Accueil Fenêtres Classement AEV : le guide de résistance "Air-Eau-Vent" des fenêtres
classement aev pour les menuiseries
Fenêtres

Classement AEV : le guide de résistance "Air-Eau-Vent" des fenêtres

Temps de lecture 10 min

Agathe
Agathe

Mis à jour le 30 novembre 2022

Sommaire

Au quotidien, les menuiseries sont fortement soumises aux intempéries et aux aléas climatiques : pluie, vent, orage… Dès lors, comment savoir si ces dernières sont suffisamment résistantes ? Le classement AEV peut vous y aider ! En effet, cet indicateur de performance attribue un certain degré de résistance aux fenêtres, après les avoir soumises à des tests spécifiques. Comment déchiffrer la classification AEV ? Quelles sont les performances requises en fonction de votre lieu d’habitation ? Suivez notre guide complet du classement AEV pour les menuiseries !

Offre spéciale jusqu’au 21 décembre 2022 !

*Offre valable du 23/11/2022 au 21/12/2022 inclus, pour toute commande signée dès 3 menuiseries remplacées. Remise réalisée sur le produit uniquement, hors main d'œuvre.

Obtenir un devis

Classement A*E*V : qu'est-ce que c’est ?

Avez-vous déjà remarqué la mention A*E*V sur les menuiseries, et en particulier sur les fenêtres en alu, en bois ou en PVC ? Cette certification atteste de la résistance des menuiseries à l'air, à l’eau et au vent ! En effet, l’acronyme A*E*V se compose des premières lettres de chacun de ces éléments :

  • “A” pour “air”
  • “E” pour “eau”
  • “V” pour “vent”.

Afin de déterminer leur degré de résistance à chacun de ces trois éléments (imperméabilité, d'étanchéité et de résistance au vent) l’organisme de certification AEV soumet donc les menuiseries à une batterie de tests.

En effet, comme les menuiseries sont constamment sollicitées par les intempéries, les tests sont réalisés en usine dans des conditions similaires aux conditions naturelles !

🔎 Récapitulatif des tests et des bénéfices des fenêtres certifiées AEV :

Classement
A*E*V

Tests Bénéfices/résultats
A - Imperméabilité à l’air Assauts d’air répétés et vents allant jusqu’à 112 km/h
  • Performance des joints de calfeutrage
    & qualité de la quincaillerie

  • La fenêtre ne présente aucune fuite d’air et ne laisse pas entrer l’air au sein de votre logement
E - Étanchéité à l’eau Assauts pluvieux répétés
  • Étanchéité des ouvrants et des dormants

  • La fenêtre résiste bien aux intempéries (orage, pluie) et à l’humidité
V - Résistance au vent Assauts de vents extrêmes allant jusqu’à 190 km/h
  • Qualité de la quincaillerie

  • La fenêtre résiste aux bourrasques de vent et aux vents violents

Savoir déchiffrer le classement AEV sur des menuiseries extérieures

Sur la mention AEV, chacune des lettres est associée à une note chiffrée, dont le but est de renseigner sur le degré de résistance : plus la note est élevée, plus le degré de résistance est important !

☁️ Classement A* - Imperméabilité à l’Air

L’indice d'imperméabilité à l’air “A” est classé de A1 à A4, par ordre croissant de résistance.
Si une fenêtre classée A2 peut résister à des vents de 80 km/h, un modèle classé A4 peut quant à lui résister à des vents dépassant les 112 km/h !

💧 Classement E* - Étanchéité à l’Eau

De son côté, l’indice d’étanchéité à l’eau “E” est classé de E1 (étanchéité limitée) à E9 (haute résistance face aux intempéries).

Aussi, l’indice E* peut être complété avec la lettre “A”, désignant les menuiseries extérieures, ou de la lettre “B”, désignant les menuiseries intérieures (pouvant être abritées par une avancée de toit, par exemple).

💨 Classement V* - Résistance au Vent

Enfin, l’indice de résistance “V” est classé de V1 à V5. Ainsi, une fenêtre classée V2 résiste à des rafales de 130 km/h, tandis qu’une ouverture classée V5 peut résister à des tempêtes avoisinant les 210 km/h.

Par ailleurs, l’indice V* peut être complété avec les lettres “A”, “B” ou “C”, qui désignent le potentiel de déformabilité de la menuiserie (“C” correspond à l’indicateur de déformabilité minimale et “A”, de la déformabilité maximale).

Connaître les performances AEV et les normes requises pour vos ouvertures

D’une part, certains organismes certificateurs se basent sur la classification AEV pour délivrer leur label, comme c’est le cas de la certification NF ou de l’organisme CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment). C’est pourquoi ces derniers exigent un certain degré de performance AEV des ouvertures !

