très gourmande en énergie. En effet, elle fonctionne exclusivement à l’électricité. De plus, son apport en fraîcheur demeure très limité par rapport à un modèle fixe (entre 2 et 3 degrés en moins seulement). Cet équipement est d’autant plus énergivore qu’il nécessite de passer une gaine par une fenêtre entrouverte pour évacuer l’air chaud. Même calfeutrée, cette ouverture laisse entrer la chaleur dans la pièce que vous tentez de rafraîchir.

Une version murale existe également avec le climatiseur split mobile, qui nécessite le percement d’une sortie d’air dans le mur.

La plus performante, la climatisation mono ou multisplit

Autrement appelé pompe à chaleur air/air, ce système est composé d’une unité extérieure et d’une ou plusieurs unités intérieures. Leur quantité dépend du nombre de pièces choisies et du volume à couvrir. L'unité intérieure est reliée par des liaisons frigorifiques à des unités pouvant être des splits, des consoles, des cassettes encastrées au plafond. Il existe même des solutions "gainables" en faux-plafond.

Les échanges thermiques avec le fluide frigorigène vont permettre d'abaisser la température de la pièce. Ceci permet de rafraichir l’air de plusieurs degrés.

Le marché est actuellement composé d'équipements doté du système dit réversible. La PAC peut désormais refroidir et chauffer votre logement. Cela peut représenter un investissement conséquent pour adapter votre réseau, d’autant que les aides financières sont rares pour des modèles de PAC air/air.

Découvrez notre sélection de produits :

[sliderShortcode product1="444" product2="440" product3="443"]

La pompe à chaleur air/eau réversible, éligible aux aides de l’État

Il est également possible de faire le choix, notamment dans les régions où les épisodes de chaleur sont plus sporadiques, d’une pompe à chaleur air/eau réversible. Ce système de chauffage est doté de capacités renforcées pour chauffer votre foyer en hiver. En cycle inversé, il vous permet de rafraichir votre foyer, durant l’été. Ce système est exclusivement réservé au plancher chauffant (conçu également pour rafraichir) ou au ventilo-convecteur.

Cette solution est également à privilégier si vous souhaitez que votre équipement produise de l’eau chaude sanitaire. Une option impossible avec une pompe à chaleur air/air. De plus, vous pourrez bénéficier de plusieurs aides financières telles que MaPrimeRénov’ ou encore de primes CEE, mises en place pour soutenir les projets de rénovation énergétique.

Bien dimensionner sa clim

choisir sa climatisation

Quand on fait le choix d’une climatisation fixe et pérenne, plusieurs facteurs sont à prendre en compte pour choisir un équipement adapté. Tout un processus de dimensionnement est à respecter, pour éviter de choisir un appareil sous ou surdimensionné. Un geste qui serait alors contre-productif et énergivore. Pour l’installation d’un climatiseur chez soi, il est fortement recommandé de demander conseil auprès d’un artisan spécialisé.

Quels critères retenir ?

Installer une climatisation, c’est prendre en compte bon nombre de critères précis pour l'adapter au mieux à son mode de vie et son environnement. Le dimensionnement de votre appareil se fera, en partie, comme pour l'installation d’une pompe à chaleur air/eau, avec quelques détails complémentaires.

Les caractéristiques du logement. Elles détermineront la puissance nécessaire pour votre climatisation. Des informations telles que la superficie, le nombre de pièces à rafraichir et leur volume, seront à fournir. L’usage des pièces à équiper ainsi que le nombre d’occupants seront également à préciser.

Un bilan thermique. Ce sera la première étape indispensable, pour estimer quel est le niveau de votre isolation et évaluer les déperditions. Une climatisation comme une pompe à chaleur ne peuvent être bien dimensionnées sans cette étude à réaliser au préalable.

La géographie des lieux. Critère supplémentaire par rapport à une PAC air-eau, l’orientation de vos pièces ainsi que leur ensoleillement seront déterminants. En effet, une exposition nord avec de petites fenêtres, contre une exposition sud avec des baies vitrées n’auront pas les mêmes incidences sur le choix de votre équipement.

