Fenêtres Mortaises de fenêtre : présentations

Mortaises de fenêtre : présentations

mortaise de fenêtres

Pour vivre dans un intérieur sain, le renouvellement de l’air de votre logement est essentiel ! Ce dernier repose sur des entrées d’air, passant par les mortaises et leurs grilles d’aération, ainsi que des sorties d’air, contrôlées mécaniquement par les VMC. Dès lors, en quoi consiste exactement une mortaise de fenêtre ? Est-elle obligatoire ? Est-il possible de la réaliser soi-même ? Voici tout ce que vous devez savoir sur les mortaises de menuiseries !

1. Qu’est-ce qu’une mortaise de fenêtre ou porte-fenêtre ?
2. Aération : pourquoi la mortaise est-elle nécessaire ?
3. Comment réaliser la mortaise d’une fenêtre en bois, en PVC ou en alu ?
4. Comment poser soi-même une grille de ventilation sur une mortaise ? 

Qu’est-ce qu’une mortaise de fenêtre ou porte-fenêtre ?

Par définition, une mortaise constitue une entaille percée dans le dormant ou l’ouvrant d’une menuiserie, afin de laisser entrer l’air dans le logement. Ainsi, la mortaise peut être réalisée sur tout type de fenêtre donnant sur l’extérieur (fenêtre, porte-fenêtre, baie coulissante), quel que soit son matériau de fabrication (fenêtre en PVC, baie vitrée en aluminium…).

Le trou est alors réalisé au centre de la partie supérieure de la fenêtre pour plusieurs raisons :

  • Éviter les sensations de froid : l’air entrant est directement réchauffé au niveau du plafond.
  • Éviter l’entrée d’eau dans le logement en cas de pluie, grâce à la position de la mortaise en hauteur.
  • Optimiser la circulation de l’air dans la pièce, ce dernier étant la plupart du temps évacué sous les portes du logement grâce au détalonnage (espace entre la porte et le sol).

Une fois percée, la mortaise est recouverte d’une grille de ventilation, chargée de réguler l’entrée et le débit d’air dans votre pièce !

L’info IZI
La mortaise de fenêtre est différente de la mortaise couramment utilisée dans le vocabulaire de la charpente. En effet, cette dernière consiste à créer un trou rectangulaire dans une pièce d’assemblage, voué à recevoir un autre élément d’assemblage.

Aération : pourquoi la mortaise est-elle nécessaire ?

L’entrée et la sortie d’air sont donc essentielles pour assurer la bonne ventilation d’un logement. Au contraire, l’absence de ventilation diminue l’efficacité de l’isolation, entraîne une surconsommation de chauffage, et altère la qualité sanitaire de l'air intérieur (air pollué, trop sec ou trop humide). Ce dernier point est problématique, dans la mesure où un air trop sec ou trop humide peut entraîner des dégâts sanitaires et matériels plus ou moins importants :

  • Risques liés à un air trop sec : maux de tête, problèmes de sommeil, chaleur excessive...
  • Risques liés à un air trop humide : problèmes respiratoires, allergies,moisissures, condensation, empoussièrement, odeurs désagréables...

Ainsi, la présence d’entrées d’air par le biais de mortaises est requise par la plupart des compagnies d’assurance, en particulier dans les logements équipés de VMC (ventilation mécanique contrôlée) et de fenêtres performantes (double ou triple vitrage). Dans cette configuration, l’air entre par la grille d’aération, et sort par la VMC.

En revanche, dans les anciens logements équipés de simple vitrage et de cheminées, la circulation de l’air s’effectue autrement : l’air entre par les fenêtres, et ressort par le conduit de la cheminée. Par conséquent, si vous changez de fenêtre, c’est tout le système de ventilation qu’il convient de revoir !

Enfin, veillez à ne pas obstruer la mortaise de votre fenêtre, même si cette dernière donne sur la rue ! Malgré les idées reçues, l’air extérieur est moins pollué que l’air intérieur. En obstruant la mortaise, la grille de ventilation ne peut plus fonctionner normalement, et n’assure plus correctement le renouvellement de l’air intérieur.