D’autre part, la localisation de votre logement joue un rôle essentiel dans le degré de performance requis. En effet, une fenêtre située sur un logement de centre-ville ne doit pas être aussi performante qu’une ouverture située en bord de mer ! Certains critères doivent donc être pris en compte, comme la région dans laquelle vous habitez, ou la hauteur de votre fenêtre, par exemple.

Les performances AEV requises par les labels et organismes certificateurs

À titre indicatif, la marque certifiante NF et l’organisme CSTB exigent un certain degré de performance AEV afin de pouvoir attribuer leur label :

  • CSTB - Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (organisme certificateur délivrant le label NF)
    ➔ Classement AEV requis : A*2 E*5B V*A2

  • Label NF* - marque de certification de qualité européenne.
    ➔ Classement AEV requis : A*3 E*7B V*A3

*Le label NF repose également sur d’autres certifications comme Acotherm, attestant de l’isolation thermique et acoustique des fenêtres.

L’info IZI
Les fenêtres en alu, en bois et en PVC proposées par IZI by EDF sont certifiées NF A*3 E*7B V*A3 !

La classification AEV selon votre lieu d’habitation

En fonction de la localisation de votre fenêtre, cette dernière ne présente pas la même exposition à l’air, à l’eau et au vent !

C’est pourquoi il est nécessaire de prendre en compte certains critères essentiels, et de procéder en 4 étapes :

  • 1

    Déterminer la région de vent dans laquelle se situe votre logement, un critère déterminant la vitesse moyenne des vents.

  • 2

    Déterminer la catégorie de terrain (rugosité) sur lequel se situe votre logement (dense, vallonné, plat…).

  • 3

    Définir la hauteur du bâtiment où se trouve votre fenêtre par rapport au sol.

  • 4

    Se référer au tableau de classement AEV, afin de connaître la performance requise pour votre fenêtre.

1) La région de vent

La carte ci-dessous vous permet de déterminer la région de vent dans laquelle se situe votre logement :

carte des vents FranceAinsi, les 4 régions de vent en France présentent chacune une vitesse moyenne de vent (vb)* exprimée en mètre/seconde (m/s) :

  • Région 1 : vb = 22 m/s
  • Région 2 : vb = 24 m/s
  • Région 3 : vb = 26 m/s
  • Région 4 : vb = 28 m/s

*Vitesse de direction du vent exprimée grâce au coefficient de direction “vb,0”, dont l’unité est le mètre/seconde (m/s). Ce coefficient désigne la vitesse moyenne du vent sur une durée de 10 min, à une hauteur de 10 m au-dessus du sol en terrain dégagé.

2) La catégorie de terrain

Par ailleurs, la France métropolitaine est répartie en 5 catégories de terrain (ou rugosités) :

  • Terrain IV : zones urbaines, forêts denses.
  • Terrain IIIb : zones industrielles, bocage dense.
  • Terrain IIIa : zones de campagne avec haies, vignobles ou bocage, habitat dispersé.
  • Terrain II : rase campagne.
  • Terrain o : zones côtières ou en bord de lac.

3) La hauteur du bâtiment de votre fenêtre par rapport au sol

Enfin, votre fenêtre peut appartenir à l’un des 5 segments ci-dessous, qui correspondent à différentes hauteurs de bâtiment (H) par rapport au sol, exprimées en mètre (m) :

  • H≤9 : hauteur comprise entre 0 et 9 m.
  • 9<H≤18 : hauteur comprise entre 9 et 18 m.
  • 18<H≤28 : hauteur comprise entre 18 et 28 m.
  • 28<H≤50 : hauteur comprise entre 28 et 50 m.
  • 50<H≤100 : hauteur comprise entre 50 et 100 m.

4) Le tableau du classement A*E*V

Une fois que vous avez déterminé la région de vent, la catégorie de terrain de votre logement, ainsi que la hauteur de votre bâtiment par rapport au sol, vous pouvez alors vous référez au tableau de classement AEV ci-dessous.

Ce dernier vous permet de connaître les performances requises pour votre nouvel équipement !

Région de vent 1 :

Terrains
(rugosité)
Hauteur bâtiment
H ≤ 9 m 
Hauteur bâtiment
9<H≤18 m 
Hauteur bâtiment
18<H≤28 m 
Hauteur bâtiment
28<H≤50 m
Hauteur bâtiment
50<H≤100 m
IV A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 A*3 E*4 V*A2
IIIb A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 A*3 E*4 V*A2
IIIa A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 A*3 E*4 V*A2 A*3 E*5 V*A3
II A*2 E*4 V*A2 A*3 E*4 V*A2 A*3 E*4 V*A2 A*3 E*5 V*A2 A*3 E*5 V*A3
o A*3 E*4 V*A2 A*3 E*5 V*A2 A*3 E*5 V*A3 A*3 E*5 V*A3 A*3 E*6 V*A3

