Aides financières Prêt Avance Rénovation : un nouveau dispositif d'aide !
pret avance renovation
Aides financières

Prêt Avance Rénovation : un nouveau dispositif d'aide !

Temps de lecture 4 min

Agathe
Agathe

Sommaire
Obtenir mon devis
Obtenir mon devis

Recevez votre devis sur-mesure sous 24h

Vous souhaitez engager des travaux de rénovation énergétique dans votre logement ? Le financement ne doit plus constituer un obstacle ! En effet, depuis mars 2022, le Prêt Avance Rénovation finance la partie des travaux qui ne serait pas prise en charge par les aides nationales. En quoi consiste ce dispositif ? Quelles sont les conditions d’éligibilité et comment obtenir ce prêt ? Faisons le point sur le Prêt Avance Rénovation !

Qu’est-ce que le Prêt Avance Rénovation créé en 2022 ?

Mis en place en mars 2022, le Prêt Avance Rénovation (PAR) s’inscrit dans la continuité de la loi Climat et Résilience d’août 2021. Cette dernière vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre, notamment via l’éradication des “passoires thermiques”.

Le but du Prêt Avance Rénovation ? Aider les ménages les plus modestes à financer le reste à charge de leurs travaux de rénovation énergétique ! Dans cette optique, le dispositif complète la part des travaux non couverte par les aides nationales et/ou locales. C’est pourquoi le Prêt Avance Rénovation est cumulable avec MaPrimeRénov’, les Certificats d’économie d’énergie (CEE), les aides de l’Anah (Agence nationale de l’habitat), ou encore l’éco-PTZ !

La spécificité du Prêt Avance Rénovation ? Il s’agit d’un prêt hypothécaire, dont les caractéristiques sont les suivantes :

  • Le remboursement du capital est réalisé “in fine”, c’est-à-dire grâce à l’argent touché lors de la vente du logement ou de la succession.

  • Le remboursement des intérêts est effectué tout au long du prêt pour les emprunteurs de moins de 60 ans, et “in fine” pour ceux de plus de 60 ans.

  • La garantie du prêt se base sur l’hypothèque du bien immobilier, ainsi que sur une garantie publique de l’État.
L’info IZI
Le Prêt Avance Rénovation ne comporte pas de frais de dossier, ni de frais en cas de remboursement anticipé ou d’assurance emprunteur.

Quelles sont les conditions d’éligibilité ?

Pour pouvoir bénéficier du Prêt Avance Rénovation, vous devez remplir les critères d’éligibilité suivants :

  • Être propriétaire occupant

  • Le logement occupé doit l’être à titre de résidence principale, et être situé sur le territoire national

  • Faire appel à un professionnel certifié RGE (reconnu garant de l’environnement) pour la réalisation des travaux d’économie d’énergie

  • Appartenir aux catégories de ressources Bleue ou Jaune définies par le dispositif MaPrimeRénov’ (ménages modestes ou très modestes)

Comment savoir si vous appartenez à l’une ou l’autre de ces catégories de MaPrimeRénov’ ? Voici un récapitulatif des plafonds de ressources en province et en Île-de-France, basés sur votre revenu fiscal de référence.

🔎 Les plafonds de ressources en province

Nombre d'habitants MaPrimeRénov' Bleu MaPrimeRénov' Jaune
1 jusqu'à 15 262 € jusqu'à 19 565 €
2 jusqu'à 22 320 € jusqu'à 28 614 €
3 jusqu'à 26 844 € jusqu'à 34 411 €
4 jusqu'à 31 359 € jusqu'à 40 201 €
5 jusqu'à 35 894 € jusqu'à 46 015 €
Par personne supplémentaire  + 4 526 € + 5 797 €

 

🔎 Les plafonds de ressources en Île-de-France

Nombre d'habitants MaPrimeRénov' Bleu MaPrimeRénov' Jaune
1 jusqu'à 21 123 € jusqu'à 25 714 €
2 jusqu'à 31 003 € jusqu'à 37 739 €
3 jusqu'à 37 232 € jusqu'à 45 326 €
4 jusqu'à 43 472 € jusqu'à 52 925 €
5 jusqu'à 49 736 € jusqu'à 60 546 €
Par personne supplémentaire  + 6 253 € + 7 613 €

Quels sont les travaux éligibles au Prêt Avance Rénovation (PAR) ?

Les travaux éligibles au Prêt Avance Rénovation doivent améliorer la performance énergétique de votre bâtiment, et sont mentionnés dans l’article D319-16 du code de la construction et de l’habitat. Il s’agit alors des travaux suivants :

Crédit Mutuel, Banque Postale, CIC… Quelles banques proposent le Prêt Avance Rénovation ?

Plusieurs banques proposent le Prêt Avance Rénovation à un taux d’intérêt fixe de 2 %, parmi lesquelles vous retrouvez la Banque Postale, le Crédit Mutuel et le CIC.

Ainsi, chacune de ces banques présente ses propres modalités d’emprunt :

Banques Montant min. empruntable Montant max. empruntable Critères d’éligibilité
La Banque postale 3 500 €
  • 70 % de la valeur du logement avant travaux (si bénéficiaire < 60 ans)

  • 25 à 45 % de la valeur du logement avant travaux (si bénéficiaire > 60 ans)

Engager l’un des travaux éligibles au PAR
CIC et Crédit Mutuel 5 000 € 30 000 € Être propriétaire occupant de “passoire thermique” (classée F ou G selon le diagnostic de performance énergétique (DPE))

 

Le conseil IZI
Comme les modalités d’obtention du PAR diffèrent selon les banques, n'hésitez pas à consulter les sites web de la Banque postale, du CIC et du Crédit Mutuel pour les connaître !

 

Accordées par certains établissements bancaires, le Prêt Avance Rénovation vous permet de financer le reste à charge de vos travaux de rénovation énergétique, non couverts par les aides financières locales et nationales. De plus, contrairement à des dispositifs comme MaPrimeRénov’, le PAR n’est pas une prime, mais un prêt hypothécaire. Son montant et ses conditions de remboursement dépendent principalement de l’âge de l’emprunteur.

Ainsi, engager des travaux de rénovation énergétique vous apporte de nombreux bénéfices : un meilleur confort de vie tout au long de l’année, une diminution de vos factures énergétiques, ainsi qu'une revalorisation de votre bien !

 

À lire également
Une question ?
Veuillez valider le captcha
0 Commentaire