Accueil Rénovation énergétique Quel est le prix global d’une rénovation énergétique ?
Quel est le prix global d’une rénovation énergétique ?
Rénovation énergétique

Quel est le prix global d’une rénovation énergétique ?

Temps de lecture 10 min

Clémence
Clémence

Mis à jour le 15 février 2024

Sommaire
Obtenir mon devis

Recevez votre devis sur-mesure sous 24h

Vous souhaitez améliorer considérablement votre confort thermique ? Il est alors temps d’envisager une rénovation énergétique globale ! Après avoir dans un premier temps déterminé les travaux à effectuer, il vous faut estimer le budget de ces derniers. Entre type d’équipement, surface, nature des travaux… Découvrez le prix d’une rénovation performante.

Comment estimer les coûts de rénovation ?

Il est difficile d’estimer le coût moyen d’une rénovation, celle-ci dépendant de nombreux critères comme la catégorie de travaux, les matériaux, l’artisan… Voici un focus sur les deux critères les plus importants : la surface de l’habitation et les travaux entrepris.

Type de logement et surface

La superficie du logement est un des points les plus importants pour définir le coût total de vos travaux de rénovation énergétique. En effet, plus la superficie du logement est élevée, plus le prix l’est aussi.

Entre 200 et 450 €
Il s’agit de la fourchette de prix au mètre carré d’une rénovation énergétique.


Les prix étant aussi dépendant de la région ou de l’artisan, il est toutefois difficile de faire une estimation au mètre carré.

Notez aussi que le coût des travaux en appartement diffère de ceux une maison, l’accessibilité n’étant souvent pas la même.

Besoin de réaliser des travaux de rénovation énergétique ? Confiez-nous votre projet !

Évaluez gratuitement le DPE actuel de votre habitation et découvrez quels travaux réaliser pour l'améliorer et à quelles aides vous pouvez prétendre.

Estimer mes travaux en 3 minutes !

La nature des travaux entrepris

Autre critère important qui conditionne le prix d’une rénovation énergétique, le type de travaux entrepris ! En effet, l’isolation de combles perdus s’avère moins chère que celle de combles aménagés. De même, un changement de solution de chauffage n’engendre pas les mêmes frais que ceux de remplacement de menuiseries. Afin d'avoir une vision plus précise de la nature des travaux à entreprendre, la réalisation d'un audit énergétique est une étape importante en amont du projet.

Par ailleurs, vous devez prendre en compte le nombre de bouquets de travaux que vous souhaitez entreprendre. Ainsi, le coût entre une rénovation énergétique simple ou globale varie grandement. Une rénovation de grande ampleur peut même vous permettre de transofrmer votre habitat en maison écologique, tout dépend des travaux que vous êtes prêts à engager. Engager des travaux pour une rénovation immobilière nécessite également une estimation assez précise des coûts, afin que l'opération soit rentable lors de la revente du bien.

Du type de travaux découle donc, ensuite, le prix de la main-d’œuvre ainsi que les aides dont vous pouvez bénéficier.

Quel est le prix moyen d'une rénovation énergétique par travaux ?

Si le coût global d’une rénovation énergétique est compliqué à estimer, il est toutefois possible de l’affiner par type de travaux pour mieux visualiser l’investissement. Il s’agit donc de prix indicatifs, afin d’avoir une première estimation du budget nécessaire pour une rénovation complète et efficace.

Le budget pour refaire une isolation

L’isolation est le type de travaux incontournable lorsque l’on effectue une rénovation énergétique. Il est souvent le premier à effectuer pour une restauration efficace, puisqu’une mauvaise isolation peut être responsable jusqu’à 30 % de déperdition énergétique !

Il existe plusieurs sortes d’isolation thermique, celle-ci dépendant souvent de votre logement et sa configuration :

  • Isolation thermique par l’intérieur (ITI) : ce type d’isolation est la plus répandue car elle permet d’isoler pièce par pièce, sans changer l’aspect extérieur. Celle-ci ne réduit toutefois pas tous les ponts thermiques.

  • Isolation thermique par l’extérieur (ITE) : moins répandue car plus onéreuse, cette isolation optimale offre un très bon confort en rendant les ponts thermiques quasiment inexistants. Elle n’est néanmoins pas adaptée à toutes les habitations.

  • Isolation des combles perdues : celle-ci permet d’isoler le toît de la maison. Il existe plusieurs techniques (soufflage, rouleaux…) faisant varier la fourchette de prix.

  • Isolation des combles aménagés : aussi appelé rampant, cette technique est la même que celle d’une ITI, adaptée pour être contre la toiture.

  • Isolation du plancher bas : que vous possédiez un garage, un cave ou un vide sanitaire, ce type d’isolation permet de limiter le froid en provenance du sol.

