Accueil Porte d'entrée Découvrez le vocabulaire de la porte d’entrée !
lexique de la porte d'entrée
Porte d'entrée

Découvrez le vocabulaire de la porte d’entrée !

Temps de lecture 7 min

Agathe
Agathe

Mis à jour le 13 septembre 2022

Sommaire

Savez-vous ce qu’est une crémone ? Un pêne, une gâche ou un barillet ? La porte d'entrée recèle bien des mystères ! De sa composition la plus générale à son système de verrouillage le plus détaillé, découvrez tout le vocabulaire de cette menuiserie !

Béquille, poignée, baie… Quels éléments composent les parties fixe et mobile d’une porte d’entrée ?

Tout d’abord, une porte d’entrée se compose d’une partie fixe et d’une partie mobile : cet ensemble est appelé bloc-porte. En effet, le panneau de la porte (mobile) a besoin d’être installé sur un support (fixe), afin de pouvoir s’ouvrir et se fermer au gré de vos passages !

Dormant, jet d’eau, fouillot, huisserie… Faisons le point sur les éléments qui composent l’ouverture principale de votre habitation !

Le lexique de la partie fixe autour de la porte : bâti, huisserie, dormant…

Par définition, la porte est une ouverture ; c’est pourquoi une baie est percée dans le mur pour l’accueillir.

Cette baie est ensuite délimitée par un dormant (aussi appelé huisserie, bâti ou châssis), qui encadre la porte et lui sert de support. Par ailleurs, le dormant peut être installé en feuillure ou en tunnel, c’est-à-dire dans les rainures du mur, ou entre les côtés du mur de la baie. Toutefois, le dormant ne recouvre pas la partie basse de la baie : là se trouve le seuil, sur lequel affleure la porte d’entrée.

Enfin, la porte est reliée au dormant par des paumelles, ces pièces métalliques composées de fiches et de charnières fixant les gonds, et permettant à la menuiserie de pivoter. Pour des raisons esthétiques, ces paumelles sont généralement recouvertes de caches, qui permettent également de les protéger.

Le lexique de la partie mobile d’une porte d’entrée pleine ou vitrée

La partie mobile, quant à elle, se compose du panneau, aussi appelé ouvrant ou vantail. Dès lors, une porte d’entrée en aluminium, en bois, en acier ou en PVC peut se composer d’un seul ou de plusieurs panneaux. En effet, des panneaux adjacents peuvent être ajoutés de part et d'autre du panneau principal : ils peuvent être pleins ou vitrés, fixes ou mobiles !

Il s’agit alors d’une imposte si le panneau adjacent est situé au-dessus de la porte principale ; d’une tierce s’il est situé sur le côté ; et d’un soubassement s’il est situé sous la porte principale ou sur sa partie inférieure. Si le soubassement est vitré, il s’agit alors d’une allège.

Ainsi, le but de ces impostes, tierces et soubassements est de vous apporter davantage de lumière au sein de votre logement grâce au clair de vitrage, s’ils sont vitrés. Ils vous offrent également la possibilité d’ouvrir votre porte sur une plus grande largeur, s’ils sont mobiles. Enfin, ils apportent une touche esthétique à votre façade, ainsi qu’à votre hall d’entrée !

 

vocabulaire d'une porte d'entrée

 

En zoomant davantage sur la porte d’entrée, découvrons maintenant les éléments présents sur le vantail :

  • Le cadre : sur certains modèles de porte, le panneau est entouré d’un cadre. Sa partie inférieure, appelée le jet d’eau, est une traverse en relief qui empêche l’eau de pénétrer à l’intérieur de la maison. En revanche, les nouveaux modèles de portes design et contemporaines ne comportent plus de cadre pour des raisons esthétiques : c’est pourquoi nous parlons de portes monobloc.

  • La poignée (ou crémone) : cet accessoire est voué à être manoeuvré pour permettre l'ouverture et la fermeture de la porte. Ainsi, la poignée est fixée sur la porte grâce au fouillot, une pièce métallique percée d’un carré. Par ailleurs, la poignée peut se présenter sous la forme d’une poignée bouton (articulation rotative), ou d’une poignée béquille ou basculante (articulation du haut vers le bas). Enfin, elle peut être entourée d’une plaque, ou être fixée sur un élément circulaire appelé rosace.

  • Le vitrage : le panneau d’une porte peut être plein, semi-vitré ou entièrement vitré. Dans les deux derniers cas, le vitrage de votre menuiserie est généralement anti-effraction, afin de vous assurer une sécurité maximale. De plus, il peut être flouté pour plus d’intimité, ou décoré pour plus d’esthétisme. Chez IZI, nos portes d’entrée en PVC sont dotées de double vitrage feuilleté SP10/14/4, et nos portes en aluminium, d’un triple vitrage SP10/14/SP10 !

