Isolation Comment obtenir une bonne isolation phonique grâce à l'isolation thermique ?

Comment obtenir une bonne isolation phonique grâce à l'isolation thermique ?

gain isolation phonique avec isolation thermique

Marre des nuisances sonores et du froid chez vous ? Il est temps de se lancer dans des travaux d’isolation ! Bénéfique en thermique comme en acoustique, ce type de travaux dispose d’une panoplie de points forts. Chacun d’entre eux vous fera davantage apprécier la vie quotidienne au sein de votre logement. Quel gain apporte une isolation thermique au niveau de l’acoustique ? Comment isoler son logement contre le bruit ? Et quel est le meilleur isolant phonique ? On répond à tout !

1. Isolation thermique : un atout qui isole aussi contre le bruit 
2. Comment isoler sa maison au niveau de l’acoustique ?
3. Quel est le meilleur isolant phoniquement ?

Isolation thermique : un atout qui isole aussi contre le bruit 

gain isolation thermique sur isolation acoustique

Une maison agréable est une alliance parfaite entre des températures idéales et un environnement calme. Ainsi, pour apporter ce confort, on isole généralement sa maison pour renforcer son enveloppe thermique. Le but est de limiter les déperditions de chaleur l’hiver et obtenir un meilleur déphasage thermique l’été. En résumé, on protège l'habitat des intempéries extérieures (froid, chaleur, vent, pluie, etc). Mais qu’en est-il des nuisances sonores ? En effet, le bruit est une manifestation extérieure non sollicitée qui peut s'avérer gênante ! Par chance, l'isolation thermique procure d'autres bénéfices et notamment sur le plan de l'acoustique !

L’isolation thermique de votre habitation vous permet de :

👉 Réaliser des économies d’énergie (et donc financières). La diminution de vos coûts en matière de chauffage est considérable : jusqu’à 30 % de vos factures énergétiques

👉 Agir de manière éco citoyenne en diminuant vos émissions de c02

👉 Obtenir un confort thermique idéal chez soi : des températures agréables lorsqu’il fait chaud ou froid

👉 Vivre dans un environnement calme et silencieux grâce à une meilleure isolation acoustique

Les décibels (quantité de bruit) et les calories (quantité de chaleur) s’infiltrent là où l’air passe ! Une maison étanche à l’air dispose donc d’un double point fort : elle est efficace à la fois sur le plan thermique mais également acoustique. Pour une isolation thermique performante, privilégiez des matériaux ayant une résistance thermique R élevée. Au niveau de l'acoustique, il est préférable de choisir des matériaux légers et rigides. Enfin, dans le but de limiter votre facture de travaux, l’idéal est de s’orienter vers des isolants traitant les deux problèmes à la fois.

L’info IZI
Pour être optimale, l’isolation acoustique (au même titre que l’isolation thermique) doit être déployée sur des murs en bon état ! Si vos parois sont humides, il est important d’en trouver la cause. Elle peut être multiple : mauvaise ventilation, infiltration, fuite d’eau etc.

 

Comment isoler contre le bruit ?

isolation acoustique de sa maison : comment isoler ?

Pour un confort acoustique optimal, 2 facteurs sont à prendre en compte :

L’isolation phonique (ou acoustique) qui protège votre maison du bruit. Les bruits peuvent être aériens ou bien des bruits d’impact.  Le but de l’isolation acoustique est de réduire la transmission des sons d’une pièce à une autre. Par exemple, si depuis votre chambre vous entendez parler un membre de votre famille, qui lui se situe dans le séjour.

La correction acoustique, elle, réduit la réverbération sonore d’une pièce via les murs, le plafond ou le sol. Par exemple, des bruits ou des voix qui résonnent au sein d’une même pièce, comme la salle de bain. 

L’info IZI
Tout comme en isolation thermique, il existe des indices de performance caractérisant chaque type de bruits. L’indice d’affaiblissement acoustique Rw représente la quantité de bruit arrêtée par une paroi (mur, porte, fenêtre, sol, plafond, etc.). Plus Rw est grand, plus la paroi est isolante. Les bruits d’impact sont mesurés, eux, par l’indice d’efficacité aux bruits de choc (Δ Lw), tout comme Rw, il est exprimé en dB.

 

Pour être efficace, l’isolation phonique doit être traitée de manière globale, en respectant 3 critères techniques :

👉 Le contexte architectural du logement à isoler

👉 Des matériaux adaptés 

👉 Une mise en œuvre soignée

Pour attenuer ces bruits parasites, il est possible d’isoler plusieurs zones de votre maison :

L’isolation de la toiture

Au niveau thermique, les combles sont le maillon faible de l'isolation. La toiture est responsable de 30 % des pertes de chaleur de votre maison. Si vous habitez une zone bruyante : trafic routier ou ferroviaire important, passage d’avions, etc ; vous pouvez isoler votre toiture grâce à un aménagement des combles. L’opération isole à la fois au niveau thermique et acoustique. Pour cela, optez pour un isolant souple (de type laine minérale ou alors biosourcé comme de la laine de bois ou de la laine de chanvre) associé à un parement dense (comme du plâtre).

L’info IZI
En isolation acoustique, il n’est pas utile d’isoler des combles perdus ! Elle n’a un impact qu’au niveau de l’isolation thermique de votre maison.

