Accueil Chaudières gaz Quelles sont les aides disponibles quand on a une chaudière à condensation ?
aide changement chaudiere condensation
Chaudières gaz

Quelles sont les aides disponibles quand on a une chaudière à condensation ?

Temps de lecture 6 min

Clémence
Clémence

Mis à jour le 19 septembre 2022

Sommaire

Vous possédez une chaudière gaz à condensation et souhaitez opter pour un autre système de chauffage ? Cet appareil étant lui-même éligible aux aides jusqu’à fin 2022, son remplacement n’ouvre pas les mêmes droits aux subventions qu’un changement de chaudière classique. Découvrez les aides auxquelles vous pouvez prétendre selon l’installation que vous souhaitez !

Quelles aides pour un changement de chaudière gaz à condensation ?

Voici les différentes subventions auxquelles vous pouvez prétendre lorsque vous souhaitez remplacer votre chaudière gaz à condensation par un autre système de chauffage. Afin d'en bénéficier, il est obligatoire de faire appel à un artisan RGE (reconnu garant de l'environnement) pour la pose de votre nouvel appareil.

Par ailleurs, les aides de l'Anah telles que MaPrimeRénov' et MaPrimeRénov' Sérénité sont soumises à des conditions de revenus voire ne concernent que les foyers les plus modestes. De plus, celles-ci ne peuvent être octroyées qu'une fois tous les 5 ans pour un même type de travaux (chauffage, isolation ou menuiserie).

Enfin, certains systèmes de chauffage, comme la climatisation réversible ou les radiateurs électriques, ne sont pas, ou peu, éligibles aux aides financières de l'État. En effet, ces derniers n'entrent pas pour le moment dans les critères établis pour les appareils dits vertueux.

🔎 Récapitulatif des aides pour un changement de chaudière à condensation

Aides financières

Pompe à chaleur

Climatisation réversible

Chaudière biomasse

Radiateurs électriques

MaPrimeRénov' ✔️ ✔️
MaPrimeRénov' Sérénité ✔️ ✔️ ✔️
Prime Coup de Pouce
CEE ✔️ ✔️ ✔️
TVA réduite ✔️ ✔️
Éco-PTZ ✔️ ✔️ ✔️

Remplacer sa chaudière par une pompe à chaleur

Les pompes à chaleur air/eau et géothermique sont des systèmes de chauffage écologiques intéressants si vous souhaitez ne plus utiliser d’énergie fossile. Peu énergivores et proposant des rendement élevés, ces dernières s’avèrent particulièrement rentables sur le long terme !

De plus, ces pompes à chaleur permettent de conserver votre ancien système de chauffage central et donc de fournir de l’eau chaude sanitaire en plus du chauffage.

💰 Quelles sont les aides éligibles ?

Lorsque vous possédez une chaudière gaz à condensation, vous ne pouvez pas prétendre à la Prime de Coup de Pouce chauffage, dont le montant varie entre 4 000 et 2 500 €. En effet, celle-ci promeut l’achat de d’appareils de chauffage performants, ce qui est déjà le cas des modèles à condensation.

Le prix d’une pompe à chaleur air/eau oscille entre 9 000 et 16 000 €, tandis qu’une pompe à chaleur géothermique coûte environ 20 000 €. Pour leur financement, vous pouvez donc toujours prétendre à certaines subventions, parmi lesquelles :


Découvrez nos pompes à chaleur air/eau :

[sliderShortcode product1="428" product2="45" product3="485"]

Important !
Pour être efficace, une pompe à chaleur doit être installée dans un logement bien isolé, auquel cas elle risque de surconsommer.

Changer pour une climatisation réversible

Aussi appelée pompe à chaleur air/air, la climatisation réversible est idéale si vous souhaitez combiner chauffage et rafraîchissement. En effet, si cet appareil permet de faire monter la température de votre logement en hiver, son fonctionnement peut être inversé. Ainsi, en été, celui-ci puise l’air chaud de vos pièces pour l’évacuer vers l’extérieur et ainsi les rafraîchir !

Utilisant l'aérothermie pour fonctionner, la climatisation réversible ne peut pas être reliée au circuit de chauffage central classique. De fait, cette dernière se sert de ventilos-convecteurs ou de splits muraux pour redistribuer la chaleur, ou l’évacuer.

Si vous optez pour ce système de chauffage, vous devez donc ajouter un ballon d’eau chaude en complément.

