Chaudières gaz Quand entretenir sa chaudière gaz ?
Quand faire l'entretien d'une chaudière gaz
Chaudières gaz

Quand entretenir sa chaudière gaz ?

Temps de lecture 5 min

Clémence
Clémence

Mis à jour le 29 avril 2022

Sommaire
Obtenir mon devis
Obtenir mon devis

Recevez votre devis sur-mesure sous 24h

Vous souhaitez réaliser l’entretien de votre chaudière et vous vous demandez quelle est la meilleure période pour le faire ? Mais aussi quelle est la fréquence recommandée ? Découvrez à quelle saison effectuer votre maintenance pour un meilleur confort !

Est-il obligatoire d'entretenir sa chaudière ?

Depuis la parution de deux décrets en 2009, il est obligatoire d’effectuer un entretien régulier des chaudières à combustibles gazeux, c’est-à-dire au gaz, au fioul et au bois. Celui-ci doit être effectué par un chauffagiste professionnel, qui se charge de vous remettre une attestation d’entretien à transmettre à votre assurance. Celle-ci prouve, en cas de sinistre, que votre système de chauffage a bien été entretenu.

En effet, l’entretien de la chaudière permet de s’assurer que l’appareil fonctionne en toute sécurité. Lors de la visite, le chauffagiste vérifie ainsi que :

👉 Le circuit de gaz est parfaitement étanche ;

👉 L’évacuation des fumées se fait parfaitement, sans obstruction ou fuite ;

👉 Il n’y a pas de fuite de monoxyde de carbone dans le domicile.

Par ailleurs, l’entretien de la chaudière a aussi pour objectif d’optimiser ses performances énergétiques et donc vos économies d’énergie ! De fait, en étant nettoyée, celle-ci est débarrassée des poussières qui peuvent entraver son fonctionnement et la faire surconsommer. Par ailleurs, le technicien peut ainsi réparer des pièces défectueuses avant que la chaudière ne tombe en panne, augmentant sa durée de vie.

L’info IZI
Il n’existe pas de sanction en cas de défaut d’entretien d’une chaudière mais, en cas d’incident, vous êtes responsable et n’êtes donc pas remboursé par votre assurance.

À quelle fréquence effectuer la révision de son appareil ?

Les décrets du 15 septembre 2009 et celui du 9 juin 2009 fixent la fréquence de l’entretien des chaudières gaz à une fois par an. Les chaudières à condensation ainsi qu’à basse température (BasNOx) sont toutes deux concernées par cette obligation. Il en est de même pour celles fonctionnant au fioul ou au bois, dès que leur puissance nominale dépasse 4 kW.

Si l’entretien doit donc être annuel, il n’a toutefois pas besoin d’être effectué à la date de celui de l’année précédente. En effet, celui-ci doit être réalisé une fois par année civile, donc entre le 1er janvier et le 31 décembre.

👉 Votre chaudière est neuve ? La date du premier entretien doit avoir lieu lors de l’année civile qui suit son installation.

Locataire, propriétaire : qui s'occupe de l'entretien annuel ?

S’il apparaît clairement que l’entretien de la chaudière doit être effectué par un technicien professionnel, qui se charge de fixer la date dans le cadre d’une location ? La réponse de plusieurs faits :

  • Il s’agit d’une chaudière collective : c’est au syndicat des copropriétaires qu’incombe l’entretien.

  • Il s’agit d’une chaudière individuelle : c’est au locataire de se charger de contacter le chauffagiste et de régler le montant de l’entretien. Il peut aussi souscrire à un contrat d’entretien s’il le souhaite. En cas de réparations lourdes, la charge revient au propriétaire.

  • Il existe une mention contraire dans le bail, indiquant que le propriétaire s’occupe de l’entretien de la chaudière. C’est donc ce dernier qui prend rendez-vous et se charge de payer les frais liés à la maintenance.

Quand faire la révision de sa chaudière gaz ?

L’obligation concernant uniquement la fréquence de l’entretien, il n’existe pas de période à laquelle vous devez effectuer la maintenance. Toutefois, certaines saisons sont plus recommandées que d’autres !