Quels sont les éléments qui composent la serrure d’une porte ?

Comme l’un des objectifs d’une porte est de vous garantir une sécurité optimale, cette dernière doit pouvoir se fermer et se verrouiller sans accroc !

Ainsi, ce rôle est principalement assuré par la serrure, ce mécanisme de fermeture métallique situé sous la poignée, et fonctionnant principalement avec une clef. D’ailleurs, la distance située entre la poignée et la serrure est appelée entraxe : une donnée utile si vous souhaitez changer de poignée !

Par ailleurs, la serrure se compose de différents éléments, à savoir :

  • Un coffre, fixé sur la porte grâce à une partie métallique appelée têtière. Si le coffre se situe à l’extérieur d’une porte, la serrure est dite à appliquer (ou en applique) ; s’il se situe à l’intérieur, il s’agit alors d’une serrure à larder.

  • Le barillet (ou cylindre), qui désigne la partie dans laquelle s'introduit la clef, et qui permet le verrouillage et le déverrouillage d’une serrure. Le cylindre peut être de différents types : européen dans la majorité des cas, rond sur les poignées à bouton…

vocabulaire de serrure de porte


Enfin, les éléments qui se trouvent sur le montant vertical de la menuiserie dépendent du type de serrure installé !

S’il s’agit d’une serrure à rouleaux, ce sont des rouleaux (aussi appelés galets) qui se trouvent sur le côté de la porte. Ces roues cylindriques en métal servent à faciliter l’ouverture de la porte dans les deux sens.

S’il s’agit d’une serrure à pênes ou à crochets, ce sont des tiges mobiles en métal appelées loquets qui se trouvent sur la tranche de la porte. Ces derniers maintiennent la porte en position fermée en s'insérant dans les gâches, des pièces métalliques situées sur le dormant. Il convient de distinguer le pêne demi-tour (pêne de fermeture ou bec de cane) du pêne dormant (pêne de verrouillage).

Dans le cas d’une serrure à crochets, le pêne sortant est en forme de crochet, et s’actionne du haut vers le bas. Ce type de serrure vous assure une sécurité optimale, puisqu’il empêche tout dégondage !

Enfin, la serrure est complétée par des points de verrouillage répartis sur les côtés de la porte. Si la serrure ne comporte qu’un seul point de verrouillage, il s’agit d’une serrure monopoint ; si elle en comporte plusieurs, il s’agit alors d’une serrure multipoints !

L’info IZI
Chez IZI by EDF, nos portes d’entrée en PVC sont équipées de serrure à galets 5 points de verrouillage, et nos portes en alu, de serrure à crochets 5 points.

Glossaire des coefficients thermiques d’une porte d’entrée

Enfin, comme une porte d’entrée doit vous garantir une isolation thermique et phonique performante, certains indicateurs vous permettent de l’évaluer selon ces critères !

Parmi eux, vous retrouverez notamment :

  • Le coefficient thermique Ud, exprimé en W/m² K (watts par mètre carré kelvin), et désignant la transmission thermique d’une ouverture. Plus elle est faible, meilleure est l’isolation de la porte ! Pour bénéficier des aides de l’État dans le cadre d’une rénovation énergétique globale, une porte doit présenter un Ud ≤ 1,7 W/m² K. Chez IZI by EDF, nos portes d’entrée en PVC présentent un coefficient moyen de 1,33 W/㎡.K, et nos modèles en aluminium, un Ud de 0,44 W/㎡.

  • L’étiquette Énergie Menuiserie, permettant de connaître les performances énergétiques d’une porte selon un classement de A à F (“A” étant gage de performance maximale).

  • Le classement AEV, attribuant des notes de performance d’étanchéité à l’Air, à l’Eau et au Vent (notes allant de 1 à 4 pour l’air et le vent, et allant de 1 à 9 pour l’eau), sachant que les notes les plus élevées attestent d’une étanchéité maximale.

  • L’indice d’affaiblissement acoustique Rw, exprimé en décibels (dB), attestant de l’isolation phonique d’une ouverture. Plus cet indice est élevé, plus l’isolation acoustique est performante ! Ainsi, un Rw < 28 dB convient à des habitations situées dans les environnements calmes, tandis qu’un Rw > 33 à 36 dB est nécessaire dans les zones les plus bruyantes (proche d’un boulevard ou d’un aéroport, par exemple).

 

Bien connaître le vocabulaire de la porte d’entrée est nécessaire lorsque vous décidez de remplacer votre ancienne menuiserie par un modèle plus performant ! En effet, il peut vous aider à choisir les caractéristiques et les options de votre porte, afin qu'elles soient les plus adaptées à vos besoins et à votre budget. Pour vous y aider, nos conseillers IZI by EDF vous accompagnent tout au long de votre projet de rénovation !

À lire également
Une question ?
Veuillez valider le captcha
0 Commentaire