Isolation Comment isoler efficacement son logement avec de la laine de mouton ?

Comment isoler efficacement son logement avec de la laine de mouton ?

Les isolants écologiques ont la cote. La laine de mouton peut être un choix intéressant en fonction de vos utilisations. Conditionnement, atouts, contraintes, prix… Tour d'horizon des caractéristiques de cet isolant polyvalent, efficace, et d'origine naturelle !

1. Les différentes utilisations de la laine de mouton
2. Pourquoi la laine de mouton est un bon isolant ?
3. Obtenir une résistance thermique satisfaisante dans ses surfaces isolantes
4. Les prix et les subventions disponibles

Les différentes utilisations de la laine de mouton

Comme son nom l'indique, la laine de mouton est un isolant issu de la tonte de moutons. Cette dernière est généralement réalisée dans des entreprises françaises. Le transport est donc relativement peu polluant, et l'impact carbone qui y est lié est faible. Bien que la laine soit souvent traitée avec des produits (chimiques ou naturels) ignifugeants, elle reste un matériau écologique au bilan carbone très faible.

De manière à ce que l'isolation thermique de la laine soit la meilleure possible, elle est parfois associée à un matériau synthétique. On y ajoute également du polyester, qui joue le rôle de liant entre les matières. Le procédé est similaire à celui employé pour le textile recyclé, mais diminue ses performances thermiques.

La laine de mouton est un isolant totalement réutilisable qui a l'avantage de pouvoir se décliner sous plusieurs formats différents. Chacun d'entre eux est par ailleurs adapté à l'isolation thermique de votre logement. Voici ses trois déclinaisons existantes :

  • La laine de mouton en vrac

    Comme la majorité des isolants, la laine de mouton peut d'abord être vendue de manière brute dans des sacs. Lorsqu'elle est vendue sous cette forme, la laine est faite pour être soufflée, notamment pour isoler des combles perdus. La laine disposant d'une très bonne résistance naturelle à l'humidité, elle est particulièrement efficace dans les maisons dont l'ossature est en bois. Les propriétés isolantes de la laine sont par ailleurs très bonnes (0,039 à 0,042 W/m.K).

  • La laine de mouton en rouleaux

    Les panneaux sont plus pratiques à utiliser. La pose est plus simple et ne nécessite pas de matériel spécialisé. En effet, que ce soit pour le toit, les planchers, ou les murs, la laine de mouton s'insère facilement, et filtre très bien l'air entrant.

  • La laine de mouton en panneaux

    Enfin, le panneau constitue une déclinaison tout aussi pratique que les rouleaux. Dans les deux cas, il est possible de les découper afin d’adapter votre usage de laine en fonction de vos besoins. La différence principale entre ces deux alternatives se joue au niveau de leur épaisseur.

Pourquoi la laine de mouton est un bon isolant ?

À première vue, la laine de mouton semble être l'isolant idéal, mais elle dispose également de quelques défauts qu'il faut prendre en compte. Petit passage en revue de ses spécificités afin de vous orienter dans votre choix :

👍
Avantages
👎
Inconvénients

Excellent isolant thermique : lambda situé entre 0,039 W/m.K et 0,042 W/m.K

Isolant encore onéreux : 15 à 30 € le mètre carré

Bon régulateur hygrométrique :absorbe jusqu’à 30 % de son poids en eau

Sa vulnérabilité face aux insectes et aux mites implique un traitement chimique de la laine.

Bonne isolation acoustique naturelle

Très mauvais confort d’été lié à une faible inertie thermique

Matériau respirant : filtration de l’air et absorption des gaz nocifs

Qualité variable selon les fournisseurs

Isolant naturel, renouvelable et compostable

Sa résistance au feu est mauvaise si elle n'est pas traitée avec des produits chimiques (Euroclasse E)



Bonne durée de vie

La faible densité de la laine lui permet d’être appliquée sur des surfaces fragiles

 

L’info IZI

Pour une isolation performante et pérenne, nous vous rappelons qu'il ne faut jamais mélanger deux isolants différents ! Exemple : de la laine de roche avec de la ouate de cellulose.

