Accueil Aides financières Plan de résilience 2022 : le programme de l’État pour sortir des énergies fossiles
Plan de résilience 2022
Aides financières

Plan de résilience 2022 : le programme de l’État pour sortir des énergies fossiles

Temps de lecture 3 min

Valentine
Valentine

Mis à jour le 13 septembre 2022

Sommaire

Alors que la France a pour ambition d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050, l’actualité internationale bouscule les politiques en matière d’énergie. Avec l’invasion de l’Ukraine par l’armée russe de Vladimir Poutine, le 24 février 2022, la question de la souveraineté énergétique de l’Europe est également entrée en jeu. C’est dans cet objectif que le Premier ministre Jean Castex a présenté lors d’une conférence de presse, mercredi 16 mars 2022, son nouveau "Plan de résilience". Un programme d’une douzaine de points, pensés pour faire face aux conséquences économiques des sanctions prises par l’Occident à l’encontre de la Russie. Un accent particulier a notamment été mis sur la question de la transition vers des énergies renouvelables et décarbonées pour se chauffer.

MaPrimeRénov' renforcée pour les "chauffages vertueux"

Mesure forte dans le domaine du chauffage chez les particuliers ! La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili a annoncé une augmentation de 1 000 € de l’aide de l’État MaPrimeRénov’, pour l’achat d’un système de chauffage "vertueux", tel que la pompe à chaleur, en remplacement d’un équipement fonctionnant au gaz ou au fioul.

Le Gouvernement a décidé d’augmenter de 1 000 €, à partir du 15 avril prochain et jusqu’à la fin de l’année 2022, les aides MaPrimeRénov’ pour un système de chauffage vertueux permettant de sortir du gaz ou du fioul, comme les pompes à chaleur, y compris hybrides, ou les chaudières biomasse.
Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique


Cette mesure permettra ainsi aux Français souhaitant ne plus être dépendants des énergies fossiles d’alléger un peu plus leur investissement pour une solution plus responsable.

Enfin, contrairement à ce qui avait été annoncé lors de cette conférence de presse, les aides financières pour l’achat d’une chaudière gaz à haute performance énergétique n’est pas supprimée. Les différentes subventions sont pour le moment maintenues jusqu’au 31 décembre 2022.

Dans ce domaine également, un geste complémentaire est prévu par l’État afin d’accélérer la décarbonisation des réseaux de chaleur, grâce notamment au Fonds chaleur estimé à hauteur de 150 millions d’euros.

Ces différents dispositifs pour un recours à des énergies propres pour se chauffer visent à faciliter la souveraineté énergétique de la France, avec le but ultime de ne plus avoir recours au pétrole et au gaz russe, d’ici 2027.

L’info IZI
Aujourd’hui encore, les deux tiers des énergies consommées en France sont d’origine fossile. Actuellement 40% du gaz européen est importé de Russie, ainsi que 30 % du pétrole. La France, moins dépendante que la plupart de ses homologues européens, importe cependant entre 20 et 30 % de gaz et 10 à 20% de pétrole provenant de Russie.

Les autres mesures phare du Plan de Résilience

Les énergies pour le chauffage ne sont pas les seules cibles de ce Plan de résilience présenté à la mi-mars 2022 aux Français. Pour faire face à cette crise internationale et aux risques d’inflation sur le prix des énergies, le Gouvernement a mis en place plusieurs mesures visant à soutenir les particuliers et professionnels sur le court et moyen terme :

  • Face à la hausse des prix du baril de pétrole, une remise carburant de 18 centimes au litre est effective depuis le 1er avril 2022, pour une durée de 4 mois. Elle concerne les professionnels comme les particuliers.

  • Pour les pêcheurs, une remise de 35 centimes par litre de carburant est également prévue jusqu’au 31 juillet pour le maintien de leur activité et maintenir la souveraineté alimentaire.

  • Un soutien particulier est également prévu pour les entreprises dont les dépenses pour le gaz et l’électricité dépassent les 3 % du chiffre d’affaires. Parmi les critères retenus sont également pris en compte des pertes d’exploitation ainsi qu’une hausse de 40 % des factures énergétiques depuis le début du conflit en Ukraine.

  • L’instauration d’un nouveau Prêt Garanti par l’État (PGE) avec un plafond relevé de 25 à 35 % à compter du 1er juillet 2022, pour les entreprises fortement touchées par les conséquences économiques de la guerre.

> En savoir plus sur le Plan de résilience 2022

D’autres mesures, notamment en faveur du monde de l’agriculture, ont été mises en place pour faire face à cette période économique troublée.

Ce nouveau Plan de résilience, pensé pour le court et le moyen terme, se veut comme une réponse immédiate aux Français inquiets de la crise économique générée par le conflit en Ukraine. Sur le long terme, il tend à servir de levier pour que l’État ne passe plus par la Russie pour son approvisionnement en gaz et pétrole, d’ici 2027.

À lire également
Une question ?
Veuillez valider le captcha
1 Commentaire
Anne-Marie 09/05/2022 23:46

Bonjour J'ai fait installer en 2021 des panneaux solaires sur ma toiture (kit d'autoconsommation) est ce que cela est déductible de mes impôts pour 2021 et si oui , dans quelle case le mentionner ? ( plus de 6000€ d'investissement pour une installation qui ne marche pas et un technicien aux abonnés absents) Merci de votre aide.

Notre réponse 16/05/2022 18:46

Bonjour,

Le crédit d'impôt n'existe plus, il a été remplacé par le dispositif prime renov. Les panneaux solaires ne sont malheureusement pas éligibles.

Cordialement,