Accueil Isolation Isolation : résistance et réaction au feu des matériaux
matériaux et classement au feu en isolation
Isolation

Isolation : résistance et réaction au feu des matériaux

Temps de lecture 5 min

Claire
Claire

Mis à jour le 13 septembre 2022

Sommaire

Vous devez surveiller avec une attention particulière vos choix en matière d'isolants thermiques ! Pour connaître lesquels réagissent le mieux en cas d’incendie, il existe une classification européenne appelée Euroclasse. Des normes françaises sont également mises en place visant à réaliser vos travaux d'isolation dans les règles de l'art. Lesquelles sont-elles ? Quels sont les matériaux incombustibles ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir à propos des matériaux et leur comportement face aux flammes.

Différences entre réaction et résistance au feu

Tout d'abord, il est important de nuancer d'une part la réaction au feu (le classement au feu) et d'autre part la résistance au feu. Zoom sur les deux définitions : 

👉 Le classement au feu (réaction au feu) est le comportement que va avoir un matériau isolant face aux flammes. C’est-à-dire sa capacité à alimenter un incendie, ainsi qu’à favoriser son développement.

👉 La résistance au feu correspond au temps que va mettre un matériau avant d'être détruit à cause du feu. C’est-à-dire la durée pendant laquelle il conserve ses propriétés physiques et mécaniques.

Euroclasse : un classement de réaction au feu européen

Ce classement européen permet de catégoriser les matériaux en fonction de leur réaction au feu. Il classe les matériaux du moins combustibles (A1) aux plus combustibles (E). La norme européenne se présente en plusieurs catégories :

- A1, A2, B :  les produits ne sont pas ou peu combustibles
- C, D, E :  les produits sont combustibles
- F : les produits sont non classés ou bien, ils ont échoué aux tests les moins sévères

Après une batterie de tests en laboratoire, deux autres critères sont à prendre en compte :

L’opacité des fumées et leur vitesse de dégagement de S1 à S3.

- S1 : quantité et vitesse de dégagement faible
- S2 : quantité et vitesse de dégagement moyenne
- S3 : quantité et vitesse de dégagement haute
La quantité de gouttelettes et débris enflammés

- D0 : aucun débris
- D1 : aucun débris dont la combustion dure plus de 10 secondes
- D2 : ni D0 ni D1

Les normes françaises de classe au feu

Les normes françaises sont le classement M. Elles permettent également de classifier les matériaux selon leur réaction au feu. Elles correspondent au classement suivant :

Classement M

Signification

Exemples de matériaux

M0

Matériau incombustible

Laine de roche, pierres, briques, ciment, béton, plâtre, tuiles, acier, céramique

M1

Matériau non inflammable

PVC rigide, matériaux composites, bois ignifugés, polyesters ignifugés

M2

Matériau difficilement inflammable  Panneaux particules, moquettes murales

M3

Matériau moyennement inflammable Revêtements de sol, bois, caoutchouc, moquettes polyamides, laine

M4

Matériau facilement inflammable

Bois massif non résineux, papier, plastique, carton, coton 

M5

Matériau très facilement inflammable

 -

 

Le classement M est moins utilisé que les euroclasses qui sont davantage complètes ! De plus, le classement européen prend en compte les fumées dégagées ainsi que les éventuelles gouttelettes projetées, contrairement au classement français.

Voici un tableau des équivalences entre les euroclasses (Europe) et le classement M (France)

Classement européen (Euroclasse)

Classement des normes françaises (M)

A1, A2, B

M0 à M1

C, D, E

M2 à M4

F

Non classé

 

Quels sont les matériaux les plus résistants au feu ?

Les matériaux résistants au feu sont ceux incombustibles. Là encore, il existe un classement français puis européen.

Les euroclasses qualifient la résistance au feu d'un matériau selon des critères bien précis :

R : leur résistance mécanique ou stabilité

E : leur étanchéité aux gaz et flammes

I : leur isolation thermique (obligatoirement utilisée en complément d'une classification R ou E)

Ces lettres sont suivies de 2 ou 3 chiffres donnant le temps de résistance en minutes.
Par exemple, REI 120 signifie que le matériau est coupe-feu pendant 120 minutes.

À propos des normes françaises, la résistance au feu d'un matériau est définie en 3 catégories :

SF (stable au feu) : l’élément de construction conserve, durant le temps indiqué, ses capacités de portance et d’auto portance.

PF (pare-flammes) : l’élément est stable au feu et évite, durant le temps indiqué, la propagation, du côté non sinistré, des gaz de combustion et des fumées.

CF (coupe-feu) : l’élément est pare-flamme et évite, durant le temps indiqué, la propagation de la chaleur du côté non sinistré. L’isolation thermique correspond à un maximum de 180° en un point précis et 140° sur l’ensemble de la surface (porte par exemple)

Les critères SF, PF, et CF sont notés en fractions d’heures : (1/4h,1/2h, 3/4h, 1h, 1h1/2, 2h, 3h, 4h, 6h).
Par exemple, la mention "SF 2h" signifie qu'un matériau est stable au feu pendant 2 heures.

Quels sont les matériaux M0 dits incombustibles ?

Si l'on cible uniquement les isolants thermiques, la laine de roche est en pôle position ! Elle se classe parmi les matériaux à privilégier si vous recherchez un isolant ignifuge. Elle empêche la propagation de flammes et ne dégage aucune fumée toxique en cas d'incendie. De plus, elle résiste à une température de plus de 1 000 °C.

Cette laine minérale est idéale si vous souhaitez isoler un endroit exposé au feu ou à de forts risques d'incendie. En plus, la laine de roche répond à de bonnes performances en termes d'isolation thermique, avec un coefficient lambda situé entre 0,033 et 0,045 W/m.K.

Le conseil IZI
L’isolation d’un conduit de cheminée, de poêle ou encore de tout type d'appareil à combustion mérite un degré de prudence particulier ! Il est indispensable de poser un isolant ignifuge. Il est en plus recommandé de le recouvrir d’un matériau résistant au feu tel que du plâtre ou du béton cellulaire.


D'autres produits de construction sont classés M0 donc incombustibles tels que les pierres, les briques, le plâtre, le verre, etc.

Faire le choix du bon isolant n'est pas chose facile ! En plus de leurs performances thermiques, il est important de connaître leur classement au feu pour vous préserver, vous et votre habitation, de tout risque en cas d'incendie. Sachez aussi, que le classement de résistance et réaction au feu ne s'applique pas qu'aux matériaux utilisés pour l'isolation thermique d'un logement. Il peut s'appliquer à tous les matériaux de construction, comme ceux utilisés pour le mobilier de votre intérieur !

Vous avez des projets d'isolation pour votre logement ?

Contactez votre expert IZI by EDF dédié et recevez des réponses personnalisées !

Demander à être rappelé
À lire également
Une question ?
Veuillez valider le captcha
0 Commentaire