Accueil Radiateurs électriques Comment fonctionne un convecteur électrique ?
jeune femme avec chat roux se chauffe main sur radiateur mobile
Radiateurs électriques

Comment fonctionne un convecteur électrique ?

Temps de lecture 5 min

Marine
Marine

Mis à jour le 06 novembre 2023

Sommaire

Qu’il soit votre solution de chauffage principale pour la maison, ou votre chauffage d’appoint pour une pièce rarement occupée, le convecteur reste le moyen le plus simple de se chauffer à l’électricité. Il est surtout l’un des radiateurs électriques les plus économiques à l’achat. Quel est le fonctionnement d’un convecteur électrique ? Le débrief avec IZI by EDF.

Avec IZI by EDF, remplacez vos convecteurs par des radiateurs dernière génération !

Zoom sur le fonctionnement d’un convecteur électrique

Le convecteur électrique se compose de deux plaques, d’une résistance et d’un raccordement électrique au circuit chauffage, protégé par un disjoncteur. Une fois l’appareil allumé, le courant électrique parcourt la résistance électrique qui se met à chauffer.

Montée en température, la résistance optimise la surface d’échange de calories entre le cœur et l’extérieur, notamment grâce à sa forme si particulière qui laisse passer l’air. Sous l’effet du réchauffement, l’air devient moins dense – c’est-à-dire plus léger – que l’air froid, et monte. De l’air frais entre alors en partie basse du radiateur, au contact de parties chaudes.

Le cycle se poursuit ainsi jusqu’à ce que la sonde du radiateur atteigne la consigne de température. Un relais s’ouvre, coupant l’alimentation de la résistance et le chauffage.

L’info IZI
Le matériau du radiateur définit en partie l’inertie du chauffage, autrement dit la capacité à emmagasiner puis à restituer la chaleur. Les convecteurs électriques étant majoritairement conçus en aluminium, restituent très peu – ou pas – de chaleur inertielle.

Avantages et inconvénients des convecteurs électriques

Points forts
  • Prix économique à l'investissement
  • Facile à installer et à prendre en main
  • Appareil léger
  • Sensation de chaleur instantanée
Points faibles
  • Absence d'inertie
  • Chaleur non homogène
  • Air sec et peu agréable
  • Souvent peu d'options de paramétrage (T°C, économies d'énergie)

Les avantages d’un convecteur électrique

Un convecteur électrique est relativement simple à fabriquer. Sa technologie repose sur le fonctionnement d’une résistance qui monte en température. Il est d’autant plus conçu en matériaux légers et bon marché (l’aluminium). Conséquence ? Le prix d’achat d’un convecteur est abordable, parmi les moins cher du marché du chauffage électrique.

Le fonctionnement d’un convecteur électrique repose sur la production d’une chaleur réactive, grâce à son corps de chauffe léger en aluminium. Le convecteur permet alors de chauffer rapidement une pièce… Au détriment de la qualité de l’air (asséché) !

Autre avantage : le convecteur est facile à installer et à prendre en main. Grâce à sa molette ou son écran de commande, il est possible d’ajuster la température ou de programmer un mode (confort, nuit, hors gel notamment). Tout dépend évidemment du modèle retenu. Les convecteurs en entrée de gamme ne proposent aucune option de paramétrage précis, ni de fonctions d’économies d’énergie… Hormis le raccordement au fil pilote pour centraliser la programmation du chauffage à l’échelle du logement.

Les inconvénients d’un convecteur électrique

On l’a dit, un convecteur électrique produit une chaleur instantanée, mais non inertielle. Léger et souvent conçu en aluminium, il ne stocke pas la chaleur. L’appareil une fois éteint, coupe instantanément la résistance. La chaleur ne se diffuse plus et il fait de nouveau froid extrêmement rapidement dans la pièce.

