Accueil Rénovation énergétique Isolation thermique et phonique d’une véranda : le b.a.-ba
isolation d'une véranda
Rénovation énergétique

Isolation thermique et phonique d’une véranda : le b.a.-ba

Temps de lecture 7 min

Agathe
Agathe

Mis à jour le 13 septembre 2022

Sommaire

Véritable extension de votre logement, une véranda peut abriter différents types de pièces : salon, salle à manger, chambre d’amis, jardin d’hiver… Toutefois, cette dernière peut aussi devenir le point noir de votre habitation si elle est mal isolée ! Dans ce cas, vous pouvez alors subir les déperditions thermiques au sein de votre véranda, mais également dans le reste de votre maison… Pour vous prémunir de ces désagréments, découvrez comment assurer l'isolation d’une véranda existante, afin de profiter d’une pièce confortable et agréable à vivre, tout au long de l’année !

Pourquoi bien isoler sa véranda ou son extension vitrée ?

Une bonne isolation de votre véranda vous offre de nombreux bénéfices au quotidien, tant en termes de confort que de sécurité !

✔️ Gain de confort

Une véranda bien isolée vous apporte un confort thermique non négligeable, surtout si elle abrite une pièce de vie. En effet, il n’est jamais agréable d’avoir trop froid ou trop chaud au sein d’un logement !

De plus, son isolation est déterminante dans votre quotidien : en effet, vous ne pouvez profiter d’une véranda mal isolée qu’aux saisons intermédiaires (printemps et automne), tandis que vous pouvez profiter d’une véranda bien isolée en toute saison !

✔️ Réduction de votre consommation d’énergie

Certes, une véranda exposée au nord dans une région ensoleillée permet de réduire votre consommation de clim l’été, tandis qu’une véranda exposée au sud dans une région peu ensoleillée permet de réduire votre consommation de chauffage l’hiver.

Toutefois, une bonne isolation de votre véranda permet de réduire votre consommation énergétique et le montant de vos factures d'électricité, quelles que soient l’exposition et la saison !

✔️ Sécurité optimale

L’isolation de votre véranda a également une influence positive sur votre sécurité ! En effet, des équipements performants sont également plus résistants face aux tentatives de cambriolage.

Par exemple, l’aluminium, pouvant composer la structure de votre véranda, est un matériau particulièrement solide et rigide. Autre exemple : le triple vitrage, le vitrage anti-effraction (SP510, 44.2…) ou les volets roulants sont des équipements requis par la plupart des compagnies d’assurances.

Comment isoler votre véranda contre le froid ou la chaleur ?

équipements pour isoler une véranda
L’exposition et l’emplacement de votre véranda jouent un rôle primordial dans son isolation. Dans cette optique, l’exposition "sud" est à privilégier dans les régions froides et peu ensoleillées, tandis que l’exposition "est" est à privilégier dans les régions chaudes et ensoleillées.

Malheureusement, nous n’avons pas toujours le choix de l’exposition d’une véranda, et sommes parfois tributaires de la configuration de notre logement, et de l’espace dont nous disposons ! C’est pourquoi le choix du matériau, des menuiseries ou du système de chauffage est primordial lorsque vous souhaitez isoler une véranda.

Aluminium, bois… Le choix du matériau pour la structure de la véranda et des menuiseries

Le choix du matériau de la structure et des menuiseries est d’une importance capitale pour l’isolation de votre véranda !

En effet, le PVC ne permet pas de réaliser des menuiseries de grandes dimensions, bien qu’il soit facile d’entretien et d’un très bon rapport qualité-prix.

Concernant le fer forgé, il apporte certes du caractère et du charme à votre véranda, mais il est aussi très coûteux, et présente des performances thermiques très limitées.

Résultat : les matériaux de prédilection pour une véranda sont l’aluminium et le bois ! Ces deux matériaux présentent leurs propres avantages et inconvénients :

  • Aluminium : un matériau résistant, rigide et léger, permettant la réalisation de baies XXL. De plus, il est extrêmement simple à entretenir ! En revanche, le fait qu’il soit conducteur l’oblige à être équipé de rupteurs de ponts thermiques, ce qui est généralement le cas sur les menuiseries actuelles.

