Isolation La fibre de bois : un isolant écologique efficace toute l'année

La fibre de bois : un isolant écologique efficace toute l'année

La fibre de bois est un isolant naturel à forte densité. Il est particulièrement optimisé pour les maisons disposant d’une ossature en bois. En effet, sa très forte densité vous garantit un excellent confort thermique quelle que soit la saison, ainsi qu'une très bonne gestion de l'humidité. Quelles sont les différentes déclinaisons de la fibre de bois ? Quels sont ses avantages et leurs inconvénients ? Quelle épaisseur de fibre de bois appliquer pour isoler votre logement de manière efficace ? Et pour quel montant ? Grâce à cet article, vous saurez tout sur la fibre de bois et ses utilisations !

1. Vrac, panneaux souples, panneaux rigides ou semi-rigides, comment isoler de manière efficace ?
2. Avantages et inconvénients de la fibre de bois
3. Quelle épaisseur de bois choisir pour isoler mon logement ?
4. Les tarifs et aides financières disponibles pour isoler avec de la fibre de bois

Vrac, panneaux souples, plaques rigides ou semi-rigides, comment isoler de manière efficace ?

La fibre de bois est conçue grâce au défibrage de chutes de bois. Le bois utilisé pour sa confection est donc renouvelable. Aucun risque de déforestation n'est à craindre. Elle est utilisée sous trois déclinaisons : en vrac, sous forme de panneaux souples ou alors en panneaux rigides. Chacune d’entre elles est adaptée à des usages spécifiques pour l'isolation de votre logement.
Petit tour d'horizon des possibilités offertes par la fibre de bois :

La laine de bois en vrac

Lorsqu'elle est conditionnée en vrac, la laine de bois est principalement utilisée pour isoler les combles perdus. En effet, cette dernière est moins dense que lorsqu’elle est conditionnée en panneaux. De ce fait, elle est davantage apte à se tasser, ce qui la rend moins efficace pour isoler les toitures ou les murs. Le principal avantage de la laine de bois est sa bonne résistance thermique (coefficient lambda de 0,038 à 0,045 W/m.K selon sa masse volumique) en hiver, mais surtout en été. À ce niveau, la ouate de cellulose est l'un des rares isolants à proposer des performances similaires.

La fibre de bois en panneaux souples ou semi-rigides

Les panneaux de laine de bois souples ou semi-rigides sont plus denses que la laine de bois en vrac. Cette caractéristique les rend plus polyvalents et particulièrement adaptés pour l'isolation des rampants sous toiture.

Plus généralement, les panneaux les plus souples sont adaptés à l'isolation des intérieurs (ITI), notamment en ce qui concerne les murs et les planchers intermédiaires. Cette déclinaison de la fibre de bois s'adapte très bien aux logements à ossature bois car leur finesse rend leur insertion plus simple. Utiliser deux couches peut toutefois s'avérer nécessaire afin de garantir une isolation optimale.

Encore une fois, le confort d'été apporté est optimal et apporte une vraie plus-value, en comparaison à d’autres isolants tels que la laine de verre. Son prix est en revanche bien plus élevé.

Il est tout à fait possible d’isoler des combles perdus avec des panneaux semi-rigides ou souples. Toutefois, il est nécessaire d’en installer deux couches. De ce fait, ils sont moins intéressants que la ouate de cellulose ou la laine de bois en vrac, qui sont deux fois moins chères.

La fibre de bois en panneaux rigides

Enfin, la fibre de bois en panneaux rigides dispose d'une très forte densité, ce qui la rend très efficace pour l'isolation par l'extérieur (ITE). Les panneaux rigides s'associent notamment très bien aux toitures, aux murs, et aux planchers bas.

Attention en revanche, il faut compter au minimum 50 € par m² pour l'isolation de la toiture et 40 € par m² pour isoler correctement les murs, ce qui rend les panneaux de laine de bois beaucoup plus onéreux que de la laine de roche plus classique.


👀
Quelle déclinaison de laine de bois choisir ?

  En vrac En panneaux souples ou semi-rigides En panneaux rigides
Densité Bonne Élevée Très élevée
Poids Plus léger Moyen Élevé
Performance thermique Bonne Très bonne Excellente
Prix Élevé Très élevé Très élevé
Facilité d'utilisation Nécessite du soufflage Plus maniable et polyvalent Plus résistant
Adaptation aux logements anciens Excellente

Quelle est la différence entre la laine de bois et la fibre de bois ?

Les deux termes sont très similaires, et nombreux sont les consommateurs à les confondre. L'utilisation d'un terme ou de l'autre dépend de la densité du matériau : Pour la fibre de bois conditionnée en vrac, on parlera plus facilement de laine de bois. Utiliser cette appellation permet de la différencier des panneaux semi-rigides et rigides. On parle donc de fibre de bois pour ces derniers.

