Climatisation réversible Canicule : nos astuces pour une climatisation naturelle de votre logement !
canicule et climatisation naturelle
Climatisation réversible

Canicule : nos astuces pour une climatisation naturelle de votre logement !

Temps de lecture 7 min

Valentine
Valentine

Sommaire
Obtenir mon devis
Obtenir mon devis

Recevez votre devis sur-mesure sous 24h

C’est un fait : avec le réchauffement climatique, les épisodes de fortes chaleurs sont amenés à être de plus en plus fréquents et intenses en France. Pour faire face à ces moments éprouvants physiquement, la solution de la climatisation, quel que soit le type d’équipement (ventilateur, climatiseur mobile etc.) vient à l’esprit de nombreux Français. D’autres, quant à eux, sont plus réticents au recours à ces équipements et cherchent des solutions de climatisation naturelle et passive, plus respectueuses de l’environnement. Saviez-vous qu’il est même possible de rafraîchir soi-même son logement ?

Découvrez les différentes astuces permettant de réduire la température intérieure de quelques degrés, tout en évitant les émissions de gaz à effet de serre.

Les trucs et astuces pour rafraîchir soi-même son logement

Alors qu’un nouvel épisode caniculaire s’annonce dans les prochains jours chez vous, voici les différentes astuces primordiales à suivre pour conserver une température convenable dans votre logement.

Ouvrir et fermer ses fenêtres au bon moment

On a tendance à ouvrir nos fenêtres pour aérer… Erreur ! Quand les températures sont élevées, cette idée fait entrer la chaleur, et votre intérieur devient progressivement aussi étouffant que l’extérieur !

Il est plutôt recommandé de fermer vos fenêtres ainsi que vos volets, pour stopper la diffusion de la chaleur chez vous en journée. Vous apprendrez ainsi qu’il existe des fenêtres plus isolantes sur le plan thermique, comme celles en bois ou en PVC.

Pour renouveler l’air et aérer votre domicile, privilégiez la nuit. L’idéal est même d’ouvrir des fenêtres opposées pour entraîner une circulation de l’air frais (nord-sud, ou est-ouest). Dans le cas d’une maison à étage, ouvrez au rez-de-chaussée et à l’étage. Le principe de stratification de l’air fait en sorte que l’air chaud sort de l’étage tandis que le frais se diffuse depuis le bas de votre maison, pour couvrir progressivement l’ensemble de la surface. Et surtout, pensez à tout refermer le matin, avant le retour des températures élevées.

Pour compléter ce geste pratique, il est possible d’installer des filtres sur vos fenêtres, permettant de faire entrer la lumière, tout en stoppant la chaleur. En hiver, ils sont tout autant utiles en réduisant les déperditions thermiques, et en retenant les températures douces dans vos pièces de vie.

Enfin, dans le cas où vous n’avez pas de volets, fabriquez vous-même un réflecteur de lumière avec du carton et de l’aluminium alimentaire. Fixé à l’extérieur sur vos surfaces vitrées, il réduit l’introduction de la chaleur chez vous !

Rafraîchir en s’aidant de l’eau et de l’évaporation

Autre astuce permettant de rafraîchir votre logement, sans engager de grands investissements : s’aider avec l’évaporation de l’eau. Pour cela, étendez un drap mouillé à votre fenêtre. Une méthode ancestrale, qui fait ses preuves pour rendre l’atmosphère plus supportable chez soi, le temps des vagues de chaleur.

L’eau peut également vous aider par le biais des brumisateurs, les gouttelettes d’eau permettant de faire baisser légèrement la température.

Vous avez un ventilateur chez vous ? Pour éviter de brasser de l’air chaud, posez une bouteille d’eau préalablement congelée devant celui-ci , ou encore un récipient contenant des glaçons. L’air ventilé sera automatiquement rafraîchi au contact de la glace.

Éviter l’utilisation de l’électroménager

En période de canicule, on préfère généralement manger des produits frais tels que des salades. Et c’est une bonne chose, pour conserver un climat tempéré dans votre maison. Évitez d’utiliser votre four ou vos plaques de cuisson, qui vont diffuser de la chaleur dans votre habitat.

De même, contrôlez et éteignez les différents appareils électriques qui sont en veille. Cet état ne les empêche pas de produire du chaud, ce qui peut rendre moins confortable votre logement. Enfin, pour l’éclairage, privilégiez les ampoules qui chauffent peu telles que les LED, à l’inverse des ampoules à incandescence ou les lampes halogènes.

La végétation est votre alliée !

Avoir des plantes vertes dans votre domicile participe au rafraîchissement de l’air ! En absorbant l’eau présente dans la terre, elles transmettent des micro-gouttelettes d’eau grâce au phénomène d’évapotranspiration. Si vous doutez de votre main verte, tournez-vous vers des plantes faciles d’entretien. De plus, certaines d’entre elles ont des vertus anti-pollution de l’air, un double avantage !

