Accueil Menuiseries Les différentes techniques de coloration des menuiseries
coloration des menuiseries
Menuiseries

Les différentes techniques de coloration des menuiseries

Temps de lecture 7 min

Agathe
Agathe

Mis à jour le 28 octobre 2022

Sommaire

Vous souhaitez installer des fenêtres ou des portes-fenêtres de couleur au sein de votre appartement ou maison ? La technique de coloration envisagée dépend avant tout du matériau et de la couleur choisie ! En effet, ces dernières sont différentes sur des menuiseries en PVC, en bois ou en aluminium. De plus, elles n’offrent pas toutes le même rendu esthétique, et se distinguent les unes des autres par leur résistance dans le temps, ou par leur coût. Faisons le point sur les différentes techniques de coloration existantes !

Comment obtenir des couleurs sur des fenêtres et des portes-fenêtres en PVC ?

Il existe trois principales techniques de coloration des menuiseries en PVC : le laquage, le plaxage et la teinture dans la masse. Par ailleurs, ces dernières peuvent être combinées à des finitions mate, satinée ou brillante !

Découvrez ci-dessous les particularités, ainsi que les avantages et les inconvénients de chacune des techniques de coloration des menuisiers en PVC.

Le PVC laqué et ses teintes disponibles (menuiseries gris clair, marron ou autres nuances issues du RAL de fenêtres)

La technique du laquage (aussi appelée de co-extrusion) consiste à appliquer la peinture acrylique directement sur les profilés en PVC, pour un rendu à la fois lisse et mat. Aussi, le laquage offre une large palette de coloris tendances comme le gris anthracite, et notamment plus de 127 teintes RAL !

Vous pouvez par ailleurs opter pour la bicoloration, c’est-à-dire choisir des couleurs différentes sur les profilés intérieurs et extérieurs de vos menuiseries.

Toutefois, le laquage reste la technique la plus coûteuse, et reste assez peu résistante aux chocs et aux rayures.

Points forts
  • Large choix de coloris
  • Bicoloration possible
Points faibles
  • Faible résistance aux chocs et rayures
  • Prix élevé

Le PVC plaxé

Selon la technique de plaxage, un film coloré est collé à chaud sur le PVC. Cette solution est idéale pour obtenir des aspects structurés, métallisés ou encore des imitations bois telles que le chêne doré.

Par ailleurs, le plaxage offre une bonne résistance aux chocs, aux rayures ainsi qu’aux rayons UV, principale source de dégradation et de déformation du PVC.

Enfin, le plaxage permet la bicoloration (blanc à l’intérieur et couleur plaxée à l’extérieur) autant que la monocoloration (même teinte plaxée sur les deux faces).

Malgré ces avantages, les couleurs plaxées peuvent plus facilement varier dans le temps que les autres techniques de coloration.

Points forts
  • Aspects structurés, imitations bois
  • Bonne résistance aux chocs, aux rayures et aux UV
  • Bicoloration possible
Points faibles
  • Risque : variation de la couleur dans le temps

Le PVC teinté dans la masse

Dans le cas de la teinture dans la masse, les pigments minéraux colorés sont injectés directement dans le PVC. Résultat : l’aspect obtenu est lisse, uniforme et sans aspérités.

Les menuiseries teintées dans la masse sont très résistantes aux chocs et aux rayures, tandis que leur couleur présente une très bonne tenue dans le temps. De plus, cette technique de coloration est la moins coûteuse de toutes.

En revanche, l’étendue de son nuancier est limitée, et se résume généralement aux basiques (blanc, beige, gris et noir). Par ailleurs, les coloris obtenus grâce à la teinture dans la masse sont toujours monocolores, c’est-à-dire qu’ils doivent être identiques sur les faces intérieures et extérieures de vos menuiseries.

Points forts
  • Très bonne résistance aux chocs et aux rayures
  • Prix peu élevé
Points faibles
  • Choix de coloris restreint
  • Bicoloration non envisageable

Récapitulatif des caractéristiques des différentes techniques de coloration du PVC

Voici un récapitulatif des différentes techniques de coloration ainsi que leurs caractéristiques :

Caractéristiques Laquage Plaxage Teinture dans la masse
Prix +++ ++ +
Résistance dans le temps + ++ +++
Large palette de coloris disponibles +++ ++ +
Monocoloration oui oui oui
Bicoloration oui oui non
Garantie* 4 à 7 ans selon les coloris 10 ans (tenue du film sur les profilés)
2 ans (variation de la couleur dans le temps)
15 ans


*Garanties en vigueur chez IZI by EDF

Quelle technique permet d’obtenir des menuiseries aluminium en couleur ?

Sur les fenêtres en aluminium, la technique de coloration la plus courante est le laquage, sachant que cette dernière présente alors les mêmes avantages et inconvénients que sur le PVC. Toutefois, il existe également une technique plus particulière, le capotage, consistant à appliquer un parement en alu sur des profilés en PVC. 

La technique la plus courante : le laquage

Sur les menuiseries en aluminium, la technique de coloration privilégiée est le laquage. Pour rappel, dans le cadre de cette technique, la peinture appliquée directement sur le matériau offre un aspect mat, ainsi qu’une large palette de coloris, bien qu’elle soit la technique la plus coûteuse.