  • Bois : un matériau robuste, naturellement isolant, dont l’aspect authentique confère à la fois chaleur et charme à votre véranda. Toutefois, il requiert un entretien régulier pour conserver ses propriétés dans le temps.

Enfin, n’hésitez pas à vérifier la qualité des matériaux, grâce à des labels comme Qualicoat pour les menuiseries en aluminium, ou PEFC pour les menuiseries en bois.

Le vitrage et les volets des menuiseries

👉Le vitrage

De son côté, le vitrage ne doit pas se contenter de laisser entrer la lumière ; il doit aussi vous apporter un confort thermique, ainsi qu’une sécurité optimale.

Dans cette optique, le simple vitrage est évidemment à proscrire ! Comme il laisse passer 80 % des rayons solaires, il provoque inévitablement un effet de serre. De plus, les fenêtres simple vitrage comportent des ponts thermiques pouvant laisser entrer l’humidité au sein de votre véranda.

La solution ? Remplacer votre simple vitrage par un double vitrage, au minimum ! D’un excellent rapport qualité-prix, ce dernier vous garantit une très bonne isolation, à la fois thermique et phonique.

Enfin, si le double vitrage est préconisé “par défaut”, certains vitrages sont parfaitement adaptés à l’orientation de vos menuiseries, et à la région dans laquelle vous vivez. Parmi les vitrages spécifiques, vous retrouverez notamment :

  • Le vitrage à contrôle solaire, permettant de réduire l’effet de serre dans les régions chaudes et fortement ensoleillées.

  • Le vitrage spécial altitude, pour les logements situés en région montagneuse. En effet, ce vitrage ne se déforme pas sous l’effet de la pression !

  • Le vitrage acoustique, si vous vivez dans une zone particulièrement bruyante.

L’info IZI
Chez IZI by EDF, nos fenêtres et portes-fenêtres en aluminium sont fabriquées en France. De plus, elles disposent des labels Qualicoat, Label fenêtre alu et Cekal, attestant de la qualité des matériaux !


👉 Les volets roulants

L’installation de volets roulants participe également à la bonne isolation de votre véranda. En effet, ces derniers constituent une barrière efficace contre le bruit et les variations de températures, notamment grâce à l’espace situé entre la fenêtre et le volet.

De plus, les volets roulants renforcent la sécurité de votre logement ; ils sont d’ailleurs préconisés par les compagnies d’assurance sur des fenêtres ou des portes-fenêtres situées en RDC.

Enfin, le fait de privilégier des couleurs claires permet de limiter les déformations de vos volets, parfois occasionnées par un apport solaire trop important.

L’isolation du sol et du toit

Ne négligez pas non plus l’isolation de la toiture et du sol de votre véranda ! En effet, votre dépendance nécessite autant de soin que toutes les autres pièces de votre logement.

Vous devez donc veiller à isoler correctement la dalle de votre véranda, qu’il s’agisse d’une rénovation ou d’une construction. Cette isolation peut notamment être réalisée à base de mousse ou de feutre bitumeux.

Par ailleurs, le toit est l’un des postes essentiels dans l’isolation de votre véranda, dans la mesure où il est responsable de 30 % des déperditions de chaleur d’une maison !

Vous pouvez alors opter pour l’un des quatre types de toiture ci-dessous :

  • La toiture classique (tuile, ardoise…), en prolongement de votre habitation. Pour son isolation, la technique du sarking consiste à poser un film protecteur sur la toiture, tandis que le faux plafond consiste à isoler la toiture par l’intérieur.

  • Le toit en verre (verrière), permettant de laisser entrer un maximum de lumière au sein de votre véranda. Si certains types de vitrages sont plus isolants que d’autres, le toit vitré est en revanche déconseillé dans les régions trop chaudes ou trop ensoleillées.

  • Les plaques opaques et les panneaux de polycarbonate, abordables mais présentant une faible performance thermique.