Type d’isolation Prix
Isolation des murs par l'intérieur 18 à 112 €/m²
Isolation des murs par l'extérieur 43 à 238 €/m²
Combles perdus 17 à 93 €/m²
Combles aménagés (rampants) 27 à 182 €/m²
Plancher bas 30 à 60 €/m²


🔎 Focus sur la VMC

Une rénovation à laquelle on pense généralement moins, celle de la ventilation mécanique contrôlée (VMC) ! Celle-ci permet de contrôler l’hygrométrie de votre logement, qui lorsqu’elle est trop élevée apporte une sensation de froid et peut détériorer votre intérieur, en faisant par exemple apparaître de l’humidité.

Le mieux reste d’opter pour une ventilation double flux qui limite les fuites d’air et préchauffe l’air entrant, optimisant vos économies d’énergie !

Le prix de remplacement des menuiseries

Pour une isolation optimale, il est nécessaire de changer vos menuiseries. En effet, des fenêtres ou portes anciennes peuvent ne plus être étanches à l’air ou à l’eau. Ces dernières laissent donc entrer le froid et l’humidité, tout en laissant échapper l’air chauffé par votre solution de chauffage.

Le risque est alors de surconsommer mais aussi de détériorer votre habitat, l’humidité engendrée par des parois froides ou une mauvaise étanchéité peut provoquer des moisissures, faire gondoler vos murs…

Il est possible de donner une première estimation de prix par catégorie de menuiseries :

  • Entre 1 500 et 2 000 € pour des fenêtres de taille standard avec deux vantaux.

  • Entre 1 000 et 2 000 € pour une porte-fenêtre de deux vantaux.

  • Entre 500 et 3 500 € pour une porte d’entrée de taille standard.

Le prix de remplacement de menuiseries extérieures dépend du matériau choisi (bois, pvc, aluminium…), de leur taille, du type d’ouverture

De même, pour les fenêtres et baies vitrées, le vitrage pour lequel vous optez fait varier le prix de celles-ci. Il peut s’agir de double ou triple vitrage mais aussi de vitres anti-effraction, avec protection solaire…

N’oubliez pas aussi de remplacer vos volets ! Ces derniers permettent de vous protéger du froid la nuit en hiver, mais aussi du soleil en été. Il est donc important que ceux-ci soient de bonne qualité.

L’info IZI
Il est conseillé de penser au remplacement de vos menuiseries en même temps que vos travaux d’isolation, afin de diminuer le risque de déperdition thermique.

 

Découvrez nos menuiseries pour votre rénovation :

[sliderShortcode product1="496" product2="570" product3="538"]

Le coût d'un changement de système de chauffage

Autre incontournable de la rénovation énergétique, le remplacement de la solution de chauffage existante ! Lors de la mise en place de ce type de travaux, ce sont les systèmes écologiques, et économiques, qui sont privilégiés, notamment pour réduire votre consommation énergétique et obtenir un meilleur DPE.

Il est alors possible de se tourner vers les appareils suivant :

  • La pompe à chaleur air/eau, eau/eau ou géothermique : cette dernière capte les calories et les redistribue à l’eau du circuit de chauffage. Celle-ci permet de conserver un système de chauffage central.

  • La pompe à chaleur air/air, dite climatisation réversible : elle capte les calories dans l’air et les redistribue par le biais de ventilo-convecteurs ou de splits muraux. Elle est souvent installée en remplacement de radiateurs électriques.

  • La chaudière biomasse : cette solution utilise du bois, des granulés ou des résidus de matières organiques. Elle est suffisamment puissante pour chauffer un logement entier, tandis qu’un poêle est souvent utilisé en appoint ou dans des petites habitations.

  • Les système solaire combiné (SSC) : ces panneaux utilisent la chaleur du soleil pour la redistribuer à l’eau du réseau de chauffage. Particulièrement écologique, cette solution doit néanmoins être complétée par un système d’appoint.

Si vous possédez une solution au gaz et ne pouvez pas opter pour un autre système de chauffage, il est préférable de se tourner vers une chaudière à condensation. Ce modèle étant obligatoire dans les maisons individuelles.

De même, si vous devez conserver un système de radiateurs électriques, il est recommandé de les changer pour des modèles à inertie.

Système de chauffage Coût d'achat
Pompe à chaleur air/eau 8 000 à 13 000 €
Pompe à chaleur air/air 1 600 à 3 000 €*
Pompe à chaleur géothermique 14 000 à 20 000 €
Chaudière biomasse 6 000 à 15 000 €
Panneaux solaires thermique (SSC) 400 à 2 000 €/m²
Radiateur électrique à inertie 200 à 700 €
Chaudière à gaz THPE 3 000 à 6 000 €

*coût de départ, le prix augmente ensuite selon le nombre de splits supplémentaires

Au coût d’achat du produit doivent être ajoutés les tarifs d’installation et de maintenance. Ces derniers dépendent du type d’appareil, de votre zone géographique ou encore de l’accessibilité.