 

Demander un devis pour une climatisation

 

SEER et SCOP : des indices de performance à connaître

fiche energétique climatisation

Pour la production d’air froid comme d’air chaud, des indices de performance ont été imaginés. Ils permettent au consommateur de repérer rapidement les qualités énergétiques de produits, avant de faire son choix.

Pour les climatiseurs, le coefficient SEER (Seasonal Energy Efficiency Ratio) a toute son importance. Il représente le coefficient énergétique saisonnier du produit. Il permet ainsi de définir l'étiquette énergétique de l'appareil, en mode refroidissement.

Ce coefficient est défini par un calcul se basant sur une température moyenne de 20°C en intérieur et de 28°C en extérieur. Ainsi, l’efficacité énergétique réelle est prise en compte (contrairement avec l’ancien indicateur EER), en s’appuyant sur l’ensemble de la saison de refroidissement. Pour cela, la demande annuelle de refroidissement de référence est divisée par la consommation électrique annuelle pour cette fonction. Il révèle ainsi la consommation réelle et la performance de votre climatisation. Plus le coefficient est élevé, moins votre équipement est énergivore. Un moyen de réaliser de véritables économies d'énergie.

Dans le cas d’une climatisation réversible ou dotée de la technologie Inverter, le SCOP, coefficient saisonnier de la PAC en mode chauffage, sera aussi mentionné sur le produit. Cette donnée, plus complète que le COP d'une pompe à chaleur, est obligatoire sur ce type de produits, depuis le 1er janvier 2013.

Quelles options ajouter pour sa chambre ou son salon ?

Votre confort dépendra aussi des endroits que vous choisirez pour l'installation de votre climatisation. En effet, vous aurez la possibilité de choisir entre un modèle monosplit, avec une unité intérieure dans la pièce de vie principale, par exemple, ou l'option multisplit, avec des modules répartis dans différentes pièces.

Le choix de l'emplacement sera primordial, pour ne pas subir des désagréments tels que du bruit dans votre chambre, ou encore des courants d'air sur les occupants. Découvrez les éléments complémentaires à prendre en compte pour choisir le modèle optimal pour votre foyer :


Critères à prendre en compte

Explications
Choisir un modèle peu bruyant

• Réduction des nuisances sonores par rapport à un climatiseur mobile

• Possibilité de se doter de modèles très silencieux pour un confort maximal

Penser à l'esthétique

• Diversité d'équipements pour une installation se fondant dans le décor : climatiseur mural, gainable, etc.

• Limite l'encombrement pour les pièces de petites surfaces.

Éviter les courants d'air

• Réfléchir à l'implantation des émetteurs et leur orientation, pour éviter l'effet courant d'air

• Ne pas les diriger vers les canapés, tables de salles à manger...

• Option permettant de limiter la sensation de courants d'air sur certains modèles

Miser sur la qualité de l'air

• Filtres électrostatiques disponibles permettant de capturer poussières fines, bactéries ou encore mauvaises odeurs

• L'accès facile aux filtres permet de faire soi-même un entretien régulier de sa climatisation

 

Choisir un équipement correspondant à ses besoins et à la configuration de son foyer n'est pas chose aisée. C'est pour cela qu'il vous est recommandé de faire appel à un professionnel, qui vous guidera dans vos démarches. Il vous apportera des conseils précieux sur l'installation comme l'entretien de votre système de climatisation.

 

Vous voulez installer une climatisation chez vous ?

Contactez nos conseillers IZI by EDF, qui vous aideront à dresser le projet correspondant à vos besoins.

Demander un devis gratuit

0 Commentaire à propos de « Comment bien choisir une climatisation pour sa maison »
Laisser un commentaire
Veuillez valider le captcha
Obtenez un devis

Recevez votre devis sur-mesure sous 24h

IZI by EDF collecte ces informations personnelles en vue de vous proposer un devis. Voir notre politique de confidentialité des données.