👉 L’automne

Cette période est souvent celle la plus prisée pour les prises de rendez-vous, les chauffagistes ont alors moins de créneaux disponibles. Cette saison reste néanmoins recommandée pour l’entretien si votre chaudière fournit aussi l’eau chaude sanitaire !

En effet, vous pouvez ainsi plus facilement prévenir les pannes et éviter de vous retrouver sans eau chaude alors que les températures extérieures sont particulièrement froides.

Il est davantage conseillé de fixer votre rendez-vous au début de l’automne, en septembre ou octobre. À ce moment, bien que le chauffage puisse être allumé, la chaudière ne tourne pas encore à plein régime.

👉 L’hiver

Il s’agit du moment le moins recommandé pour effectuer l’entretien annuel de votre chaudière gaz. La majorité des pannes survenant à cette période de l’année, puisque les chaudières redémarrent toutes en même temps, les techniciens peuvent être débordés !

Vous risquez ainsi d’avoir du mal à obtenir un rendez-vous ou d’avoir une panne, et donc une coupure de chauffage ! Bien que la durée de la maintenance soit normalement de 1h, il est aussi possible que, suite à la visite d’entretien, le professionnel ait besoin de mettre hors service votre chaudière quelques temps.

👉 Le printemps et l’été

Ce sont les deux saisons les plus recommandées ! En effet, à cette période de l’année, la période de chauffe a pris fin et votre chaudière n’est plus en fonctionnement. C’est donc le bon moment pour anticiper les futures pannes, réparations et autres opérations de maintenance !

De plus, le chauffagiste a davantage le temps de procéder à toutes les vérifications : vérifications de la ventilation, nettoyage du ventilateur… Et d’obtenir rapidement les pièces de rechange si besoin. En effet, les pannes urgentes sont nettement moins fréquentes à cette période.

Tarif, contrat d’entretien… Quel est le meilleur choix ?

Il n’existe aujourd’hui aucun prix fixe concernant l’entretien annuel d’une chaudière. Par ailleurs, selon les professionnels, les tarifs peuvent grandement varier, entre 80 et 190 €.Cet écart est une conséquence des différents critères pris en compte par les chauffagistes, pour l’élaboration du devis :

  • Le type de chaudière que vous possédez, à savoir condensation, BasNOx ou classique.

  • La zone géographique où vous résidez. Il existe notamment des écarts de prix entre Paris et les régions.

  • La marque de votre appareil.

  • Et enfin son accessibilité.

De plus, le taux de TVA applicable dépend lui aussi de votre logement et votre équipement. En effet, pour un logement de moins de 2 ans, le taux est de 20 %. Pour les habitations plus anciennes, il est de 10 % si vous possédez une basse température et de 5,5 % pour une chaudière à condensation.

Pour contrôler votre budget, surtout si votre chaudière est ancienne, il est donc conseillé d’opter pour un contrat d’entretien ! Vous connaissez à l’avance le prix de votre entretien et bénéficiez en plus d’autres avantages :

✔️ Plus besoin de penser à l’avance à la date de l’entretien, c’est le chauffagiste qui se charge de vous contacter pour fixer le rendez-vous !

✔️ Selon le contrat, en plus de l’entretien, vous avez un service de dépannage 24h/24 en cas de défaillance de l’appareil.

✔️ Vous avez la possibilité de renouveler, ou non, votre contrat tous les ans !

Par ailleurs, vous avez la garantie d’un suivi régulier par un chauffagiste qui connaît votre installation.

Ainsi, s’il est obligatoire d’entretenir sa chaudière un minimum d’une fois par an, la loi ne fixe pas de période lors de laquelle la maintenance doit être effectuée. Toutefois, certaines saisons comme le printemps et l’été sont vivement conseillées, pour des questions de disponibilités !

Voir aussi :
En quoi consiste l'entretien annuel d'une chaudière ?

Votre contrat d'entretien de chaudière avec IZI confort

Souscrivez en toute sérénité à votre contrat d'entretien avec IZI confort. Directement en ligne, c'est simple et rapide !

Découvrir l'offre
À lire également
Une question ?
Veuillez valider le captcha
0 Commentaire