Un autre point qui fait défaut à ce type de chauffage électrique est sans manque de confort thermique. L’air chaud n’est ni doux, ni homogène dans la pièce (contrairement aux radiateurs électriques à inertie, et dans une moindre mesure, aux radiateurs à panneaux rayonnants).

L’assèchement de l’air est aussi caractéristique des convecteurs électriques. En fonctionnement, un convecteur produit de l’air chaud qui perd son humidité. L’air est donc plus sec et plus propice aux maladies respiratoires, surtout chez les plus jeunes.

Enfin, les convecteurs proposent généralement peu d’options de paramétrage et d’économies d’énergie, surtout les modèles bas de gamme. Avec une molette, difficile de régler la température au degré près. Sans options intelligentes, ni connectées, impossible d’espérer faire quelques économies en période de chauffe, l’hiver.

Pour une installation sécurisée, confiez le remplacement de vos convecteurs à un pro'

Est-ce qu’un convecteur consomme beaucoup ?

En l’état, un convecteur électrique ne consomme pas plus qu’un radiateur électrique à panneaux rayonnants ou à inertie.

La consommation d’un radiateur électrique – toute technologie confondue – est mesurée en kWh. Il faut, pour ce faire, connaître la puissance de l’appareil de chauffage et son temps d’utilisation en heures.

Consommation du radiateur
Consommation = Puissance du radiateur (Watts) x Temps d’utilisation (heures) / 1000

 

La différence entre un convecteur, un panneau rayonnant et un radiateur à inertie réside principalement dans le fonctionnement des différentes technologies, ayant une incidence sur le confort thermique, et non sur la consommation. Un radiateur électrique à inertie procure un maximum de confort thermique, loin devant le panneau rayonnant et le convecteur.

En revanche, ce sont bien les options intelligentes et connectées de l’appareil qui peuvent aider à diminuer la consommation d’énergie. On pense au pilotage à distance, au détecteur de présence, au détecteur de fenêtres ouvertes, ou encore à l’autoprogrammation calquée sur le rythme de vie de l’usager. Les convecteurs sont hélas rarement équipés de telles fonctionnalités, à l’exception des modèles récents, plus coûteux en prix d’achat.

Faut-il utiliser le convecteur comme chauffage principal ou d’appoint ?

Pour faire court, les deux. Tout dépend de la configuration de votre logement !

Vous habitez un petit logement, notamment une petite maison ou un appartement de type studio, T2 ou petit T3 ? Le convecteur électrique reste la solution de chauffage principal la plus économique et la appropriée aux petits espaces ! Si votre budget le permet, investissez de préférence dans des radiateurs électriques à inertie avec options intelligentes et connectées pour plus de confort et d’économies d’énergie !

Vous habitez un grand logement (grande maison, villa, appartement T3 et plus) ? Pompes à chaleur et chaudières à gaz sont davantage recommandées pour ce type de logements, si les conditions d’installation le permettent ! Dans ces cas, le radiateur électrique – convecteur, panneau rayonnant ou radiateur à inertie – peut servir de chauffage d’appoint dans les pièces rarement occupées (bureau, chambre d’amis), ou ponctuellement dans les pièces à vivre très mal isolées.

 

artisan izi by edf se rend a domicile
Remplacez vos radiateurs électriques avec IZI by EDF !

IZI by EDF se porte garant du bon déroulement de votre installation, réalisée par un électricien partenaire certifié Qualifelec.

Je confie mon projet
IZI et vous
Vous ne trouvez pas l'information que vous recherchez ? Posez votre question à nos auteurs afin qu'ils puissent vous apporter la meilleure réponse !
Merci de correspondre avec courtoisie et de ne pas partager de données personnelles pour garantir votre confidentialité.
0 / 500
*Champs requis
Les informations recueillies via ce formulaire sont traitées par le service d’IZI by EDF en charge de la gestion de ces demandes. Votre adresse mail ne sera pas diffusée et ne sert qu’à vous notifier d’une réponse de nos équipes à votre question.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, cliquez-ici.
0 question