Accueil Menuiseries VMC et menuiseries : toutes les réponses à vos questions !
comment-trouver-vmc-logement
Menuiseries

VMC et menuiseries : toutes les réponses à vos questions !

Temps de lecture 4 min

Agathe
Agathe

Mis à jour le 24 novembre 2022

Sommaire

Lorsque vous décidez de changer vos fenêtres ou vos portes-fenêtres, connaître votre système de VMC est essentiel. En effet, la VMC de votre logement détermine le type de grille d’aération à installer sur vos menuiseries !

Dès lors, plusieurs questions peuvent vous venir à l’esprit : comment identifier le type de VMC de votre logement (VMC à simple ou à double flux) ? Quel type de grille choisir selon le type de VMC dont vous disposez ? Comment vérifier le bon fonctionnement d’une VMC ? Nous répondons à toutes les questions que vous vous posez sur les VMC et les menuiseries !

Rappel : qu’est-ce qu’une VMC (ou ventilation mécanique contrôlée) ?

Pour rappel, la VMC (ventilation mécanique contrôlée) est un dispositif permettant le bon renouvèlement de l’air au sein de votre logement. Principalement composée d’une bouche d’extraction et d’un conduit, la VMC permet d’évacuer notamment les poussières, les pollutions ainsi que les odeurs en dehors de votre logement.

Ainsi, la ventilation générale continue est obligatoire depuis 1982 dans les appartements. Vous pouvez alors opter pour le tirage naturel ou la VMC, bien que cette dernière soit vivement recommandée ! En effet, la norme DTU 68-3 impose un débit d’extraction d’air règlementaire très difficilement atteignable avec le tirage naturel.

Quelle est l'importance de la VMC dans un projet de menuiseries ?

Le type de VMC ainsi que le vitrage de vos menuiseries déterminent le type de grille d’aération à installer sur vos menuiseries.

Dans cette optique, voici un récapitulatif du type de grille d’aération à privilégier, en fonction de la VMC et du vitrage dont vous disposez :

Comment connaître votre système de ventilation ?

Pour connaître le type de VMC dont vous êtes équipé, vous devez tout d’abord savoir dans quelle pièce la chercher ! Comment l’identifier ? Comment faire la différence entre une VMC simple et double flux ? Réponses ci-dessous !

Salon, buanderie, cuisine… Comment trouver la vmc dans une maison ?

Ressemblant à une boîte blanche dotée d’une grille, la VMC est facilement reconnaissable.

D’une manière générale, elle se situe dans l’une des pièces humides du logement, à savoir la cuisine, les toilettes ou la salle de bain. Comme elle peut ne pas être visible à l'œil nu, n’hésitez pas à regarder sous les éviers ou dans les placards !

Si vous disposez d’une VMC double flux, sachez que cette dernière se compose d’une bouche d’extraction, tout comme la VMC simple flux, mais également d’une bouche de soufflage.

Si les bouches d’extraction se situent dans les pièces humides, les bouches de soufflage, quant à elles, se situent dans les pièces sèches : chambre, séjour, salon... C’est pourquoi vous devez également vérifier que vous disposiez (ou non) d’une bouche de soufflage dans l’une de vos pièces sèches !

Comment savoir quel type de VMC on a ? Comment savoir s’il s’agit d’une VMC simple flux ou double flux ?

La distinction entre la VMC simple et double flux est très simple :

  • Si vous possédez une VMC simple flux, vous pouvez apercevoir une bouche d’extraction dans l’une de vos pièces humides (cuisine, salle de bain et w.c.).

  • Si vous possédez une VMC double flux, vous pouvez apercevoir une bouche de soufflage en plus d’une bouche d’extraction dans l’une de vos pièces sèches (chambre, bureau, séjour…).

Si vous décidez de faire appel à IZI by EDF pour remplacer vos fenêtres, nos chargés d’affaires vous demanderont quel type de VMC est présent au sein de votre logement ! En effet, ce dernier détermine le type de grille d’aération à placer sur vos nouvelles menuiseries.

 

Changez facilement vos menuiseries  avec IZI by EDF !

Un chargé d’étude dédié vous accompagne depuis l'élaboration du devis avec les aides déduites jusqu’à la réalisation de vos travaux par un artisan local RGE.

Obtenir un devis

Nous répondons à vos questions sur la VMC

Quel type de VMC choisir dans votre logement ?

Aujourd’hui, il est fortement recommandé d’opter pour une VMC simple ou double flux. Le choix dépend principalement de votre budget et du type de logement que vous habitez :

- Selon votre budget : la VMC simple flux est moins onéreuse que la VMC double flux.
- Selon votre logement : dans une maison en construction ou si vous engagez de lourds travaux de rénovation, la VMC simple flux autoréglable n’est pas envisageable, mais vous pouvez opter pour une VMC simple flux hygroréglable ou pour une VMC double flux. Dans le cadre de petits travaux de rénovation, il est préférable de choisir une VMC simple flux autoréglable ou hygroréglable.

Comment installer une VMC ?

Dans tous les cas, vous devrez faire appel à un professionnel du bâtiment pour la pose de votre VMC au sein de votre logement : électricien, plombier…

Comment ventiler un appartement sans VMC ?

La ventilation naturelle par conduit repose sur un principe simple, selon lequel l’air chaud, plus léger que l’air froid, monte et génère un phénomène de tirage d’air naturel dans le logement.

Ainsi, l’installation de grilles d’aération sur les menuiseries des pièces principales permet le renouvèlement de l’air dans les logements non équipés de VMC !

Comment savoir si une VMC fonctionne ?

Pour voir si une VMC fonctionne correctement, vous pouvez positionner une feuille de papier souple devant la bouche d’aération. Si la feuille reste plaquée sur la bouche, cela signifie que la VMC fonctionne correctement.

Dans le cas d’une VMC double flux, vous devez également vérifier le fonctionnement de la bouche de soufflage, située dans les pièces sèches. Dès lors, la feuille de papier doit être repoussée, et non pas aspirée.

Comment nettoyer et entretenir une VMC ?

Pour assurer la qualité de l’air de votre logement, il est important de vérifier que votre VMC est propre et non obstruée.

Pour cela, vous pouvez retirer la poussière de votre VMC à l’aide d’un aspirateur, puis la faire tremper dans de l’eau chaude savonneuse avant de la rincer et de la sécher avec un chiffon humide.

Toutefois, pour un nettoyage plus en profondeur, n’hésitez pas à faire appel à un chauffagiste / frigoriste !

À lire également
Une question ?
Veuillez valider le captcha
0 Commentaire