L’évapotranspiration est également un argument mettant en avant les bienfaits de la disposition de plantes grimpantes sur les murs extérieurs de votre habitat. Ce système de climatisation, aussi naturel qu’écologique, filtre ainsi les rayons du soleil. Ceci, tout en conservant une humidité qui maintient un écart de température entre l’intérieur de votre maison et l’extérieur. En appartement, disposez des plantes sur votre balcon !

Le conseil IZI
D’autres gestes simples peuvent vous faciliter le quotidien durant un épisode caniculaire. Privilégiez les draps en coton ou lin pour votre lit car ils régulent très bien la température. Les oreillers en sarrasin permettent également une meilleure circulation du frais. Vérifiez que votre ventilateur tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre (pour envoyer le froid vers le bas).

Quels investissements sans impact lourd sur l’environnement ?

Face à l’enjeu du dérèglement climatique, il est possible d’agir pour rendre votre logement plus respirable en période de canicule, en faisant le choix de travaux et d’installations respectueuses de l’environnement.

Veiller à la bonne isolation de son logement

L’isolation est une des principales clés pour éviter à la fois de perdre de la chaleur chez vous en hiver, mais aussi de vous protéger des vagues caniculaires en été.

Il est ainsi recommandé de vous tourner vers des isolants à haut déphasage thermique. Ce dernier est capable de retenir la chaleur plus longtemps que les isolants standards. Pour cibler le bon produit, le déphasage est indiqué en heures sur l’étiquette, en fonction de l’épaisseur du matériau.

Ainsi, dans les régions aux températures élevées, votre choix doit se tourner sur des isolants dont le déphasage est fixé entre 10 et 12h, à l’exemple de la ouate de cellulose. Les panneaux de bois ou de liège sont également très performants. Récemment, un nouvel isolant à base d’aérogel de cellulose a également fait ses preuves et démontré des propriétés exceptionnelles en cas de fortes chaleurs : la mousse de bois !

La clim réversible : une solution responsable

Exit les climatiseurs sur roulettes bruyants et qui consomment trop d’électricité ! Si vous estimez indispensable l’installation d’une climatisation chez vous, tournez-vous alors vers les climatisations réversibles, ou pompes à chaleur air/air. Fonctionnant majoritairement à l’énergie renouvelable, elle peut agir rapidement pour rafraîchir la température ambiante tout en limitant sa consommation en énergie électrique.

De plus, cet équipement est doté de performances énergétiques exceptionnelles permettant de faire de belles économies à la fois en mode froid, mais aussi en mode chauffage.

Enfin, les innovations technologiques développées par les différents fabricants sont centrées sur la réduction de l’impact de l’appareil sur l’environnement, grâce notamment au recours à des fluides frigorigènes naturels ou encore le R32. Ces derniers ont été développés dans l’idée de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.

Découvrez une sélection de nos climatisations réversibles éco-responsables :

[sliderShortcode product1="627" product2="442" product3="619"]

La climatisation écologique et naturelle, ça existe !

Que ce soit dans l’évolution du bâtiment comme dans la recherche d’innovations technologiques, des moyens de climatiser de façon écologique se développent, ces dernières années, pour équiper votre logement.

Comme précédemment cité, le mur végétal est une alternative des plus performantes, permettant de créer un écart de température jusqu’à 10°C entre l’intérieur et l’extérieur ! Aucune consommation énergétique ni empreinte carbone... Cette solution, certes onéreuse à l’installation (200 à 500 €/m²), offre aussi un cachet esthétique à votre logement.

D’autres alternatives sont également possibles à l’exemple de la climatisation solaire, ou encore le puits canadien (ou provençal). Ce dernier nécessite l’installation sous terre d’un conduit, dans lequel l’air extérieur passe pour arriver dans votre domicile. En circulant sous terre, il perd naturellement quelques degrés et permet de rafraîchir votre logement.

L’info IZI
Un architecte indien a inventé un système de climatisation naturelle, le CoolAnt, composé de tubes en terre cuite dans lesquels circulent de l’eau. Au contact des tubes, l’air se rafraîchit naturellement. Non commercialisée encore, cette technique s’inspire des méthodes anciennes, notamment en Égypte, où le recours aux amphores en terre cuite permettait de conserver de l’eau fraîche. Peut-être la climatisation écologique de demain ?! Plus d’infos ici sur le CoolAnt.


Système D ou investissement sur le long terme pour son chez-soi, les moyens de climatisation neutres et naturels pour son logement existent. Ils permettent de conserver un certain confort, même durant les plus grosses périodes de chaleur, tout en prenant garde à préserver l’environnement.

Installez facilement votre climatisation avec IZI by EDF !

Un chargé d’étude dédié vous accompagne depuis l'élaboration du devis avec les aides déduites jusqu’à la réalisation de vos travaux par un artisan local RGE.

Demander un devis
À lire également
Une question ?
Veuillez valider le captcha
0 Commentaire