Vous pouvez par ailleurs opter pour des menuiseries bicolores, c’est-à-dire blanches à l’intérieur et colorées à l'extérieur.

Enfin, sachez que plusieurs finitions sont possibles : brillante (métallisée), satinée, sablé (granité)...

L’info IZI
Chez IZI by EDF, nos menuiseries en aluminium laquées sont garanties 10 ans !

Une technique particulière : le capotage

La technique du capotage consiste à ajouter un parement en aluminium sur l’extérieur d’une fenêtre en PVC. Ainsi, des profilés en aluminium sont fixés sur les dormants et les ouvrants de la fenêtre.

Le rendu est ainsi plus authentique qu’avec la technique de plaxage, qui est la seule technique de coloration du PVC qui puisse offrir un rendu structuré et métallisé.

Découvrez nos fenêtres et portes-fenêtres en aluminium, disponibles en différents coloris : 

[sliderShortcode product1="637" product2="643" product3="644"]

Quelles sont les techniques de coloration des menuiseries en bois ?

Concernant les menuiseries en bois, elles peuvent être proposées déjà colorées ou non.

Si elles ne le sont pas, elles peuvent alors être pré-peintes ou prêtes-à-peindre. Dans ce cas, elles sont déjà poncées, mais la peinture ou la lasure sont à votre main !

Dans le cas où elles sont déjà colorées, elles peuvent alors être peintes ou lasurées. Faisons le point sur ces deux techniques de coloration !

La peinture

Dans le cas d’une menuiserie peinte, le rendu est à la fois lisse et opaque : les reliefs ainsi que les spécificités visuelles du bois sont estompés, et la peinture reste en surface du bois.

La lasure

Une menuiserie lasurée présente un rendu transparent et semi-opaque, qui permet de voir les spécificités visuelles du bois (rainures, noeuds…). Une partie de la lasure pénètre dans le bois tandis que l’autre reste à sa surface.

 

Lasure, plaxage, laquage… Les techniques de coloration envisagées présentent chacune leurs propres avantages et inconvénients pour chacun des matériaux ! N’oubliez pas qu’un entretien régulier permet de conserver vos menuiseries en bon état sur le long terme.

Par ailleurs, sachez que vous pouvez opter pour d’autres options esthétiques de menuiseries : petits bois, vitrage décoratif, couleur de vos volets battants ou roulants… Nos conseillez IZI by EDF vous aident dans vos choix, afin que vos fenêtres et portes-fenêtres soient adaptées à votre logement, à vos envies et à votre budget !

 

Changez facilement vos menuiseries  avec IZI by EDF !

Un chargé d’étude dédié vous accompagne depuis l'élaboration du devis avec les aides déduites jusqu’à la réalisation de vos travaux par un artisan local RGE.

Obtenir un devis

 

Nous répondons à vos questions sur les couleurs de menuiseries

Comment choisir la couleur de ses fenêtres et portes-fenêtres ?

Le choix de la couleur de vos menuiseries peut dépendre de plusieurs critères :

  • Votre budget : tous les matériaux et les techniques de coloration ne présentent pas les mêmes coûts. Il en est de même pour le choix du coloris : les coloris basiques sont en effet moins coûteux que les coloris plus spécifiques et originaux.

  • Les contraintes esthétiques de certaines communes : certaines villes de France imposent un nuancier chromatique aux logements. C’est notamment le cas de Toulouse qui impose le gris, ou de l’Ile-de-Ré qui impose le vert.

  • Le style de votre logement et le reste de vos menuiseries : couleur de crépi, tuiles rouges ou noires, style contemporain ou traditionnel, couleur de votre porte de garage… L’ensemble de ces éléments est à prendre en compte lorsque vous choisissez la couleur de vos nouvelles menuiseries, afin d’obtenir un ensemble esthétiquement harmonieux !

Menuiserie noir ou gris anthracite… Quelle couleur choisir pour des fenêtres et portes-fenêtres ?

Vous êtes libre d’opter pour le coloris de votre choix pour vos menuiseries, en prenant compte des critères de sélection ci-dessus. Toutefois, sachez que tous les matériaux n’offrent pas les mêmes possibilités de teintes ni les mêmes rendus esthétiques ! Par exemple, si vous souhaitez du gris anthracite, vous ne pourrez pas bénéficier de menuiseries teintées dans la masse.

Enfin, nous vous recommandons d’éviter les coloris foncés sur vos menuiseries si vous vivez dans une région particulièrement ensoleillée. En effet, comme les coloris foncés attirent davantage la chaleur, les menuiseries peuvent alors se déformer avec le temps.

Quelle démarche administrative effectuer avant de changer la couleur de ses menuiseries ?

N’oubliez pas de réaliser une déclaration préalable de travaux (DP) auprès de votre mairie avant d’installer vos nouvelles menuiseries, si ces dernières sont esthétiquement différentes des anciennes.

En effet, cette démarche est requise pour tout changement esthétique de votre façade, surtout si votre logement est classé Bâtiment de France ! L’objectif ? Le respect de certaines règles d’urbanisme et d’une cohérence esthétique.

À lire également
Une question ?
Veuillez valider le captcha
0 Commentaire