💰 Quelles sont les aides éligibles ?

Bien qu’utilisant une énergie renouvelable, la climatisation réversible est éligible à peu d’aides financières. Malgré de bons rendements, celle-ci est en effet considérée comme énergivore, puisque fonctionnant aussi en période chaude.

Pour amortir son investissement, d’un montant entre 1 700 et 3 000 € pour une pièce, vous pouvez prétendre à :


Optez pour une de nos climatisations réversibles :

[sliderShortcode product1="618" product2="444" product3="440"]

Opter pour l'installation d'une chaudière à granulés

Moins répandues, les chaudières biomasses, parfois appelées chaudières à granulés ou pellets, gagnent désormais en popularité. Ces dernières présentent l’avantage non négligeable de pouvoir conserver votre système central et de fournir de l’eau chaude sanitaire.

L’installation de ce type de chaudière présente plusieurs avantages, notamment le fait d’utiliser des combustibles organiques et, de ce fait, une énergie renouvelable. Par ailleurs, la chaudière biomasse présente de très bonnes performances et peut aisément chauffer toute votre habitation, tout en garantissant une température stable.

Bien que les modèles à alimentation automatique soient les plus onéreux, entre 12 000 et 25 000 €, contre 2 000 à 10 000 € pour les manuels, ceux-ci s’avèrent économiques sur le long terme.

💰 Quelles sont les aides éligibles ?

Comme pour les pompes à chaleur air/eau et géothermiques, les chaudières biomasses ne sont pas éligibles à la Prime Coup de Pouce chauffage pour le remplacement d’une chaudière gaz à condensation. Néanmoins, vous pouvez toujours prétendre aux aides suivantes :

  • MaPrimeRénov’, cette aide de l’Anah est soumise à des conditions de ressources avec un montant maximum de 11 000 € (pour les automatiques). Celle-ci ne peut être sollicitée qu’une fois tous les 5 ans.

  • MaPrimeRénov’ Sérénité, si vous procédez à plusieurs travaux de rénovation énergétique.

  • Le dispositif des Certificats d’Économie d’Énergie classiques, dont le montant est variable selon vos revenus ainsi que votre zone géographique.

  • Le taux de TVA réduit à 5,5 %.

  • L’éco-prêt à taux zéro, pour un maximum de 15 000 €.
L’info IZI
Attention à ne pas confondre les chaudières bois avec les poêles à granulés ou pellets. Ces derniers sont des systèmes d’appoint, trop faibles pour chauffer la totalité d’un logement.

Les aides financières pour l'achat de radiateurs électriques

Particulièrement répandus, les radiateurs électriques sont plébiscités pour leur facilité d’installation et d’utilisation. C’est pourquoi, en remplacement de leur chaudière gaz à condensation, certains foyers souhaitent se tourner vers le système électrique.

Souvent très énergivores, en particulier lorsqu’ils sont installés dans des logements mal isolés, les radiateurs électriques sont généralement déconseillés. Toutefois, ceux de dernières générations peuvent s’avérer économiques. Pour cela, il est nécessaire d’opter pour des modèles à inertie thermique, qui possèdent généralement des plages de chauffe.

Par ailleurs, il est conseillé de ne les installer que dans des petites et moyennes habitations. Notez aussi qu’en installant des radiateurs électriques, il est nécessaire d’ajouter un ballon d’eau chaude.

💰 Quelles sont les aides éligibles ?

Bien qu’il existe actuellement une aide des CEE pour l’achat de radiateurs électriques performants, celle-ci ne concerne que le remplacement de vieux convecteurs. Pour un changement de chaudière gaz à condensation par des appareils électriques, il n’existe aujourd’hui aucune aide de l’État.

Si vous possédez une chaudière gaz à condensation de moins 5 ans, il est ainsi recommandé de la conserver. Si celle-ci est vieillissante, il peut être intéressant d’opter pour un modèle plus récent, et de fait, plus performant. De plus, de nombreuses aides sont toujours disponibles pour l’achat d’une chaudière gaz, cet appareil restant un très bon moyen de chauffage avec de nombreux atouts !

Vos aides directement déduites du devis avec IZI by EDF !

Nous facilitons le financement de votre projet en prenant en charge les démarches administratives pour l’obtention de vos aides.

Demander un devis
À lire également
Une question ?
Veuillez valider le captcha
0 Commentaire