Isolation Quelle isolation sous toiture pour votre maison ?
isolation des rampants ou du plancher pour vos combles
Isolation

Quelle isolation sous toiture pour votre maison ?

Temps de lecture 5 min

Claire
Claire

Mis à jour le 08 juillet 2022

Sommaire
Obtenir mon devis
Obtenir mon devis

Recevez votre devis sur-mesure sous 24h

Pour opter pour la solution d’isolation la plus adaptée à votre habitation, il est important de dissocier les deux types de combles. Surtout si vous souhaitez aménager l’espace sous le toit par la suite ! Si votre habitat dispose de combles perdus, le professionnel réalise alors des travaux d’isolation sur le plancher des combles. Au contraire, si les combles sont aménageables, il faut alors isoler les rampants de votre toiture. Alors quelle isolation sous toiture correspond le mieux à votre logement ? On vous explique !

Quand et comment isoler le plancher des combles perdus ?

Les combles sont dits « perdus » lorsque l’espace sous la toiture n’est pas praticable. En effet, leur hauteur sous charpente ne permet pas d’aménager une pièce supplémentaire sous les combles.

Ainsi, ils sont considérés comme perdus lorsque la hauteur sous plafond est inférieure à 1,80 m. Il faut aussi jauger la pente de la charpente. Si cette dernière est inférieure à 30°, vos combles sont alors inhabitables.

Ensuite, il faut analyser la configuration de vos combles perdus. Deux cas de figure sont possibles :

  • Un accès compliqué voire inaccessible
  • Un accès facile

Dans le premier cas de figure, il est nécessaire d’opter pour une isolation par soufflage. Si vous ne disposez pas d’une trappe pour accéder aux combles, il est possible de passer par l’extérieur du toit en enlevant quelques tuiles ou ardoises pour injecter l’isolant.

Pour une isolation soufflée efficace, il est recommandé de mettre en œuvre environ 30 cm d’isolant. Il est important de choisir le bon matériau, les plus utilisés sont la laine de verre, la laine de roche, ou encore la ouate de cellulose.

L’info IZI
Attention lorsque l’isolant est soufflé, il est important de veiller à la protection des spots, des coffrets ou gaines électriques, ainsi que du système de VMC. Pensez aussi à assurer une distance de sécurité minimum avec les conduits de cheminée, pour préserver votre logement de tout risque d’incendie !


Second cas : vous avez accès à vos combles. Là aussi, il est possible de procéder à une isolation par soufflage. Sinon, deuxième option : vous pouvez dérouler des rouleaux d’isolant sur le plancher des combles. Pour cette technique d’isolation, les laines minérales sont les plus utilisées : laine de verre ou laine de roche. L’idéal est d’installer, en complément de l’isolant, un pare-vapeur. Ce dernier permet de protéger l'isolant de l'humidité. Ainsi, il le défend de toute dégradation.

Quand et comment isoler les rampants de toiture ?

Les rampants de toiture, aussi appelés « combles aménageables » sont quant à eux une surface pouvant être aménagée en pièce de vie. Elle dispose d’une hauteur sous plafond suffisante : supérieure ou égale à 1,80 m. Ainsi, libre à vous d’en faire la pièce de votre choix : bureau, dressing, chambre, salle de bain, etc. Vous pouvez ainsi augmenter la surface habitable de votre logement ! Et même si vous ne souhaitez pas aménager cet espace, il peut être dédié au stockage. Il est alors judicieux de penser à son isolation.

Il est possible d’isoler les combles aménageables par l’intérieur ou par l’extérieur. L’isolation de la toiture par l’extérieur s’appelle le sarking. Cette méthode d’isolation est recommandée si la pièce qui se trouve sous vos combles est déjà aménagée. En effet, l’isolant est posé sous les tuiles ou les ardoises. Ainsi, la pièce aménagée n’est pas dégradée lors des travaux d’isolation.

L’isolation des rampants, par l’intérieur, se fait grâce à des panneaux isolants rigides. Les matériaux utilisés peuvent être des isolants synthétiques comme le polyuréthane ou le polystyrène, ou encore des isolants minéraux tels que la laine de verre ou la laine de roche. L’épaisseur des panneaux varie selon la résistance thermique que vous souhaitez atteindre. Pour une isolation performante, soit un R de 6, il est recommandé de mettre en œuvre des panneaux d’environ 20 cm, en fonction du choix de votre isolant. Par exemple, comptez 21 cm pour de la laine de verre.