Vous avez aussi la possibilité de combiner plusieurs types de toiture, en mixant par exemple des panneaux de verre avec des panneaux recouverts de tuiles !

Un système de chauffage performant

Certes, l'installation d’un système de chauffage au sein de votre véranda n’est pas une nécessité absolue. Toutefois, ce dernier peut être bénéfique si vous souhaitez profiter de votre véranda tout au long de l’année, même durant les saisons les plus froides !

Dès lors, le choix de votre système de chauffage dépend de la taille de votre extension (superficie, hauteur sous plafond…), mais également de l’isolation générale de votre véranda (menuiseries, sol, toiture…).

Compte tenu de ces critères, vous pouvez alors décider de créer une extension de votre système de chauffage central, ou d’installer un système de chauffage indépendant, propre à votre véranda. Dans cette optique, voici les différentes options qui s’offrent à vous :

  • Des radiateurs ou un chauffage au sol directement reliés à votre chauffage central, à condition que votre chaudière présente une capacité suffisante. Si ce n’est pas le cas, l’achat d'une nouvelle chaudière ou d’une PAC est alors nécessaire !

  • Les chauffages électriques : à la fois simples, peu coûteux à l'achat et flexibles, ils permettent de chauffer efficacement une petite surface. En revanche, si vous disposez d’une véranda spacieuse, les nombreux chauffages nécessaires peuvent alors faire grimper votre facture d’électricité !

  • Les panneaux photovoltaïques, une solution certes onéreuse, mais écologique, permettant de transformer l’énergie solaire en électricité.

Quelles aides pour réduire les coûts d’isolation d’une véranda ?

Le budget nécessaire pour isoler une véranda dépend du poste d’isolation que vous souhaitez privilégier, ainsi que de la quantité et de la qualité des équipements choisis. Si vous souhaitez remplacer les menuiseries de votre véranda, quel est le nombre de fenêtres concernées, leurs dimensions ainsi que le matériau choisi ? Si vous souhaitez isoler la toiture de votre véranda, quelle méthode privilégiez-vous, et quelle est la surface à isoler ?

Quel que soit le type d’isolation que vous souhaitez mettre en place, sachez que certaines aides de l’État peuvent considérablement alléger votre facture ! Vous retrouverez notamment parmi elles :

  • MaPrimeRénov’, accordée aux propriétaires sous conditions de ressources pour le financement de travaux de rénovation.

  • Les certificats d'économie d’énergie (CEE), attribués par les fournisseurs d’énergie pour l’achat et la pose d’équipement performants.

  • Le taux de TVA réduit à 5,5 % au lieu de 20 %, pour le remplacement de menuiseries, l’isolation du logement ou l’installation d’un nouveau système de chauffage. Le taux de TVA réduit est directement appliqué sur la facture de l’entreprise prestataire.

  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), un prêt à taux d’intérêt nul accordé par votre établissement bancaire, permettant de financer les travaux de rénovation de votre logement. D’un montant maximal de 50 000 € pour un bouquet de travaux, il est remboursable sur 20 ans au maximum.

  • MaPrimeRénov’ Sérénité, attribuée aux propriétaires les plus modestes dans le cadre d’une rénovation globale, pour des travaux permettant un gain énergétique de 35 %.

Notez également que la plupart de ces aides sont cumulables entre elles !


Structure, isolation du sol, choix des menuiseries… Aucun des composants d’une véranda ne doit être laissé au hasard, lorsque vous souhaitez l’isoler ! Vous envisagez de faire appel à IZI by EDF pour vos travaux de rénovation ? Nos artisans partenaires agréés RGE (Reconnus Garants de l'Environnement) sont parfaitement en mesure d’isoler votre toiture, d’installer votre nouveau système de chauffage, ou de remplacer vos menuiseries sur une véranda avec murets !

 

Besoin de réaliser des travaux ? Confiez-nous votre projet !

IZI by EDF, c’est l’engagement pour des travaux réussis, des aides déduites de votre devis et un conseiller dédié pour votre chantier.

Demander un devis
À lire également
Une question ?
Veuillez valider le captcha
0 Commentaire