Obtenir une résistance thermique satisfaisante

Il n'est pas possible d'isoler toutes les surfaces de votre logement avec de la laine de mouton. Cette dernière s'adapte principalement à l'isolation des combles perdus, des rampants, et des murs. Voici les coefficients d'isolation requis afin d’améliorer les performances énergétiques de votre logement. Il est par ailleurs indispensable d’atteindre ces coefficients afin d'être éligible aux aides gouvernementales :

🛠️​ 
Surface à isoler

Épaisseur indicative*

Résistance thermique minimale
Murs (ITI)

14,5 cm

3,7 m².K/W
Combles perdus

27,3 cm

7 m².K/W
Rampants

23,4 cm

6 m².K/W

* Pour une laine de mouton dont le coefficient de transmission thermique U = 0.039 W/m.K. Selon la marque, l’épaisseur nécessaire peut varier et les déperditions de chaleur peuvent être plus importantes. Attention, la résistance thermique de l’isolant peut également varier selon le fabricant. Pour calculer l’épaisseur attendue (en mètre) d’un isolant, il faut multiplier son coefficient de transmission thermique U par la Résistance thermique règlementaire. 

L’info IZI

L’État a mis en place un certain nombre d’aides financières afin de prendre en charge une partie de vos travaux d’isolation. Toutefois, il est impératif de respecter certains seuils thermiques (R). Les données indiquées ici respectent les seuils en fonction de la surface à isoler.

Les prix et les subventions disponibles

Malgré le fait que la laine de mouton soit un isolant produit en France, son prix reste relativement élevé. En effet, il reste peu utilisé dans les travaux de rénovation, ce qui a une incidence sur son coût. De plus, son prix peut varier en fonction d'autres facteurs :

✔️ La composition de l'isolant

✔️ La marque du fabricant

✔️ Son épaisseur

✔️ Le prix de la pose

Les prix en vigueur pour la laine de mouton

La laine de mouton, lorsqu'elle est vendue en vrac, peut coûter entre 20 à 30 € le mètre carré. Sachant que vous devez faire appel à un professionnel pour obtenir les aides financières, il faut donc compter le prix de la pose également.
Si vous achetez des panneaux ou des rouleaux, les prix sont en revanche beaucoup moins intéressants. Comptez entre 30 à 60 € environ par mètre carré.

Heureusement, le Gouvernement propose un certain nombre d'aides financières afin de vous soulager d'une partie des travaux. Il est toutefois nécessaire de respecter les seuils thermiques imposés par l'État.

Quelles sont les aides financières disponibles ?

Les aides financières existantes sont les suivantes :

👉🏻 Le dispositif MaPrimeRénov’ de l’ANAH

👉🏻 Les Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) peuvent également prendre en charge une partie des travaux

👉🏻 L’État a également imposé un taux de TVA réduit à 5,5 %

👉🏻 Enfin, vos travaux de rénovation sont éligibles à l’Éco-prêt à taux zéro

Pour que vous puissiez connaître les montants de subventions auxquelles vous êtes éligible, nous vous proposons plusieurs guides :

La laine de mouton a l'avantage d'être un isolant naturel, renouvelable et 100 % biodégradable. Toutefois, ses performances thermiques ne compensent pas son prix, qui demeure assez élevé. Par ailleurs, en ce qui concerne le confort d'été, la laine de mouton est beaucoup moins efficace. En effet, à prix équivalent, la fibre de bois peut être un choix intéressant. Cet isolant propose en effet un excellent confort d'été et compense les principales lacunes de la laine de mouton. Si toutefois le confort d'été n'est pas votre priorité, il est possible de se tourner vers la ouate de cellulose, qui est beaucoup moins chère et l'un des meilleurs matériaux en termes de déphasage thermique.

 

Besoin d'isoler votre logement ?

Nos experts suivent votre projet de A à Z et vous aident à obtenir les aides gouvernementales !

Obtenir un devis

0 Commentaire à propos de « Comment isoler efficacement son logement avec de la laine de mouton ? »
Laisser un commentaire
Veuillez valider le captcha