Pompes à chaleur Air Eau et Air Air Quelle climatisation est écologique ?

Quelle climatisation est écologique ?

climatisation écologique

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : la climatisation a le vent en poupe et, chaque année, de plus en plus de foyers s’équipent de ces appareils pour faire face aux vagues de chaleur. D’après un rapport de l’Agence Internationale de l’Énergie (IEA) nommé "Le futur du rafraîchissement", le nombre de climatiseurs dans le monde pourrait ainsi passer de 1,6 à 5,6 milliards d’unités d’ici 2050. Soit 10 climatiseurs vendus par seconde !

Derrière ces chiffres étourdissants se pose la question des conséquences de cet essor sur l’environnement. En effet, le rapport révèle que, pour le moment, peu de pays souffrant de chaleurs extrêmes sont équipés et que la hausse des revenus moyens, dans les prochaines décennies, sera le facteur permettant de s’équiper. Il est également constaté que les certains types de climatiseurs choisis ne sont ni les plus économes en énergie, ni les plus éco-responsables face aux enjeux environnementaux.

Une question se pose alors : comment climatiser son habitation sans contribuer au réchauffement climatique ? Existe-t-il des climatisations écologiques ? Découvrez les différentes solutions envisageables pour améliorer le confort de votre foyer, sans augmenter vos émissions de gaz à effet de serre.

1. La climatisation réversible, ou pompe à chaleur air/air
2. Le bio-climatiseur ou rafraichisseur d'air
3. La climatisation solaire : une alternative pour produire son énergie
4. Le mur végétal, pour une clim bio 100% naturelle
5. D'autres solutions pour limiter son impact sur l'environnement

La climatisation réversible, ou pompe à chaleur air/air

climatisation réversible

La climatisation réversible fonctionne sur le principe de l'aérothermie. Elle puise l'air chaud de la pièce, pour le faire circuler par son fluide frigorigène, dans un circuit fermé. Ceci afin d'évacuer les calories chauffant l'atmosphère vers l'extérieur, et diffuser dans votre pièce de l'air frais.

La pompe à chaleur air/air nécessite l'intervention d'un professionnel agréé pour son installation. Elle est composée d'une unité extérieure et d'une ou plusieurs unités intérieures (climatisation monosplit ou multisplit). Vous faites le choix d'un appareil s'alimentant à l'énergie renouvelable, les calories présentes naturellement dans l'air, et produisant plus d'énergie qu'il n'en consomme. Autre particularité, son aspect réversible vous permet de disposer à la fois d'une climatisation l'été, mais aussi de chauffage en hiver.

Selon sa configuration, cet investissement peut aller de 1 000 à 2 000 euros pour une climatisation monosplit, 1 500 à 10 000 euros pour un système multisplit, et entre 1 000 et 5 000 euros pour une installation gainable.


🔍
Avantages et inconvénients de la climatisation réversible ou PAC air/air

👍
Avantages
👎
Inconvénients


Recours à une énergie renouvelable pour son fonctionnement


Le budget pour cette technologie peut être conséquent selon le nombre de pièces à climatiser


De très bonnes performances énergétiques


Des travaux sont nécessaires et ne peuvent être faits que par un professionnel agréé
Possibilité de régler la température d'ambiance souhaitée, par pièce, et au dixième de degré près
Un entretien par un technicien est également obligatoire et des contrôles ponctuels sont à réaliser régulièrement pour garantir l'efficacité du dispositif (filtres, etc.)

Climatisation en été, chauffage en hiver, un gain de place chez vous grâce à cet appareil 2-en-1
Son fonctionnement dépend d'un fluide frigorigène pouvant émettre des gaz à effet de serre. Des études sont en cours pour réduire cet impact en ayant recours, notamment au R32 ou à des fluides naturels.


Des équipements conçus pour être de plus en plus silencieux et garantir un confort acoustique, pour vous comme pour votre voisinage

 

 

Si cet appareil nécessite un investissement plus conséquent, son recours à l’énergie renouvelable et ses performances en font un très bon allié pour associer confort de vie et économies d’énergie.

