Aides financières Tout savoir sur Ma Prime Rénov’ Sérénité

Tout savoir sur Ma Prime Rénov’ Sérénité

Tout savoir sur Ma Prime Rénov’ Sérénité

Afin de rendre l’offre plus lisible, la subvention “Habiter Mieux Sérénité“ évolue pour devenir MaPrimeRénov’ Sérénité, dès le 1er janvier 2022 ! Cette dernière fera alors partie du dispositif France Rénov’, qui doit regrouper les différentes aides à la rénovation.

Quelles sont les nouvelles conditions d’accès ? Les nouveaux plafonds d’indemnisation ? Réponse dans cet article !

1. Habiter Mieux Sérénité devient MaPrimeRénov' Sérénité en 2022
2. Des conditions d'éligibilité similaires à l’aide de l’Anah
3. Une aide aux travaux de rénovation énergétique revue à la hausse
4. MaPrimeRénov’ Sérénité : un nouveau cumul d’aides possible

Habiter Mieux Sérénité devient MaPrimeRénov' Sérénité en 2022

Depuis plusieurs années, l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) aide à financer les travaux de rénovation énergétique des foyers plus modestes grâce à son dispositif “Habiter Mieux Sérénité”. Cette subvention permet d’effectuer des travaux de grande ampleur, en une fois, dans les logements les plus anciens, souvent considérés comme des “passoires thermiques”.

Ces travaux peuvent, ainsi, concerner la mise en place d’une nouvelle solution de chauffage, d’une nouvelle isolation ou encore le remplacement des fenêtres, portes ou de la ventilation mécanique contrôlée (VMC).

L’ambition de l’État, en transformant l’aide de l’Anah en MaPrimeRénov’ Sérénité au 1er janvier 2022, est de permettre une meilleure lisibilité de la subvention, qui s’adressera de fait toujours au même public. Les foyers éligibles bénéficieront par ailleurs d’un accompagnement par un opérateur spécialisé. Celui-ci sera à leur côté pour les aider à établir la liste des travaux à effectuer et pour chiffrer le coût total du projet.

Les ménages aux revenus intermédiaires et aisés peuvent, quant à eux, bénéficier du forfait de rénovation globale proposé par MaPrimeRénov’. Cette aide, mise en place en 2021, résulte elle-même de la fusion de l’ancien crédit d’impôt et du dispositif Habiter Mieux Agilité.

Des conditions d'éligibilité similaires à l’aide de l’Anah

Les principales conditions d’éligibilité au dispositif restent les mêmes qu’avec la subvention Habiter Mieux Sérénité de l’Anah :

  • 1

    Être propriétaire du logement que vous souhaitez rénover et l’occuper.

  • 2

    Les travaux concernent une habitation ayant plus de 15 ans lors du dépôt de dossier. Le but est d’inciter les propriétaires à rénover les biens les plus anciens et énergivores.

  • 3

    La rénovation doit permettre un gain énergétique minimum de 35 %.

  • 4

    Faire appel à un professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement) pour la réalisation de la rénovation.

  • 5

    Votre profil doit correspondre aux plafonds de ressources bleus ou jaunes.

Les plafonds de ressources restent similaires à Habiter Mieux Sérénité, la seule distinction restant entre l’Île-de-France et la province.

💰 Les plafonds de ressources en province

Nombre d'habitants MaPrimeRénov' Bleu MaPrimeRénov' Jaune
1 jusqu'à 14 879 € jusqu'à 19 074 €
2 jusqu'à 21 760 € jusqu'à 27 896 €
3 jusqu'à 26 170 € jusqu'à 33 547 €
4 jusqu'à 30 572 € jusqu'à 39 192 €
5 jusqu'à 34 993 € jusqu'à 44 860 €
Par personne supplémentaire  + 4 412 € + 5 651 €

 

💰 Les plafonds de ressources en Île-de-France

Nombre d'habitants MaPrimeRénov' Bleu MaPrimeRénov' Jaune
1 jusqu'à 20 593 € jusqu'à 25 068 €
2 jusqu'à 30 225 € jusqu'à 36 792 €
3 jusqu'à 36 297 € jusqu'à 44 188 €
4 jusqu'à 42 381 € jusqu'à 51 597 €
5 jusqu'à 48 488 € jusqu'à 59 026 €
Par personne supplémentaire  + 6 096 € + 7 422 €

Une aide aux travaux de rénovation énergétique revue à la hausse

Tout comme les plafonds de ressources, les taux d’indemnisation, selon la catégorie à laquelle appartient le ménage, restent les mêmes qu’avec Habiter Mieux Sérénité de l’Anah :

    • Il est de 50 % HT du montant total des travaux de rénovation énergétique pour les foyers bleus.

    • Et de 35 % HT du montant total des travaux du logement pour les ménages jaunes.

Toutefois, si les taux d’indemnisation restent inchangés, MaPrimeRénov’ Sérénité a revu son montant total à la hausse ! Au 1er janvier 2022, la prime passera ainsi d’un plafond de 15 000 € à 30 000 € HT.

Plus concrètement, un ménage de catégorie bleue réalisant des travaux de rénovation à hauteur de 50 000 € HT pourra ainsi bénéficier de 25 000 € HT, soit 50 % du montant total !

MaPrimeRénov’ Sérénité : un nouveau cumul d’aides possible

Il était déjà possible de cumuler l’aide de l’Anah avec l’éco-prêt à taux zéro, les chèques énergie ainsi que le taux de TVA réduit.

Les conditions de cumul ont néanmoins été revues afin d’inciter les propriétaires de maisons aux diagnostics de performances énergétiques (DPE) faibles à effectuer des travaux de grande ampleur. Ainsi, dès le 1er juillet 2022, il sera aussi possible de bénéficier de la prime coup de pouce CEE pour les travaux de rénovation énergétique !

🔎 Récapitulatif des aides cumulables

Type d'aide Cumul possible
Prime coup de pouce CEE ✔️
Taux de TVA réduit ✔️
MaPrimeRénov’
Éco-PTZ ✔️
Chèque énergie ✔️

 

Avec une attribution simplifiée pour son attribution et plus avantageuse pour votre budget de travaux, la nouvelle aide MaPrimeRénov' Sérénité se veut un dispositif complémentaire à la réalisation de votre projet de rénovation énergétique.

 

 

0 Commentaire à propos de « Tout savoir sur Ma Prime Rénov’ Sérénité »
Laisser un commentaire
Veuillez valider le captcha