 

Région de vent 2 :

Terrains
(rugosité)
Hauteur bâtiment
H ≤ 9 m 
Hauteur bâtiment
9<H≤18 m 
Hauteur bâtiment
18<H≤28 m 
Hauteur bâtiment
28<H≤50 m
Hauteur bâtiment
50<H≤100 m
IV A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 A*3 E*4 V*A2
IIIb A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 A*3 E*4 V*A2 A*3 E*5 V*A3
IIIa A*2 E*4 V*A2 A*3 E*4 V*A2 A*3 E*4 V*A2 A*3 E*5 V*A3 A*3 E*5 V*A3
II A*3 E*4 V*A2 A*3 E*4 V*A2 A*3 E*5 V*A3 A*3 E*5 V*A3 A*3 E*6 V*A3
o A*3 E*5 V*A2 A*3 E*5 V*A3 A*3 E*5 V*A3 A*3 E*6 V*A3 A*3 E*6 V*A4

 

Région de vent 3 : 

Terrains
(rugosité)
Hauteur bâtiment
H ≤ 9 m 
Hauteur bâtiment
9<H≤18 m 
Hauteur bâtiment
18<H≤28 m 
Hauteur bâtiment
28<H≤50 m
Hauteur bâtiment
50<H≤100 m
IV A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 A*3 E*4 V*A2 A*3 E*5 V*A3
IIIb A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 A*3 E*4 V*A2 A*3 E*5 V*A3 A*3 E*6 V*A3
IIIa A*2 E*4 V*A2 A*3 E*4 V*A2 A*3 E*5 V*A3 A*3 E*5 V*A3 A*3 E*6 V*A3
II A*3 E*4 V*A2 A*3 E*5 V*A3 A*3 E*5 V*A3 A*3 E*6 V*A3 A*3 E*7 V*A4
o A*3 E*5 V*A3 A*3 E*6 V*A3 A*3 E*6 V*A3 A*3 E*7 V*A4 A*3 E*7 V*A4

 

Région de vent 4 : 

Terrains
(rugosité)
Hauteur bâtiment
H ≤ 9 m 
Hauteur bâtiment
9<H≤18 m 
Hauteur bâtiment
18<H≤28 m 
Hauteur bâtiment
28<H≤50 m
Hauteur bâtiment
50<H≤100 m
IV A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 A*3 E*4 V*A2 A*3 E*5 V*A2 A*3 E*6 V*A3
IIIb A*2 E*4 V*A2 A*3 E*4 V*A2 A*3 E*5 V*A2 A*3 E*5 V*A3 A*3 E*6 V*A3
IIIa A*3 E*4 V*A2 A*3 E*5 V*A3 A*3 E*5 V*A3 A*3 E*6 V*A3 A*3 E*7 V*A4
II A*3 E*5 V*A3 A*3 E*6 V*A3 A*3 E*6 V*A3 A*3 E*7 V*A4 A*3 E*8 V*A4
o A*3 E*6 V*A3 A*3 E*6 V*A4 A*3 E*7 V*A4 A*3 E*7 V*A4 A*3 E*8 V*A5

 

En fonction de la note attribuée, le classement AEV renseigne sur le degré de résistance des menuiseries face aux trois éléments que sont l’air, l’eau et le vent. Il permet ainsi de déterminer des performances minimales, en fonction de votre lieu d’habitation et des normes requises par les différents labels !

Par conséquent, la classification AEV vous aide à choisir des menuiseries contribuant à l’isolation et à la performance énergétique de votre logement. Résultat : vous bénéficiez d’un meilleur confort thermique et réalisez des économies d’énergie sur le long terme !

 

Changez facilement vos fenêtres avec IZI by EDF !

Un chargé d’étude dédié vous accompagne depuis l'élaboration du devis avec les aides déduites jusqu’à la réalisation de vos travaux par un artisan local RGE.

Demander un devis
À lire également
Une question ?
Veuillez valider le captcha
2 Commentaires
jean pierre 01/11/2022 08:09

de quand date la mise en place du classement A*E*V* , merci

Notre réponse 03/11/2022 09:40

Bonjour,
Le classement A*E*V tel que nous le connaissons aujourd'hui a été mis en place par le CSTB en 2010.
Bien cordialement,

Bruno formateur en menuiserie 01/03/2022 18:22

Les normes de Classement AEV ont changé en 2010 : Les 5 catégories d'environnement de l'habitation, du chantier ne sont plus "a, b, c et d" mais 0, II, IIIa, IIIb et IV Ce n'est pas la hauteur de la fenêtre mais la hauteur du bâtiment où se trouve la fenêtre. Cordialement

Notre réponse 02/03/2022 09:06

Bonjour,
Merci pour les rectifications apportées,
Cordialement,