 

L’isolation des murs

Elle peut se faire par l’intérieur (ITI) ou bien par l’extérieur (ITE). Notez que 20 % des déperditions de chaleur d'un logement s'échappent par les murs. Correctement isolés, ils vous garantissent un confort de vie idéal, chez vous, tant sur le plan thermique qu’acoustique. Les bruits extérieurs atteignent votre logement via les mêmes entrées que l’air ! Limiter les ponts thermiques grâce à une ITE vous permet de profiter d’une maison calme, dans laquelle la température est homogène. Pour une bonne isolation phonique des murs, il peut également être judicieux d’améliorer l’isolation des cloisons séparatives de votre maison.

L’isolation des sols

Des planchers bas mal isolés font perdre jusqu’à 10 % de la chaleur présente dans votre habitation ! Ils sont également un enjeu de taille en termes d’isolation acoustique notamment au niveau de la correction acoustique. En effet, l’isolation des cloisons horizontales permet d’isoler les bruits de chocs (pas, chute d’objets…).

L’isolation des fenêtres

En plus de protéger votre logement des déperditions thermiques : 15 % de la chaleur s’échappe par les menuiseries. L'isolation des parois vitrées vous protège des sons aériens provenant de l’extérieur. S’il est épais (plus de 8 mm) un simple vitrage peut être suffisant pour l’acoustique de votre habitation. En revanche, au niveau thermique, il n’est pas performant ! Nous vous conseillons alors d’opter pour un double vitrage. Plus épais, il dispose d’une lame d’air qui va isoler thermiquement votre logement.

L’isolation des portes palières

Elle permet de stopper la propagation du son d’une pièce à une autre. (TV, radio, aspirateur, etc.). Une porte lourde et étanche isole correctement du bruit. Il est possible d’améliorer les performances acoustiques d’une porte en augmentant l’épaisseur du vantail.

L’info IZI
Aujourd’hui, l’isolation phonique est réglementée uniquement pour la réalisation de travaux de rénovation énergétique importants (façade, toiture, équipements), pour les bâtiments situés en zone d’exposition au bruit (selon le Code de la Construction de l’Habitation).

 

Le cas des logements collectifs

La problématique du bruit parasite est très courante en appartement et le plus souvent au niveau des plafonds. Malheureusement, la mauvaise isolation phonique est due à un défaut de conception du bâtiment. Pour apprécier le calme, la piste à privilégier reste la diplomatie avec le ou les voisins responsables de ces nuisances sonores ! Autrement, des solutions spécifiques d'insonorisation peuvent-être envisagées : faux plafond suspendu, peinture et mastic anti-bruit... À défaut de gagner réellement en efficacité thermique, il sera possible d'atténuer les bruits perçus !

Quel est le matériau le plus isolant phoniquement ?

le meilleur isolant en isolation phonique

Pour trouver le meilleur isolant phonique, il est important de savoir d’où proviennent les nuisances sonores. Comme mentionné plus haut, les bruits peuvent être aériens, d’impact ou bien être liés à la correction acoustique.

Pour pallier ces bruits dérangeants, plusieurs revêtements peuvent être mis en œuvre comme de la moquette épaisse, du parquet flottant, du lino ou des dalles souples. Des sous-couches acoustiques minces peuvent également être posées : les laines minérales sont les plus performantes (laine de verre ou laine de roche).

Ensuite, l’isolant utilisé doit être souple et rigide à la fois. La souplesse du matériau permet de jouer un rôle de ressort. La rigidité favorise la liaison mécanique.

Comme elles sont élastiques, les laines minérales permettent une désolidarisation efficace dans le cas où elles sont placées entre une chape et une dalle béton. La laine minérale assure la liaison mécanique entre les deux cloisons et permet de limiter la diffusion du bruit. Tout comme pour leurs propriétés thermiques, elles font partie des meilleurs isolants phoniques. Elles conviennent, en plus, à chaque type de nuisances (aérienne, d’impact, correction acoustique).

Les isolants biosourcés tels que la fibre de bois, la ouate de cellulose ou le liège expansé répondent également à de bonnes performances à la fois en acoustique et en thermique. Ils ont cependant l’inconvénient d’être un peu plus onéreux.

Concernant les isolants synthétiques, seul le polystyrène expansé stratifié saura rendre silencieuse votre maison. Standard ou extrudé, il ne présente pas de bonnes performances acoustiques.

L’info IZI
Sachez également que si vous faites le choix de produits minces réfléchissants (PMR), ils ne sont pas efficaces pour l’acoustique. Ils sont performants uniquement pour l’isolation thermique de votre maison !

 

Pour résumer, depuis des années, les maisons sont isolées afin d'éviter les passoires thermiques. Mais pour bénéficier d’un confort optimal en tout point, il est possible de réaliser des travaux 2 en 1 conjuguant confort thermique et acoustique. Pour cela, il est important de choisir les bons isolants et de faire appel à des artisans qualifiés pour que vos travaux soient réalisés selon les normes en vigueur et avec la minutie qu’ils nécessitent ! 

Des projets d'isolation pour votre maison ?

Recevez un devis sur mesure en seulement 24H ! Nos conseillers vous renseignent sur le montant de vos aides financières.

Je veux mon devis personnalisé
0 Commentaire à propos de « Comment obtenir une bonne isolation phonique grâce à l'isolation thermique ? »
Laisser un commentaire
Veuillez valider le captcha
Obtenez un devis

Recevez votre devis sur-mesure sous 24h

IZI by EDF collecte ces informations personnelles en vue de vous proposer un devis. Voir notre politique de confidentialité des données.