Comment réaliser la mortaise d’une fenêtre en bois, en PVC ou en alu ?

perçage de mortaise pour fenêtre

Le perçage d’une mortaise dans une fenêtre est donc une étape essentielle : mais qui peut la réaliser, et comment doit-elle être effectuée ? Réponses ci-dessous !

La réalisation de la mortaise par un professionnel

Quels que soient le type de menuiserie concernée et son matériau de fabrication, les mortaises doivent être réalisées en usine ou en atelier de fabrication par un professionnel, dans le respect des règles de l’art.

En effet, le perçage de la mortaise est une opération extrêmement délicate : l’ouverture doit être réalisée à l’aide d’outils spécifiques (mortaiseuse, scie sauteuse…), et respecter des dimensions précises, ainsi qu’un emplacement défini par la réglementation thermique RT2017.

Mal réalisée, une mortaise risque notamment d’affaiblir la durabilité et la résistance de votre menuiserie, ou d’empêcher une entrée d’air suffisante au sein de votre logement !

Les différents types de perçages d’une mortaise : en usine ou en atelier

Dès lors, il existe deux types de perçage d’une mortaise, cette dernière pouvant être effectuée sur une fenêtre pendant sa fabrication, ou après sa fabrication :

  • Perçage d’une mortaise en usine (pendant fabrication) : la mortaise est percée en usine sur la fenêtre en cours de fabrication, à l’aide d’une machine de perçage dédiée.

  • Perçage d’une mortaise en atelier (après fabrication) : la mortaise est réalisée sur une fenêtre existante, ne possédant pas de mortaise. En effet, la technique de la mortaise ayant été développée dans les années 1970-80, beaucoup de menuiseries conçues avant cette période n’en possèdent pas ! Dans ce cas, la mortaise doit être effectuée sur une fenêtre en bon état, et confiée à un menuisier professionnel. Ce dernier réalise alors le perçage de la mortaise en atelier, à l’aide d’une machine de perçage spécifique.
L’info IZI
Dans certains cas - fortes contraintes acoustiques, étroitesse du dormant -, le professionnel peut créer une mortaise ou une entrée d’air dans le mur, plutôt que dans votre fenêtre existante.

Comment poser soi-même une grille de ventilation sur une mortaise ?

Si la mortaise doit être réalisée par un professionnel, vous avez toutefois la possibilité d’installer la grille de ventilation vous-même. L’avantage de cette opération ? Un prix d’achat de votre fenêtre moins élevé !

Pour la mise en place de la grille d’aération sur la mortaise d’une fenêtre préalablement percée en usine, il est recommandé de suivre les étapes suivantes :

  • 1

    Visser la base de la grille de ventilation.

  • 2

    Clipser le module d’entrée d’air intérieur sur la base, en veillant à ce qu'il soit correctement plaqué sur la menuiserie.

  • 3

    Visser le auvent extérieur.

 

En somme, les trous d’aération que constituent les mortaises de fenêtres sont donc nécessaires pour garantir une bonne circulation de l’air dans le logement. Par ailleurs, ces dernières doivent être réalisées par un professionnel qualifié, en usine s’il s’agit de nouvelles fenêtres, ou en atelier s’il s’agit de fenêtres existantes !

En outre, si la mise en place d’une mortaise n’est pas à votre main, vous pouvez en revanche choisir la grille de ventilation qui la recouvre (que vous décidiez de l’installer vous-même ou non). En effet, il existe des grilles de ventilation classiques, autoréglables, hygroréglables, acoustiques… Pour faire le bon choix, basez-vous sur le type de vitrage choisi ! Par exemple, vous avez tout intérêt à choisir une grille de ventilation acoustique si vous avez opté pour un vitrage avec renforcement phonique.

 

Vous souhaitez bénéficier de nouvelles fenêtres ?

Contactez nos experts IZI by EDF : ces derniers vous transmettent un devis sur mesure, puis vous accompagnent tout au long de votre projet !

Demander un devis

 

0 Commentaire à propos de « Mortaises de fenêtre : présentations »
Laisser un commentaire
Veuillez valider le captcha
Obtenez un devis

Recevez votre devis sur-mesure sous 24h

IZI by EDF collecte ces informations personnelles en vue de vous proposer un devis. Voir notre politique de confidentialité des données.