Avantages et inconvénients de la fibre de bois

La fibre de bois est un excellent isolant. Néanmoins, elle dispose de quelques faiblesses, c’est pourquoi nous vous proposons une liste de ses avantages et inconvénients :

👍
Avantages
👎
Inconvénients
Très bon isolant thermique Très onéreuse

Grande résistance mécanique : dure dans le temps (ne se détériore et se tasse peu sous forme de panneaux)

Énergie grise* moyenne (de 13 à 50 KWh/m3 en vrac)

Résiste au froid, au chaud

Faible résistance naturelle aux rongeurs et aux insectes, la laine de bois nécessite également d’être traitée à ce niveau

Ne dégage pas de fumées toxiques

Très inflammable (euroclasse E), elle doit être traitée avant utilisation

Idéale pour les isolations extérieures comme intérieures

Masse volumique élevée

Mise en œuvre facile

Résistance à l’eau limitée

Longue durée de vie : supérieure à 50 ans

Isolant naturel, sain et écologique

Excellent confort d’été

Bonne isolation phonique

Bon régulateur d’humidité

* L'énergie grise représente la quantité d’énergie nécessaire pour fabriquer un produit.

Quelle épaisseur de bois choisir pour isoler son logement de l’intérieur ou de l’extérieur ?

La fibre de bois a l'avantage de s'adapter à toutes les surfaces de votre logement. Comme dit précédemment, les différentes déclinaisons la rendent polyvalente. Il faut logiquement adapter l'épaisseur de fibre de bois à la zone de votre logement que vous isolez. De plus, une épaisseur minimale est imposée afin d'être éligible aux aides de l'État.

Voici les épaisseurs de fibre de bois recommandées pour isoler vos surfaces :

🛠️​ 
Surface à isoler

Épaisseur indicative*

Résistance thermique minimale
Murs (ITE et ITI)

16,5 cm

3,7 m².K/W
Combles perdus

31,5 cm

7 m².K/W
Rampants

27 cm

6 m².K/W
Sarking (ITE toiture)

27 cm

6 m².K/W

 

* Pour une fibre de bois dont le coefficient de transmission thermique U = 0.045 W/m.K. Selon la fibre choisie, l’épaisseur nécessaire peut varier. Pour calculer l’épaisseur attendue (en mètre) d’un isolant, il faut multiplier son coefficient de transmission thermique U par la Résistance thermique règlementaire. 



Des subventions peuvent prendre en charge une partie du montant des travaux, à condition de respecter les seuils de résistance thermique suivants : pour les murs : R ≥ 3,7 ; pour les combles perdus : R ≥ 7 ; pour les combles aménagés : R ≥ 6 ; pour les planchers bas : R ≥ 3.

Les prix et aides financières disponibles pour isoler son logement avec de la fibre de bois 

prix-aides-fibre-de-bois

Plusieurs critères sont à prendre en compte afin d’estimer le prix d’une isolation à base de fibre de bois :

  • Le conditionnement de la fibre de bois : en vrac, en panneaux souples, rigides ou semi-rigides
  • L’épaisseur des panneaux ou en vrac
  • La marque du fabricant
  • Le procédé de fabrication des panneaux

La fibre de bois transformée coûte plus cher qu’en vrac. C’est principalement l’épaisseur des plaques qui influe sur le prix. Dans tous les cas, c’est un isolant qui demeure très cher en comparaison avec les isolants classiques, comme la laine de verre, la laine de roche, ou le polystyrène. 

Par exemple, comptez 35 à 45 € le mètre carré (pose incluse) pour isoler les combles perdus avec de la laine de bois en vrac. 

Pour les rampants, comptez entre 60 et 120 € le mètre carré car il faut également prendre en compte les plaques de plâtre pour ignifuger la fibre de bois. On utilise dans ce cas des panneaux semi-rigides ou souples.

Les panneaux rigides sont davantage chers, comptez environ 100 à 250 € par mètre carré pour isoler une toiture par l’extérieur.

Heureusement, de nombreuses aides financières sont disponibles afin de vous aider à financer vos travaux de rénovation : 

Afin de connaître les montants de subventions auxquelles vous pouvez prétendre, IZI by EDF vous propose plusieurs guides :

🔍 Les aides financières pour isoler les planchers bas

🔍 Les aides financières pour l’isolation des combles

🔍 Les aides financières pour isoler ses murs intérieurs et extérieurs

La fibre de bois est donc un isolant polyvalent, dont le prix élevé est largement compensé par d’excellentes performances, et ce toute l’année, été comme hiver. En revanche, il convient de rappeler qu’il faut respecter un coefficient d’isolation minimum afin d’être éligible aux aides de l’État. Enfin, vos travaux doivent être réalisés par un artisan ou une entreprise disposant de la certification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Vous souhaitez isoler votre logement ?

Les experts IZI by EDF vous accompagnent dans les démarches administratives pour bénéficier des aides financières de l'État !

JE DEMANDE MON DEVIS
0 Commentaire à propos de « La fibre de bois : un isolant écologique efficace toute l'année »
Laisser un commentaire
Veuillez valider le captcha