Découvrez notre sélection de climatisations réversibles :

[sliderShortcode product1="440" product2="445" product3="477"]

Le bio-climatiseur ou rafraîchisseur d'air

rafraichisseur d'air

Cet appareil permet aux petits budgets de s'équiper d'un système permettant de rafraîchir une pièce de vie, sans engager de gros frais, et sans travaux préalables.
La bio-climatisation fonctionne grâce à l'évaporation. C'est pour cette raison que vous pouvez le retrouver dans le commerce sous une autre appellation : le Rafraîchisseur d'air évaporatif (RAE). Cet appareil dispose d'un réservoir d'eau à alimenter régulièrement pour son fonctionnement.

Pour fonctionner, il fait passer l'air ambiant au travers d'un filtre humidifié. Ceci, afin de reproduire le principe d'évaporation naturelle et donc de rafraîchir l'air diffusé dans la pièce de vie, par un système de soufflerie.


🔍
Avantages et inconvénients du rafraîchisseur d'air


👍
Avantages
👎
Inconvénients


Un équipement abordable dont les tarifs oscillent entre 100 et 400 euros


Ne peut être utilisé dans des habitations humides


Un bon rendement et de meilleures performances énergétiques qu'un climatiseur mobile avec évacuation d'air vers l'extérieur


Efficace uniquement dans des surfaces réduites
Capacité à rafraîchir une pièce de vie de 2 à 4 degrés
La bio-climatisation ne baissera que très peu la température intérieure par rapport à d'autres systèmes de climatisation écologiques



Pas de travaux nécessaires pour son installation


 

 

Plus efficace et faisant moins de bruit qu'un climatiseur classique, la bio-climatisation peut être une bonne alternative pour les petits logements, ou encore des locataires ne pouvant engager de travaux pour un équipement plus conséquent

La climatisation solaire : une alternative pour produire son énergie

climatisation solaire

Cette solution est une bonne alternative pour les foyers désirant avoir recours à l'énergie solaire pour produire de l'électricité. Deux options se présentent :

👉 Pour les habitats déjà dotés de panneaux solaires : un raccordement de votre clim, telle qu'une PAC air/air, permet ainsi de profiter de deux énergies renouvelables pour assurer la climatisation et le chauffage de votre foyer.

👉 Pour les maisons sans panneaux photovoltaïques : l'investissement est plus important mais permet, sur le long terme, d'améliorer votre confort thermique tout en profitant d'importantes économies sur votre facture d'électricité, du fait que votre installation produit l'énergie.


🔍
Avantages et inconvénients de la climatisation solaire

👍
Avantages
👎
Inconvénients
Vous produisez vous-même votre électricité, tout en ayant la possibilité de revendre le surplus
Un budget d'installation très lourd, surtout si vous ne disposez pas au préalable de panneaux photovoltaïques, entre 200 et 500 euros le m2 de panneaux, pour un investissement global pouvant aller de 15 à 20 000 euros (pose comprise)



Un équipement durale, se nourrissant d'une énergie renouvelable


Une installation qui n'est pas adaptée à toutes les régions, selon le taux d'ensoleillement
Réduction importante de votre facture d'électricité

Un entretien des panneaux est nécessaire régulièrement


Durée de vie importante de votre installation
Une installation complexe, qui nécessite l'intervention d'un professionnel qualifié spécialement pour des équipements solaires thermiques

 

Associée à une pompe à chaleur air/air, la climatisation solaire a l'avantage de vous assurer du frais et du chaud tout au long de l'année en ayant recours à des énergies renouvelables. S'il est rentable sur le long terme, ce système a pour principal inconvénient de coûter très cher à l'installation.

Le mur végétal, pour une clim bio 100 % naturelle

mur végétal

Solution verte par excellence, le mur (ou toit) végétal figure de plus en plus fréquemment dans les projets immobiliers. Notamment dans les grandes villes, cette solution est imaginée par les architectes comme un moyen de contrer les îlots de chaleur et d'apporter un confort thermique optimal grâce à la végétation.