Quel chauffage est le plus adapté à ma maison ?

Une facture d'énergie qui s'envole ? Des difficultés à chauffer votre habitation ?Notre simulateur vous aide à trouver un système de chauffe adapté à votre logement.

Je trouve mon chauffage

Les tarifs d'installation d'un nouveau chauffe-eau

Pour réduire davantage votre empreinte carbone et vos factures énergétiques, il est aussi nécessaire de remplacer votre système de production d’eau chaude sanitaire (ECS). La gamme de prix de ce type d’appareil est assez variée, celle-ci dépendant non seulement de la solution choisie mais aussi du volume d’eau dont vous avez besoin.

Il est toutefois possible d’estimer une fourchette de prix selon le modèle pour lequel vous optez :

  • Le chauffe-eau thermodynamique fonctionne avec une petite pompe à chaleur qui capte les calories dans l’air et les redistribue pour faire monter l’eau en température. Il peut être monobloc ou split, son coût varie entre 1 700 et 4 500 €.

  • Le chauffe-eau solaire qui utilise la chaleur des rayons du soleil pour faire monter la température de l’eau, se situe entre 1 700 et 10 000 € selon la technologie utilisée.

Si vous possédez un chauffe-eau électrique et ne pouvez pas vous tourner vers un autre appareil, notamment pour des raisons de place ou de prix, sachez que les modèles récents sont plus économiques que ceux des anciennes générations.

Il existe des modèles instantanés, muraux, verticaux… faisant varier la fourchette de prix entre 100 et 1 400 € pour les versions les plus onéreuses.

Comme pour les systèmes de chauffage, pour obtenir le tarif global, il est nécessaire d’ajouter le coût d’installation et des accessoires.

L’info IZI
Il est aussi possible d’opter pour un système produisant de l’ECS et du chauffage. Tout dépend de vos besoins, de la place que vous possédez et de votre installation actuelle.


Optez pour l'un de nos chauffe-eaux thermodynamiques : 

[sliderShortcode product1="377" product2="261" product3="422"]

Les aides à la rénovation énergétique

Pour aider les particuliers à améliorer la performance énergétique de leur logement, il existe des aides à la rénovation mises en place par l’État. Ces dernières vous permettent de calculer votre reste à charge et donc le budget que vous devez finalement prévoir.

Il est possible de bénéficier des aides suivantes, aussi bien pour un travaux simple que pour la réalisation de plusieurs travaux :

  • MaPrimeRénov’ de l’Anah (Agence Nationale pour l'Habitat), qui remplace l’ancien crédit d’impôt. Cette aide est soumise aux conditions de ressources du ménage et de sa zone géographique. Ce dispositif propose un parcours pour la rénovation globale (dit accompagné), obligatoire pour les logements en DPE F et G à partir du 1er juillet 2024.

  • Les Certificats d’Économie d’Énergie, sans conditions de ressources, distribués directement pour les fournisseurs d’énergie et de carburant. Il n'est pas possible d'en bénéficier si vous êtes déjà éligible à MaPrimeRénov' Parcours accompagné.

  • L’éco-prêt à taux zéro, qui permet de subventionner un ou plusieurs bouquets de travaux avec un taux d’intérêt nul.

  • Le taux de TVA réduit à 5,5 ou 10 % selon la nature des travaux.

Pour bénéficier de ces différentes aides, vous devez faire appel à un artisan RGE (reconnu garant de l’environnement). Depuis le 1er janvier 2024, vous avez aussi l’obligation d’engager un Accompagnateur Rénov' pour bénéficier de l'aide MaPrimeRénov' Rénovation globale.

Ainsi, s’il n’est pas possible de connaître précisément le prix de vos travaux de rénovation énergétique sans effectuer de devis, vous pouvez effectuer une première estimation en regardant les fourchettes de prix par type de travaux et en fonction des fournitures pour lesquelles vous souhaitez opter.

De même, la déduction des aides est à prendre en compte, celle-ci étant un véritable coup de pouce pour votre enveloppe finale !

Besoin de réaliser des travaux de rénovation énergétique ? Confiez-nous votre projet !

IZI by EDF, c’est l’engagement pour des travaux réussis, des professionnels qualifiés et un conseiller dédié pour votre chantier.

Découvrez notre offre
À lire également
IZI et vous
Vous ne trouvez pas l'information que vous recherchez ? Posez votre question à nos auteurs afin qu'ils puissent vous apporter la meilleure réponse !
Merci de correspondre avec courtoisie et de ne pas partager de données personnelles pour garantir votre confidentialité.
0 / 500
*Champs requis
Les informations recueillies via ce formulaire sont traitées par le service d’IZI by EDF en charge de la gestion de ces demandes. Votre adresse mail ne sera pas diffusée et ne sert qu’à vous notifier d’une réponse de nos équipes à votre question.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, cliquez-ici.
0 question