Rénovation énergétique et construction Classe énergétique de votre logement : tout ce qu'il faut savoir

Classe énergétique de votre logement : tout ce qu'il faut savoir

consommation énergie logement

La consommation énergétique est la quantité d’énergie utilisée par un appareil ou un bâtiment ! Dans le second cas, elle varie selon plusieurs paramètres : le rendement de votre chaudière, le coefficient de performance (COP) d’une pompe à chaleur ou encore l’isolation de votre logement. Consommer de l’énergie de manière responsable peut vous faire réaliser de grandes économies sur vos factures ! Pour y voir plus clair, une classification énergétique existe pour les logements. Que signifient les classes de consommation de A à G ? Comment calculer la performance énergétique de son habitation ? Et enfin, comment réduire sa consommation d’énergie ? IZI by EDF vous explique tout !

1. Quelle est la meilleure classe énergétique ?
2. Comment calculer sa performance énergétique ?
3. Comment réduire la consommation d'énergie de sa maison ?

Quelle est la meilleure classe énergétique ?

Il est possible de connaître la classe énergétique de votre logement grâce au Diagnostic de Performance Énergétique (DPE). Il est composé de 2 échelles de références colorées : l’étiquette climat et l’étiquette énergie. Cette dernière est bien reconnaissable ! Le fameux dégradé de couleur du vert (pour les logements les plus écologiques) au rouge (pour les logements les plus énergivores) indique la classe énergétique de votre logement. Le classement s’effectue de A à G.

La meilleure classe énergétique est la A, elle représente les bâtiments basse consommation. Les habitations classées F et G sont, quant à elles, considérées comme très énergivores avec de mauvaises voire très mauvaises performances énergétiques.

Récapitulatif des consommations annuelles par ménage selon la classe énergétique

Classe énergétique 🌡️ Consommation énergétique de votre logement par an 🏡
 Signification de la classe énergie 👇

A

0 à 50 kWh/m²  Logements les plus performants (souvent neufs, rares en rénovation)

B

51 et 90 kWh/m² Logements basse consommation 

C

91 à 150 kWh/m² Logements standards chauffés au gaz

D

151 à 230 kWh/m² Logements standards chauffés à l'électricité 

E

231 à 330 kWh/m² Logements anciens chauffés à l'électricité (avant le choc pétrolier de 1979)

F

331 à 450 kWh/m² Logements anciens construits entre 1948 et 1975

G

451 kWh/m² et plus Logement anciens très très énergivores

 

Comment calculer sa performance énergétique ? 

calculer la performance énergétique de sa maison

L’ADEME (Agence de transition écologique) a mis en place un calcul efficace pour connaître sa consommation énergétique : la méthode 3CL (Calcul de la Consommation Conventionnelle des Logements). Celle-ci est appliquée lors des évaluations de DPE.

Cette méthode permet de réaliser une comparaison entre les logements. Elle est applicable à tous les logements dits standards. Le comportement du consommateur ainsi que les conditions météorologiques sont donc standardisés afin de simplifier le calcul.

La méthode 3CL se base sur les conditions suivantes :

✔️ Votre logement doit être occupé de manière quotidienne 16h en semaine (entre 10h du matin et 18h). Ainsi que 24h le week-end.

✔️ Il doit aussi être inoccupé 3 semaines dans l’année : une semaine en hiver (en période de chauffe, c'est-à-dire lorsque que le chauffage est en marche) et deux semaines en été.

✔️Votre maison doit être chauffée à 19°C en journée et 17°C la nuit en hiver

✔️ La consommation d’eau chaude de votre habitation doit être mesurée selon la surface habitable, ainsi que le nombre de résidents au sein du foyer.

✔️ Enfin, une étude du climat, sur les 30 dernières années, doit avoir eu lieu. Il faut aussi tenir compte de l’altitude et de la distance du littoral de votre résidence

La méthode 3CL s’applique uniquement aux bâtiments construits après 1948.

Le conseil IZI
Pour estimer votre consommation de la manière la plus juste possible, il est important de faire appel à un professionnel certifié et accrédité par le COFRAC pour réaliser un DPE en bonne et due forme !

 

Comment réduire la consommation d'énergie de sa maison ?

Investir dans des appareils électroménagers avec une étiquette énergie A, B voire C, choisir des ampoules écologiques, installer un dispositif de régulation du débit d’eau, éteindre les lumières en quittant une pièce, chasser les modes « veilles » de tout type d’appareils… Voici de nombreux gestes quotidiens qui peuvent vous aider à réduire vos factures énergétiques. Hélas, ils ne sont pas suffisants pour constater de réelles économies financières !

Dans un logement, les équipements les plus énergivores sont :

Le chauffage : c’est le poste de consommation le plus important ! Il représente environ 50 % de vos dépenses énergétiques. La consommation d’énergie varie selon la surface de votre maison et votre type de chauffage : électrique ou au gaz. La moyenne de consommation de chauffage annuelle des Français est de 110 kWh/an par m².

Les chauffe-eaux : la production d’eau chaude sanitaire (ECS) consomme en moyenne près de 143 kWh/an par résident.

Les appareils électroménagers et l’éclairage consomment en moyenne 200 kWh/an par logement.

Le chauffage étant le principal poste de consommation énergétique, il est indispensable d’avoir un système performant, chez soi ! Pour ce faire, vous pouvez opter pour une pompe à chaleur air/eau, elle produit 2 à 3 fois plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Il est aussi possible d’installer une chaudière gaz à haute performance énergétique.

Évidemment, le changement de votre équipement de chauffage n’est à envisager que si l’isolation thermique de votre logement est vérifiée. Isoler votre maison peut vous faire réaliser des économies d’énergie de l’ordre de 30 %.

Pour réduire vos dépenses énergétiques, pensez à isoler :

  • La toiture :  responsable de 30 % des déperditions de chaleur d’une habitation
  • Les murs : à l’origine de 20 % des pertes de chaleur
  • Les sols : les planchers bas représentent une déperdition de 10 %
  • Les menuiseries : source de perte de chaleur de 15 %

Enfin, votre système de ventilation (20 %) et les ponts thermiques (5 %) constituent les dernières sources de déperditions de chaleur de votre maison.

Le conseil IZI
Pour savoir quel type de travaux privilégier lors d’une rénovation énergétique, faites appel à un expert qui pourra réaliser un audit énergétique de votre logement !

 

Finalement, il est possible de contrôler sa consommation d'électricité et d'énergie grâce à plusieurs gestes quotidiens. Mises bout à bout, ces petites actions vous garantissent des économies d'énergie et financières. Cependant, elles restent superficielles. Pour constater une réelle baisse au niveau de votre consommation énergétique, le meilleur moyen est d'engager des travaux de rénovation. Sachez que des aides nationales comme MaPrimeRénov ou encore les Certificats d'Économie d'Énergie (CEE) peuvent vous aider à financer une grande partie de vos travaux !

Vous souhaitez réduire votre consommation énergétique ?

Discutez avec votre expert IZI by EDF dédié de votre projet personnalisé !

Demander à être rappelé

 

 

 

0 Commentaire à propos de « Classe énergétique de votre logement : tout ce qu'il faut savoir »
Laisser un commentaire
Veuillez valider le captcha