100% naturelle, cette idée apporte des bénéfices à la fois en été comme en hiver. Durant la saison chaude, vous pouvez voir la température du bâtiment baisser jusqu'à 10 degrés en dessous de la température extérieure, la chaleur étant absorbée par la végétation. À l'inverse, en hiver, le mur végétal agit comme une isolation complémentaire empêchant le froid d'entrer dans votre habitation.


🔍
Avantages et inconvénients du mur végétal

👍
Avantages
👎
Inconvénients


Un régulateur de température 100 % naturel permettant de lutter contre le chaud comme le froid, en toutes saisons


Une installation qui coûte très cher, de 200 à 500 euros au mètre carré

Aucune consommation d'énergie
Demande des compétences spécifiques pour le choix des plantes et du système de drainage, pour un mur durable

Empreinte carbone nulle
Un paysagiste ou un spécialiste en ce domaine est primordial pour trouver des plantes résistantes aux aléas climatiques



Une touche esthétique qui apporte un cachet supplémentaire à votre logement


Une installation demandant un entretien régulier
 
Durée de vie moyenne de 10 ans

 

100 % écolo et apportant une touche résolument verte à votre habitat, le mur ou toit végétal est la solution durable par excellence pour climatiser sa maison sans consommation d'énergie ni impact sur l'environnement. Cependant, l'investissement de départ s'annonce important et l'entretien de la façade devra être régulier pour sa pérennité.

D'autres solutions pour limiter son impact sur l'environnement

améliorer son confort thermique

D’autres aménagements ou technologies sont proposés, selon les territoires, pour rafraîchir sa maison durant les périodes de canicule.
Parmi les solutions évoquées peuvent notamment figurer :

Le puits canadien (ou provençal) : l’air extérieur est prélevé et diffusé à l’intérieur du logement, en passant au préalable par un conduit situé à environ 2 mètres de profondeur, sous terre. De cette façon, l’air perd naturellement quelques degrés et rafraîchit votre pièce une fois diffusé. Une installation qui nécessite un investissement lourd, mais dont l’entretien est facile pour un coût d’utilisation faible.

L’inertie thermique : cette fois-ci, ce sont les matériaux de construction de votre maison qui sont pris en compte pour maintenir des températures agréables dans vos pièces de vie. Plus ils sont lourds, plus ils sont en capacité de limiter le passage de la chaleur à l'intérieur de la maison, et la maintenir dans vos pièces de vie en hiver.

Sont enfin évoqués des technologies en phase de développement telles que le principe de geocooling, exploitant directement la fraîcheur du sol, sans recours à une pompe à chaleur, ou encore la thermochromie, en apposant sur ses fenêtres un film transparent qui filtre les éléments chauffants.

Le conseil IZI
Sans investir dans de gros équipements, parfois très coûteux, quelques gestes simples permettent de maintenir un peu de frais chez vous : poser des serviettes humides sur vos ventilateurs ou devant les fenêtres, fermer ses volets en journée, aérer le matin tôt ou durant la nuit, etc.

 

En conclusion, il existe plusieurs solutions technologiques pour climatiser votre habitation de façon écologique, chacune avec ses avantages et ses contraintes. Pour qu'elles soient efficacee, il faudra enfin veiller à répondre à certaines prérogatives : avoir une bonne isolation (murs, toiture, combles), choisir des fenêtres en double-vitrage. Enfin, l'aménagement extérieur peut avoir son importance : des arbres permettant de faire de l'ombre, des façades aux couleurs claires pour réfléchir les rayons du soleil...

Installez une climatisation réversible dans votre maison en faisant appel à IZI by EDF !

Nos experts vous aideront à construire un projet adapté à vos besoins et votre foyer.

Demander un devis
0 Commentaire à propos de « Quelle climatisation est écologique ? »
Laisser un commentaire
Veuillez valider le captcha
Obtenez un devis

Recevez votre devis sur-mesure sous 24h

IZI by EDF collecte ces informations personnelles en vue de vous proposer un devis. Voir notre politique de confidentialité des données.