🔎 Pour aller plus loin, nous vous proposons de consulter notre guide : quelle épaisseur de matérieu choisir pour une isolation performante ?

L’info IZI
Pour bénéficier des aides financières offertes par l’État, vous devez atteindre une certaine résistance thermique en fonction de la zone isolée :  pour les murs R ≥ 3,7 ; pour les combles perdus R ≥ 7, pour les combles aménageables R ≥ 6 ; et pour le plancher bas R ≥ 3


Pour des travaux d’isolation design et aboutis, ne négligez pas la phase de finitions ! En effet, cette dernière est une étape importante lors de travaux d’isolation des rampants. Bien souvent, des plaques de plâtre sont posées pour recouvrir l’isolant. Elles servent de support pour des finitions esthétiques. Ensuite, selon vos envies, vous pouvez les recouvrir de peinture ou de papier peint.

Quelle est la meilleure isolation thermique pour les combles ?

Finalement, la meilleure isolation des combles est celle adaptée à la configuration de votre logement ! Si l'accès aux combles n'est pas envisageable, ou bien si la hauteur sous plafond est trop basse, vous devez choisir une technique d’isolation adaptée à des combles perdus. De même si la pente de la charpente est inférieure à 30°.

En revanche, si votre habitat dispose d’une hauteur sous plafond suffisante, priorisez l’isolation des rampants de votre toiture : vous gagnez de précieux mètres carrés en choisissant cette option ! Attention, si l’espace sous votre toiture est d’ores et déjà aménagé en pièce de vie, optez pour une isolation des combles par l’extérieur (sarking).

Une isolation des combles pérenne et performante passe avant tout par une pose dans les règles de l’art ! C’est pourquoi nous vous recommandons de faire appel à un professionnel pour vos travaux d’isolation. Il est en mesure d’estimer l’épaisseur d’isolant à mettre en œuvre pour atteindre la résistance thermique souhaitée. Aussi, entreprendre vos travaux de rénovation énergétique avec le bon professionnel (certifié RGE, Reconnu Garant de L'environnement) est un gage de qualité. Mais surtout la certification RGE vous permet de bénéficier de plusieurs aides financières mises en place par l’État telles que les Certificats d'Économies d'Énergie ou MaPrimeRénov'.

Certaines entreprises peu scrupuleuses pourraient vous proposer une double isolation ! Autrement dit, isoler à la fois le plancher des combles et les rampants de toiture. Il est inutile de combiner ces deux solutions. Le seul résultat sera une facture de travaux trop salée, pour des effets inefficaces. Ainsi, si vous êtes sollicité pour isoler le plancher de vos combles, assurez vous que vous ne disposiez pas de rampants déjà isolés !

Il est cependant indispensable d’isoler les combles de votre habitation ! Elle est la zone par laquelle il y a le plus de déperditions de chaleur au sein de votre logement, environ 30 %. Ainsi, une toiture isolée est un bon moyen de réaliser d’importantes économies d’énergie. Par conséquent, votre facture de chauffage baisse ! Résultat : vous habitez une maison respectueuse de l’environnement avec un confort thermique optimal. En plus, l'amélioration des performances énergétiques de votre logement augmente sa valeur patrimoniale !

Isolez facilement votre logement avec IZI by EDF !

Ici, les travaux c'est simple, c'est IZI ! Aucune démarche administrative pour bénéficier des aides financières, un devis en 24h... Contactez votre conseiller dédié expert en isolation !

Obtenir un devis
À lire également
Une question ?
Veuillez valider le captcha
1 Commentaire
RENE 24/07/2022 18:35

J'ai fait isoler mes combles. Celles-ci sont des combles perdues donc non aménageables. J'ai pensé avoir droit à une prime. Or, celle-ci m'a été refusée au motif qu'il ne s'agissait pas de combles aménageables.

Notre réponse 25/07/2022 09:16

Bonjour,

En effet pour une isolation de combles perdus, vous ne pouvez pas prétendre à MaPrimeRénov'. L'aide financière ne concerne que les combles aménageables. En revanche, selon certaines conditions, les combles perdus sont éligibles à la prime CEE.

Bonne journée à vous !
Claire de l'équipe Web